Dimont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dimont
Vue sur le village.
Vue sur le village.
Blason de Dimont
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement Avesnes-sur-Helpe
Canton Fourmies
Intercommunalité Communauté de communes du Cœur de l’Avesnois
Maire
Mandat
Jean-Marie Lebrun
2014-2020
Code postal 59216
Code commune 59175
Démographie
Gentilé Dimontois, Dimontoises
Population
municipale
325 hab. (2014)
Densité 43 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 11′ 01″ nord, 4° 01′ 15″ est
Altitude Min. 149 m – Max. 211 m
Superficie 7,49 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Dimont

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Dimont

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Dimont

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Dimont

Dimont est une commune française située dans le département du Nord (59), en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Dimont se situe dans le Sud-Est du département du Nord (Hainaut) en plein cœur du parc naturel régional de l'Avesnois. L'Avesnois est connu pour ses prairies, son bocage et son relief un peu vallonné dans sa partie sud-est (début des contreforts des Ardennes), dite « petite Suisse du Nord ».

Dimont fait partie administrativement de l'Avesnois, historiquement du Hainaut et ses paysages rappellent la Thiérache.

La commune se trouve à 100 km de Lille (préfecture du Nord), Bruxelles (Belgique) ou Reims (Marne), à 45 km de Valenciennes, Mons (B) ou Charleroi (B), à 16 km de Maubeuge, Fourmies et à 8 km d'Avesnes-sur-Helpe (sous-préfecture).

La Belgique se trouve à 10 km et le département de l'Aisne à 20 km.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Dimont
Wattignies-la-Victoire Damousies Dimechaux
Dimont Lez-Fontaine
Beugnies Sars-Poteries

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Ecu bandé or gueules.svg

Les armes de Dimont se blasonnent ainsi : « Bandé d’or et de gueules » .

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Antoine Daniel   Meunier de Dimont, époux en seconde noce de Marie Meurant
Pierre Gillion   Meunier de Dimont, fils de Charles Gillion (ancien échevin de Trélon (1638-1643)) et Marie Meurant, beau-fils d'Antoine Daniel
Jean-Louis Gillion   Meunier de Dimont, fils de Pierre Gillion ancien mayeur de Dimont(1687-1691)
Jean-Louis Gillion   Meunier de Dimont, fils de Pierre Gillion ancien mayeur de Dimont(1687-1691)
Etienne Gillion   fils de Jean-Louis Gillion ancien mayeur de Dimont(1741-1760)
en cours Jean-Marie Lebrun    
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[2],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 325 habitants, en diminution de -0,61 % par rapport à 2009 (Nord : 1,21 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
250 197 270 266 377 411 422 406 416
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
418 449 443 448 443 426 411 395 383
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
377 375 348 343 349 365 358 340 374
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2011 2014
394 381 394 377 373 341 326 325 325
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Dimont en 2007 en pourcentage[5].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90 ans ou +
1,2 
7,3 
75 à 89 ans
9,9 
15,2 
60 à 74 ans
11,1 
20,1 
45 à 59 ans
24,1 
22,6 
30 à 44 ans
19,8 
12,2 
15 à 29 ans
22,2 
22,6 
0 à 14 ans
11,7 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[6].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Georges des XVe, XVIe et XVIIe siècles, avec chaire de vérité du XVe siècle
  • Chapelle Saint-Jean à Offries
  • Monument aux morts
  • Moulin à eau
  • Un calvaire et quelques petites chapelles
  • Le sentier Émeraude, sentier de randonnée.

Galerie photos[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]