Cuffies

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cuffies
Cuffies
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Arrondissement Soissons
Intercommunalité GrandSoissons Agglomération
(siège)
Maire
Mandat
Jean-Pierre Corneille
2020-2026
Code postal 02880
Code commune 02245
Démographie
Gentilé Cufficiens
Population
municipale
1 789 hab. (2017 en diminution de 0,22 % par rapport à 2012)
Densité 356 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 24′ 21″ nord, 3° 19′ 13″ est
Altitude Min. 39 m
Max. 155 m
Superficie 5,02 km2
Élections
Départementales Canton de Soissons-1
Législatives Quatrième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Cuffies
Géolocalisation sur la carte : Aisne
Voir sur la carte topographique de l'Aisne
City locator 14.svg
Cuffies
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Cuffies
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Cuffies

Cuffies est une commune française située dans le département de l'Aisne, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Entrée de Cuffies, au fond la verrerie de Vauxtot.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Cuffies
Chavigny Leury
Pasly Cuffies Crouy
Soissons


Hydrographie[modifier | modifier le code]

Cuffies se situe sur les bords de l'Aisne.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville a vu passer de nombreuses invasions : Campagne de France de Napoléon Ier, nombreuses batailles de 1914 à 1918 avec une destruction à 85 %[1], et 1944.

Première Guerre mondiale

François Flameng, peintre officiel de l'armée a réalisé de nombreux croquis et dessins de la distillerie de Vauxrot pendant la Grande Guerre, qui furent publiés dans la revue L'Illustration. Le photographe Fernand Cuville fit un reportage en 1917 sur les ruines de la distillerie de Vauxrot propriété de monsieur Beauchamp et de la verrerie de la ville, ainsi que l'opérateur Théta.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

La commune se trouve dans l'arrondissement de Soissons du département de l'Aisne. Pour l'élection des députés, elle fait partie depuis 2012 de la quatrième circonscription de l'Aisne.

Elle faisait partie de 1793 à 1973 du canton de Soissons, année où celui-ci est scindé et où elle intègre le canton de Soissons-Nord[2]. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, la commune est désormais rattachée au canton de Soissons-1.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
    Victor Deviolaine[3]   Maitre verrier
Député de l'Aisne (1876 → 1877)
Président du tribunal de commerce de Soissons
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1977 mars 2008 Jean-Marie Paulin PS Enseignant puis principal, de collège
Président de la communauté d'agglomération du Soissonnais (2001 → 2008)
Chevalier de la Légion d'honneur[4]
mars 2008[5] En cours
(au 12 juillet 2020)
Jean-Pierre Corneille PS Retraité de l'enseignement
Réélu pour le mandat 2020-2026[6],[7]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[9].

En 2017, la commune comptait 1 789 habitants[Note 1], en diminution de 0,22 % par rapport à 2012 (Aisne : -1,18 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
5755625975677048089101 0521 027
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 0401 1301 1261 1621 2701 2331 2861 3581 500
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 4401 4991 5528141 3331 1169891 0001 262
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
1 5341 5981 4731 2791 3201 4961 6981 7081 793
2017 - - - - - - - -
1 789--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Équipements publics[modifier | modifier le code]

L'école communale.
  • École maternelle
  • École élémentaire
  • Collège Maurice-Wajsfelner
  • IUT qualité, logistique industrielle et organisation
  • IUT génie électrique et informatique industrielle (ancienne école EDF Électricité de France de 1956 à 1991 [11])
  • Deug STAPS
  • IUT carrière juridique

Économie[modifier | modifier le code]

La verrerie de Vauxrot[12], du groupe Saint-Gobain, a fait de Cuffies une ville de verriers, qui habitaient la cité Saint-Antoine et avaient leur chapelle Saint-Laurent, dite chapelle de la verrerie, à Vauxrot.

La verrerie a été vendue en juin 2015 par le groupe Saint-Gobain à un fonds d'investissement américain[13].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Martin.
  • Chapelle Saint-Laurent de Vauxrot, dite chapelle de la Verrerie.
  • Monument aux morts.
  • École de Gardes à Cheval sur le Mont de Cuffies[14], qui forme les individus à devenir représentant de l'ordre à cheval (ou même à pied).

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Maurice Wajsfelner, avant la Seconde Guerre mondiale.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • « Cuffies », Ma commune, Ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales (consulté le 10 avril 2020).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://fr.calameo.com/read/000476927c2fa7592582a
  2. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. « Victor Deviolaine (1833 - 1913) », sur Sycomore, base de données des députés de l'Assemblée nationale.
  4. « M. Jean-Marie Paulin, maire honoraire de Cuffies, a reçu le samedi 11 octobre 2014 la médaille de Chevalier de la Légion d'Honneur », Le Cuffien, no 131,‎ , p. 9 (lire en ligne [PDF], consulté le 10 avril 2020).
  5. Conseil général de l'Aisne consulté le 7 juillet 2008
  6. « Liste des maires de l'Aisne » [xls], Préfecture de l'Aisne, (consulté le 26 juillet 2014)
  7. « A Cuffies, Jean-Pierre Corneille candidat à un troisième mandat », L'Union,‎ (lire en ligne, consulté le 10 avril 2020) « Déjà cinq mandats dont deux en tant que maire pour le socialiste Jean-Pierre Corneille. Le professeur à le retraite repart au combat, son vilan sous le bras ».
  8. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  11. http://edm.edf.voila.net/
  12. Histoire de la verrerie de Vauxrot
  13. L'union, 9 juin 2015
  14. http://www.ecole-garde-a-cheval.fr/accueil_083.htm