Nouvron-Vingré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nouvron-Vingré
Le fronton de la façade de l'église est décoré de 7 arcades.
Le fronton de la façade de l'église est décoré de 7 arcades.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Arrondissement Soissons
Canton Vic-sur-Aisne
Intercommunalité CC Retz-en-Valois
Maire
Mandat
Pierre Erbs
2014-2020
Code postal 02290
Code commune 02562
Démographie
Population
municipale
233 hab. (2014)
Densité 25 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 25′ 48″ nord, 3° 11′ 57″ est
Altitude Min. 52 m
Max. 149 m
Superficie 9,25 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aisne

Voir sur la carte administrative de l'Aisne
City locator 14.svg
Nouvron-Vingré

Géolocalisation sur la carte : Aisne

Voir sur la carte topographique de l'Aisne
City locator 14.svg
Nouvron-Vingré

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Nouvron-Vingré

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Nouvron-Vingré

Nouvron-Vingré est une commune française, située dans le département de l'Aisne en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1904 1904 Casimir Adonis Boudin[1]    
mars 2001 2014 Jean Duprez[2]    
2014[3] en cours
(au 12 mai 2014)
Pierre Erbs SE Retraité

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[5],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 233 habitants, en augmentation de 5,91 % par rapport à 2009 (Aisne : -0,02 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
242 210 232 226 425 392 410 425 430
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
395 380 380 356 370 368 365 340 337
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
320 341 332 128 221 245 260 258 228
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
219 221 200 200 193 200 215 220 233
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Édifié sur le lieu de l’exécution des martyrs de Vingré, le monument de Vingré, fut inauguré le 5 avril 1925, en présence de nombreux anciens combattants du 298e RI. Il avait été financé par souscription à la suite d'une campagne de presse orchestrée par la Ligue des Droits de l'Homme et avec l’aide des départements de la Loire et de l’Allier. Rendant hommage à la mémoire des six martyrs, il est inscrit sur le monument : « Dans ce champ sont tombés glorieusement le caporal Floch, les soldats Blanchard, Durantet, Gay, Pettelet et Quinault du 298e R.I., fusillés le , réhabilités solennellement par la Cour de Cassation le . - Hommage des anciens combattants du 298e R.I. à la mémoire de leurs camarades morts innocents victimes de l'exemple»[8].
  • Le 4 décembre 2004, pour le 90e anniversaire de l’exécution, une plaque a été apposée sur le monument par le président du Conseil général de l’Aisne portant les noms des six fusillés et les faisant “citoyens d’honneur du département de l’Aisne”.

Les martyrs de Vingré sont des soldats du 298e R.I. qui furent surpris par une attaque allemande le 23 novembre 1914. De nombreux soldats furent faits prisonniers, mais 24 d'entre eux réussirent à rejoindre les lignes françaises. Lors de l’enquête sommaire, les soldats indiquent avoir reculé sur ordre du sous-lieutenant Paulaud, et s'être repliés dans une tranchée à l'arrière de la tranchée où l'attaque allemande s'était déroulée.

Le sous-lieutenant Paulaud indiquera ne pas avoir donné cet ordre de repli, et il accablera les 24 soldats. Ces soldats furent accusés de désertion et d'abandon de poste devant l'ennemi. Un tirage au sort désigna six d'entre eux qui furent exécutés pour l'exemple le 4 décembre 1914, à la suite des directives données au conseil de guerre par le général Étienne de Villaret pour aider les combattants à retrouver le goût de l'obéissance.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Préfecture de l'Aisne consulté le 7 juillet 2008
  2. [1] consulté le 30 avril 2016
  3. « Liste des maires de l'Aisne » [xls], Préfecture de l'Aisne, (consulté le 8 août 2014)
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  8. MemorialGenWeb.org - Nouvron-Vingré : monument aux fusillés de Vingré

Liens externes[modifier | modifier le code]