Canton de Soissons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Soissons
Canton de Soissons
Situation du canton de Soissons dans le département de Aisne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Arrondissement(s) Soissons
Chef-lieu Soissons
Code canton 02 31
Histoire de la division
Création 18 février 1790[1],[2]
Modification 1 3 vendémiaire an X[3],[4]
(25 septembre 1801)
Modification 2 4 octobre 1950[5],[6]
Disparition 23 juillet 1973[7]
Géographie
Superficie 133,37 km2
Subdivisions
Communes 21

Le canton de Soissons est une ancienne division administrative française située dans le département de l'Aisne et la région Picardie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Révolution française[modifier | modifier le code]

Carte du canton de Soissons en 1790.

Le canton de Soissons est né sous la Révolution française le [2].

Le canton a compté dix-sept communes avec Soissons pour chef-lieu au moment de sa création : Belleu[8], Breuil[9], Chavigny[10], Courmelles[11], Crouy[12], Cuffies[13], Juvigny[14], Leury[15], Mercin-et-Vaux[16], Osly-Courtil[17], Pasly[18], Pommiers[19], Soissons[3], Vauxbuin[20], Vaurezis[21],[22] et Villeneuve-Saint-Germain[23]. Il est une subdivision du district de Soissons qui disparait le 5 Fructidor An III ()[24].

Lors de la création des arrondissements par la loi du 28 pluviôse an VIII (), le canton de Soissons est rattaché à l'arrondissement de Soissons.

1801-1973[modifier | modifier le code]

L'arrêté du 3 vendémiaire an X (25 septembre 1801) entraîne un redécoupage du canton de Soissons qui est conservé[4]. Deux communes du canton d'Acy (Billy-sur-Aisne[25] et Venizel[26]) et quatre commune du canton de Septmont (Berzy-le-Sec[27], Noyant-et-Aconin[28], Ploisy[29] et Septmonts[30]) rejoignent le canton tandis que les communes de Breuil[9] et d'Osly-Courtil[17] sont rattachées au canton de Vic-sur-Aisne. La composition communale est de 20 communes à la suite de cette recomposition.

Par décret du , la commune de Missy-aux-Bois est détachée du canton de Vic-sur-Aisne pour être rattachée à celui de Soissons[5],[6]. Le canton comporte alors 21 communes.

Redécoupage de 1973[modifier | modifier le code]

Le canton de Soissons est supprimé par décret du et son territoire est scindée en 2 cantons, celui de Soissons-Nord et celui de Soissons-Sud. Ces deux nouveaux cantons disposent d'une fraction cantonale de la commune de Soissons. Chavigny, Crouy, Cuffies, Juvigny, Leury, Pasly, Pommiers, Vaurezis, Venizel et Villeneuve-Saint-Germain sont rattachées au canton de Soissons-Nord tandis que Belleu, Berzy-le-Sec, Billy-sur-Aisne, Courmelles, Mercin-et-Vaux, Missy-aux-Bois, Noyant-et-Aconin, Ploisy, Septmonts et Vauxbuin intègrent le canton de Soissons-Sud. La canton de Soissons, a porté le code canton 0231, repris par le canton de Soissons-Nord après la division du canton en 1973[7]. Il faisait 133,37 km2.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1852 Théodore Martin
Quinette de Rochemont
Opposition
dynastique
Député (1835-1849)
Maire de Soissons
Ministre plénipotentiaire en Belgique
1852 1870 Paul Deviolaine   Directeur de la verrerie de Prémontré
Maire de Soissons (1853-1870)
1870 1887
(décès)[31]
Henry Salleron[32] Républicain Propriétaire, avoué
Maire de Soissons (1870-1878 et 1882)
1887[33] 1889 Jules Lecercle   Avoué, suppléant du juge de paix de Soissons
1889 1895 Joseph Gaillard[34] Républicain Juge au Tribunal de Soissons
Maire de Villeneuve-Saint-Germain
1895 1904
(décès)
Alfred Macherez Républicain Exploitant agricole sucrier
Député (1889-1893)
Sénateur (1894-1904)
1904 1920 Victor Becker Rad Entrepreneur de travaux publics
Maire de Soissons (1898-1914)
1920 1940 Fernand Marquigny Rad Avoué
Maire de Soissons (1919-1942)
Député (1924-1928)
1943 1945 Georges Muzart
(1869-1961)
  Géomètre
Maire de Soissons (1942-1944)
Nommé conseiller départemental en 1943[35]
1945 1951 Marcel Bulart SFIO Chirurgien
1951 1964 Louis Roy RPF puis UNR Chirurgien
Maire de Soissons (1945-1965)
Sénateur (1959-1966)
Président du Conseil Général
1964 1973 François Duchâtel CD Directeur d'école, conseiller municipal de Soissons

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Soissons groupait 21 communes et compterait 49 251 habitants (selon le recensement de 2008 de la population municipale des 2 cantons de Soissons)[36].

