Beugnies

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Beugnies
La mairie.
La mairie.
Blason de Beugnies
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement Avesnes-sur-Helpe
Canton Fourmies
Intercommunalité Communauté de communes du Cœur de l’Avesnois
Maire
Mandat
Daniel Jopek
2008-2014
Code postal 59216
Code commune 59078
Démographie
Gentilé Beugnisiens, Beugnisiennes
Population
municipale
633 hab. (2014)
Densité 71 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 09′ 44″ nord, 4° 00′ 56″ est
Altitude Min. 179 m
Max. 219 m
Superficie 8,92 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Beugnies

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Beugnies

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Beugnies

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Beugnies

Beugnies est une commune française située dans le département du Nord, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Beugnies se situe dans le sud-est du département du Nord (Hainaut) en plein cœur du Parc naturel régional de l'Avesnois. L'Avesnois est connu pour ses prairies, son bocage et son relief un peu vallonné dans sa partie sud-est (début des contreforts des Ardennes), dite « petite Suisse du Nord ».

En fait, Beugnies fait partie administrativement de l'Avesnois, historiquement du Hainaut et ses paysages rappellent la Thiérache.

Beugnies comporte des espaces boisés qui forment la Haie d'Avesnes.

La commune se trouve à 100 km de Lille (préfecture du Nord), Bruxelles (Belgique) ou Reims (Marne), à 45 km de Valenciennes, Mons ou Charleroi et à 8 km d'Avesnes-sur-Helpe (sous-préfecture).

Le village est bordé par les communes de Felleries, Sars-Poteries.

La Belgique se trouve à 12 km et le département de l'Aisne à 15 km.

Communes limitrophes de Beugnies
Floursies Wattignies-la-Victoire Dimont
Dourlers

Semousies

Beugnies Sars-Poteries
Bas-Lieu Flaumont-Waudrechies Felleries

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Article connexe : Climat du Nord-Pas-de-Calais.

Voie de communication et transport[modifier | modifier le code]

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Buignies en 1140[1], Buisgnies en 1349[2].

Il s'agit en fait d'une forme voisine des mots beigne, beugne, bugne, qui désignaient au moyen âge (et encore aujourd'hui dans certaines régions) une bosse à la tête à la suite d'un coup. A envisager un toponyme avec le sens de « petite colline ».

Histoire[modifier | modifier le code]

  • Sur le plan féodal, ce village a toujours dépendu d’Avesnes. Son autel fut donné en 1103 à l’abbaye de Liessies. Les abbayes d’Hautmont et d’Aulne y possédaient aussi quelques biens. Le 14 juin 1815, Napoléon et la Grande Armée traversaient Beugnies afin de se rendre à Waterloo.
  • Beugnies figure sur les Plans du cadastre napoléonien (1813 et 1868)[3].
L'ancienne gare de Beugnies.
  • 1944 : Le 2 septembre 1944, le jour de la libération du village, 3 habitants de la commune (Lucien BAIRE - 48 ans, Jeannot BAIRE - 17 ans et Anatole TOUSSAINT - 41 ans), ainsi qu'un habitant de Felleries (Charles DEMAY - 26 ans) sont tués par les troupes allemandes. Une stèle se trouve à Beugnies pour commémorer l'évènement.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Situation administrative[modifier | modifier le code]

Tendance politique[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 en cours
(au 22 novembre 2014)
Daniel Jopek   Cadre territorial en retraite
Vice-président de la CC Cœur de l’Avesnois (2008 → )
Réélu pour le mandat 2014-2020[4],[5]

Instances judiciaires et administratives[modifier | modifier le code]

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[7],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 633 habitants, en augmentation de 14,67 % par rapport à 2009 (Nord : 1,21 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
292 334 406 441 478 481 524 518 534
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
530 559 553 600 629 619 698 716 737
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
676 684 676 631 649 692 665 638 676
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
702 631 555 531 509 522 497 581 633
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Beugnies en 2007 en pourcentage[10].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90 ans ou +
2,0 
5,3 
75 à 89 ans
6,4 
11,3 
60 à 74 ans
14,0 
22,7 
45 à 59 ans
20,0 
24,3 
30 à 44 ans
22,4 
17,4 
15 à 29 ans
14,0 
19,0 
0 à 14 ans
21,2 
Pyramide des âges du département du Nord en 2010 en pourcentage[11].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
5,0 
75 à 89 ans
8,7 
11,5 
60 à 74 ans
12,7 
19,5 
45 à 59 ans
19,3 
20,5 
30 à 44 ans
19,4 
21,9 
15 à 29 ans
20,3 
21,4 
0 à 14 ans
18,9 

Santé[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

Beugnies fait partie de l'académie de Lille.

Sports[modifier | modifier le code]

Média[modifier | modifier le code]

Cultes[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Martin, 1879.
  • Le kiosque à musique en balcon, type kiosque à danser.
  • les monuments aux morts 1914-1918 et 1939-1945.
  • La mairie.
  • Chapelle Notre-Dame-de-Walcourt, chapelle Notre-Dame-de-Lourdes.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason ville fr Beugnies (Nord).svg

Les armes de Beugnies se blasonnent ainsi :

  • "De gueules à trois pals de vair, au chef d’or."

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dans le cartulaire de l'abbaye de Liessies.
  2. Dans le pouillé du diocèse de Cambrai.
  3. site internet des Archives départementales du Nord
  4. Michel Pérat (CLP), « Beugnies: un troisième mandat de maire et un quatrième adjoint pour Daniel Jopek », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  5. J.K., « Projet du maire de Beugnies : regrouper les services dans l’ancienne gare : « La Voix du Nord » poursuit sa série consacrée aux projets des maires. Quels engagements ? Quels chantiers ? Quelles priorités ? La parole est à Daniel Jopek, maire de Beugnies. », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  6. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  10. « Évolution et structure de la population à Beugnies en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 25 juillet 2010)
  11. « Résultats du recensement de la population du Nord en 2010 », sur le site de l'Insee (consulté le 10 mai 2014)