Corcy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Corcy
Corcy
L'église Saint-Alban.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Arrondissement Soissons
Intercommunalité Communauté de communes Retz-en-Valois
Maire
Mandat
Marc Robillard
2020-2026
Code postal 02600
Code commune 02216
Démographie
Population
municipale
306 hab. (2017 en diminution de 4,67 % par rapport à 2012)
Densité 42 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 15′ 17″ nord, 3° 12′ 45″ est
Altitude 82 m
Min. 77 m
Max. 155 m
Superficie 7,25 km2
Élections
Départementales Canton de Villers-Cotterêts
Législatives Cinquième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Corcy
Géolocalisation sur la carte : Aisne
Voir sur la carte topographique de l'Aisne
City locator 14.svg
Corcy
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Corcy
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Corcy

Corcy est une commune française située dans le département de l'Aisne, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

L'existence de Corcy semble attestée depuis le IXe siècle. Son nom viendrait de Corciacus qui rappelle l'époque gallo-romaine. Bien des étapes dans la formation de sa paroisse sont manquantes mais on peut s'étonner qu'elle se nomme Saint-Alban,nom du premier martyr d'Angleterre. C'est pourquoi il est possible que ce nom fasse référence à saint Alban de Mayence qui semble avoir voyagé entre autres de Rome à Namur. Les plus anciens documents connus qui citent Corcy sont l’acte - peut-être faux - de Charles le Chauve daté de 858, qui confirme une donation de biens immobiliers à l’abbaye bénédictine Notre-Dame de Soissons, et le don de l'"autel" du village par l’évêque de Soissons Heddo (1052-1064) à la même abbaye, rapporté par l’historien de cette dernière, dom Michel Germain. Il existait un château à Corcy qui a été détruit au cours de la 1ere Guerre mondiale. Celui-ci ressemblait plus à une grande bâtisse qu'à un véritable château. Néanmoins il était remarquable comme l'atteste certaines photographies où l'on peut encore l'admirer. Au cours du XIXe siècle le village s'est modernisé avec par exemple la construction d'une école-mairie. Malheureusement la Première Guerre mondiale viendra stopper cette évolution. Le courage des habitants sous les obus et pendant l'occupation allemande vaut à la localité d'être citée à l'ordre de l'armée et de recevoir la croix de guerre par décret du 26 octobre 1920

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Découpage territorial[modifier | modifier le code]

La commune de Corcy est membre de la communauté de communes Retz-en-Valois, un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre créé le dont le siège est à Villers-Cotterêts. Ce dernier est par ailleurs membre d'autres groupements intercommunaux[1].

Sur le plan administratif, elle est rattachée à l'arrondissement de Soissons, au département de l'Aisne et à la région Hauts-de-France[2]. Sur le plan électoral, elle dépend du canton de Villers-Cotterêts pour l'élection des conseillers départementaux, depuis le redécoupage cantonal de 2014 entré en vigueur en 2015[2], et de la cinquième circonscription de l'Aisne pour les élections législatives, depuis le dernier découpage électoral de 2010[3].

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Jean-Jacques Cailliet    
mars 2008 En cours
(au 12 juillet 2020)
Marc Robillard DVG Ouvrier
Réélu pour le mandat 2020-2026[4]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[6].

En 2017, la commune comptait 306 habitants[Note 1], en diminution de 4,67 % par rapport à 2012 (Aisne : -1,18 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
276326291361356430453454399
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
407478382373342333320298296
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
294295282180283246246244222
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
206183204187254306309309321
2017 - - - - - - - -
306--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Alban de Corcy construite au XIIe siècle et en grande partie détruite en 1918, reconstruite et classée MH en 1920.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]