Fleury (Aisne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Fleury
Fleury (Aisne)
La Mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Arrondissement Soissons
Intercommunalité CC Retz-en-Valois
Maire
Mandat
Jean-François Danger
2020-2026
Code postal 02600
Code commune 02316
Démographie
Population
municipale
128 hab. (2019 en diminution de 3,76 % par rapport à 2013)
Densité 20 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 15′ 32″ nord, 3° 09′ 24″ est
Altitude 98 m
Min. 91 m
Max. 191 m
Superficie 6,51 km2
Unité urbaine Commune rurale
Aire d'attraction Paris
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Villers-Cotterêts
Législatives 5e circonscription de l'Aisne
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Fleury
Géolocalisation sur la carte : Aisne
Voir sur la carte topographique de l'Aisne
City locator 14.svg
Fleury
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Fleury
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Fleury

Fleury est une commune française située dans le département de l'Aisne, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Description[modifier | modifier le code]

Ambiance du village : la place de la mairie.

Fleury est un petit village rural du Valois jouxtant au nord-est Villers-Cotterêts, situé au cœur de la forêt de Retz situé à 18 km au sud-ouest de Soissons, à 75 km au nord-est de Paris et à 63 km à l'ouest de Reims. Il est aisément accessible par la route nationale 2, qui constitue la limite nord-ouest du territoiure communal.

Il est traversé par la Ligne de La Plaine à Hirson et Anor (frontière) dont la station la plus proche est la gare de Villers-Cotterêts desservie par des trains TER Hauts-de-France, express et omnibus, qui effectuent des missions entre les gares de Paris-Nord ou de Crépy-en-Valois et de Laon.

Localisation[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est drainée par le ru de la fontaine Gosset et la fontaine du Prince, qui sont entourées de zones humides et alimentent l'étang de la Petite Ramée, sur lequel était autrefois implanté un moulin à eau..

Ces eaux se jettent dans la Savière, qui est un affluent de l'Ourcq, et donc un sous-affluent de la Seine par la Marne.

Information Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Fleury est une commune rurale[Note 1],[1]. Elle fait en effet partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[2],[3].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Paris, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire regroupe 1 929 communes[4],[5].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des forêts et milieux semi-naturels (82,7 % en 2018), une proportion identique à celle de 1990 (82,7 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : forêts (82,7 %), terres arables (12,6 %), zones urbanisées (4,7 %)[6].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[7].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village s'est constitué constitué dans une clairière issue d'un défrichement opéré au Moyen Âge dans la Forêt de Retz[8]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

Rattachements administratifs[modifier | modifier le code]

La commune se trouve dans l'arrondissement de Soissons du département de l'Aisne.

Elle faisait partie depuis 1793 du canton de Villers-Cotterêts[9]. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, cette circonscription administrative territoriale a disparu, et le canton n'est plus qu'une circonscription électorale.

Rattachements électoraux[modifier | modifier le code]

Pour les élections départementales, la commune fait partie depuis 2014 d'un nouveau canton de Villers-Cotterêts

Pour l'élection des députés, elle fait partie de la cinquième circonscription de l'Aisne.

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

Fleury était membre de la communauté de communes Villers-Cotterêts - Forêt de Retz, un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre créé en 2001 et auquel la commune avait transféré un certain nombre de ses compétences, dans les conditions déterminées par le code général des collectivités territoriales.

Dans le cadre des dispositions de la loi portant nouvelle organisation territoriale de la République du 7 août 2015, qui prévoit que les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre doivent avoir un minimum de 15 000 habitants, cette intercommunalité a fusionné avec sa voisine pour former, le , la communauté de communes Retz-en-Valois dont est désormais membre la commune.

La communauté de communes Retz-en-Valois est par ailleurs membre d'autres groupements intercommunaux[10].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1919 1956 Henri Burgneaux[réf. nécessaire]    
1956   Mme Fabre[réf. nécessaire]    
Les données manquantes sont à compléter.
1971 mars 1983 Jean-Pierre Malotaux[11]    
mars 1983 novembre 2013[12] Jean-Pierre Deschamps DVD Cadre chez Volkswagen Financement
Décédé en fonction
18 janvier 2014 avril 2014 Jean-Pierre Malotaux[11]   Ancien concessionnaire automobile
avril 2014[13] juillet 2020 Josiane Chandelle DVD Retraitée
juillet 2020[14] En cours
(au 2 décembre 2020)
Jean-François Danger   Artisan

Politique de développement durable[modifier | modifier le code]

La commune a engagé une politique de développement durable en lançant une démarche d'Agenda 21 en 2002[15].

Équipements et services publics[modifier | modifier le code]

Les enfants de la commune sont scolarisés au sein d'un regroupement pédagogique intercommunal constitué avec Dampleux, Corcy et Faverolles.

Ils continuent leur scolarité au collège de Villers-Cotterêts[8]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[16]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[17].

En 2019, la commune comptait 128 habitants[Note 3], en diminution de 3,76 % par rapport à 2013 (Aisne : −1,61 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
125124149132172168166141141
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
115188167166141165159154152
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
161143133115117107106119107
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2006 2009
958599138128148144142131
2014 2019 - - - - - - -
137128-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[18].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Fleury dispose une mairie-école (1819) dont l'aménagement intérieur a été complètement modernisé en 2004 pour créer une salle municipale au rez-de-chaussée, une salle du conseil et deux bureaux à l'étage. Elle jouxte la petite église du village.
  • L'église datant du XIIe siècle est dédiée à saint Martin. On peut y admirer un lutrin de bois.
  • La ferme de Fleury du XVIIIe siècle possède un mur sur lequel on dit que Racine de passage à Fleury y grava son nom.
  • En lisière de la plaine de Fleury, sur la route forestière du pendu, est érigé un monument dédié aux 46e et au 246e régiments d'artillerie de campagne qui ont combattu dans le secteur durant la Grande Guerre en juin 1918.
  • La fontaine Gosset, située à l'entrée du village, est une des sources alimentant le ru de Fleury (affluent de la Savière).
  • Le lavoir.
  • L'ancienne abbaye.
  • La passerelle.
  • L'ancien château d'eau.
  • Le moulin.
  • L'émetteur de radio FM et de télévision du carrefour du Saut du Cerf.

Information Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • « Fleury », Ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, .

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage publié en décembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Zonage rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le )
  2. « Commune urbaine-définition », sur le site de l’Insee (consulté le )
  3. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le )
  4. « Base des aires d'attraction des villes 2020 », sur insee.fr, (consulté le )
  5. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  6. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le )
  7. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  8. a et b « Fleury », Institution / Les communes, sur https://www.cc-retz-en-valois.fr (consulté le ).
  9. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. « communauté de communes Retz-en-Valois - fiche descriptive au 1er avril 2020 », sur https://www.banatic.interieur.gouv.fr/ (consulté le )
  11. a et b « Fleury (02) Jean-Pierre Malotaux élu maire », L'union-L'Ardennais,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  12. « Décès du maire Jean-Pierre Deschamps », L'union-L'Ardennais,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  13. « Liste des maires de l'Aisne » [xls], Préfecture de l'Aisne, (consulté le )
  14. « Répertoire national des maires » [txt], Répertoire national des élus, sur https://www.data.gouv.fr, (consulté le ).
  15. FICHE | Agenda 21 de Territoires - Fleury, consultée le 26 octobre 2017
  16. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  17. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  18. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.