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Soissons
(chef-lieu)
02722 GrandSoissons Agglomération 28 290 (2014)
Belleu 02064 GrandSoissons Agglomération 3 820 (2014)
Berzy-le-Sec 02077 GrandSoissons Agglomération 401 (2014)
Billy-sur-Aisne 02089 GrandSoissons Agglomération 1 154 (2014)
Chavigny 02175 GrandSoissons Agglomération 137 (2014)
Courmelles 02226 GrandSoissons Agglomération 1 786 (2014)
Crouy 02243 GrandSoissons Agglomération 2 857 (2014)
Cuffies 02245 GrandSoissons Agglomération 1 810 (2014)
Juvigny 02398 GrandSoissons Agglomération 286 (2014)
Leury 02424 GrandSoissons Agglomération 108 (2014)
Mercin-et-Vaux 02477 GrandSoissons Agglomération 971 (2014)
Missy-aux-Bois 02485 GrandSoissons Agglomération 109 (2014)
Noyant-et-Aconin 02564 GrandSoissons Agglomération 505 (2014)
Pasly 02593 GrandSoissons Agglomération 1 004 (2014)
Ploisy 02607 GrandSoissons Agglomération 80 (2014)
Pommiers 02610 GrandSoissons Agglomération 603 (2014)
Septmonts 02706 GrandSoissons Agglomération 563 (2014)
Vauxrezis 02767 GrandSoissons Agglomération 333 (2014)
Vauxbuin 02770 GrandSoissons Agglomération 796 (2014)
Venizel 02780 GrandSoissons Agglomération 1 354 (2014)
Villeneuve-Saint-Germain 02805 GrandSoissons Agglomération 2 512 (2014)

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008
39 01045 26550 94152 39251 37150 078[40],[41],[42]49 159[43]49 251[36]
À partir de 1962 : Population sans doubles comptes; À partir de 2006 : Population municipale.
(Sources : INSEE[37],[38],[39])

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Claude Motte, Isabelle Séguy, Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 9 782733 210284).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 76
  2. a et b René Hennequin, La Formation du département de l'Aisne en 1790, Soissons, Imprimerie de G. Nougarède, (lire en ligne), p. 266.
  3. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Soissons », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 21 novembre 2016).
  4. a et b Bernard Gaudillère (1995), p. 788.
  5. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Missy-aux-Bois », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 24 mars 2016).
  6. a et b Décret du 4 octobre 1950 portant rattachement au canton de Soissons (arrondissement de Soissons, département de l'Aisne) de la commune de Missy-aux-Bois (canton de Vic-sur-Aisne, mêmes arrondissement et département), publié au Journal officiel de la République française du .
  7. a et b Décret no 73-712 du 23 juillet 1973 portant création de cantons dans le département de l'Aisne, publié au Journal officiel de la République française du .
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Belleu », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 21 novembre 2016).
  9. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Breuil », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 21 novembre 2016).
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Chavigny », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 21 novembre 2016).
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Courmelles », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 21 novembre 2016).
  12. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Crouy », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 21 novembre 2016).
  13. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Cuffies », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 21 novembre 2016).
  14. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Juvigny », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 21 novembre 2016).
  15. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Leury », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 21 novembre 2016).
  16. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Mercin-et-Vaux », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 21 novembre 2016).
  17. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Osly-Courtil », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 21 novembre 2016).
  18. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Pasly », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 21 novembre 2016).
  19. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Pommiers », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 21 novembre 2016).
  20. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Vauxbuin », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 21 novembre 2016).
  21. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Vauxrezis », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 21 novembre 2016).
  22. La commune de Vaurezis prend le nom de Vauxrezis le .
  23. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Villeneuve-Saint-Germain », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 21 novembre 2016).
  24. Constitution de la République française du 5 Fructidor an III, p. 9.
  25. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Billy-sur-Aisne », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 21 novembre 2016).
  26. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Venizel », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 21 novembre 2016).
  27. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Berzy-le-Sec », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 21 novembre 2016).
  28. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Noyant-et-Aconin », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 21 novembre 2016).
  29. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Ploisy », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 21 novembre 2016).
  30. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale Septmonts », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 21 novembre 2016).
  31. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62710124/f3.item.r=canton.zoom
  32. http://gw.geneanet.org/touvet?lang=fr;pz=cedric;nz=touvet;ocz=0;p=claude+henry;n=salleron
  33. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6271034q/f7.item.r=canton.zoom
  34. http://www.genealogie-aisne.com/old_genealogie/newpersos/fiche_soldat.php?id=784
  35. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution 26 mars 1943, (en ligne).
  36. a et b « [PDF] Recensement de la population de l'Aisne au 1er janvier 2008 », sur Insee (consulté le 21 janvier 2011)
  37. Canton de Soissons-Nord hormis Soissons (Partiel) sur le site de l'INSEE lors du recensement de 2007
  38. Canton de Soissons-Sud hormis Soissons (Partiel) sur le site de l'INSEE lors du recensement de 2007
  39. La ville de Soissons sur le site de l'INSEE lors du recensement de 2007
  40. Recensement de 1999 sur la population du canton de Soissons-Nord hormis Soissons (Partiel)
  41. Recensement de 1999 sur la population du canton de Soissons-Sud hormis Soissons (Partiel)
  42. Recensement de 1999 sur la population de la ville de Soissons
  43. [PDF] Recensement de 2006 des cantons de l'Aisne