Venizel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Venizel
Venizel
Mairie de Venizel.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Arrondissement Soissons
Canton Soissons-1
Intercommunalité Soissonnais
Maire
Mandat
Stéphanie Lebée
2014-2020
Code postal 02200
Code commune 02780
Démographie
Gentilé Venizellois, Venizelloises
Population
municipale
1 365 hab. (2015 en augmentation de 0,66 % par rapport à 2010)
Densité 368 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 21′ 59″ nord, 3° 23′ 36″ est
Altitude Min. 42 m
Max. 85 m
Superficie 3,71 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aisne

Voir sur la carte administrative de l'Aisne
City locator 14.svg
Venizel

Géolocalisation sur la carte : Aisne

Voir sur la carte topographique de l'Aisne
City locator 14.svg
Venizel

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Venizel

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Venizel

Venizel est une commune française située dans le département de l'Aisne, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Entrée de Venizel.

Située en fond de vallée de l'Aisne, la commune est en termes de risque naturel vulnérable aux aléas inondation et coulée de boue[1].

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Bucy-le-Long Rose des vents
Villeneuve-Saint-Germain N Sermoise
O    Venizel    E
S
Billy-sur-Aisne Acy

Histoire[modifier | modifier le code]

Le , prévenu par un habitant, un peloton de garde nationaux de Soissons surprend, à Venizel, un détachement d'une vingtaine de Prussiens ; un est tué, les autres sont faits prisonniers.

Au printemps 1915, Venizel est située sur la ligne de front. Les Allemands sont au nord de l'Aisne, l'armée française (94e régiment d'infanterie territoriale) au sud.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
juin 1995 avril 2010 Jean Morel[2] Apparenté PCF ancien président du conseil de prud'hommes de Soissons
Démissionnaire
avril 2010[3] en cours
(au 12 mai 2014)
Stéphanie Lebée EELV Réélue pour le mandat 2014-2020[4]
  • École maternelle.
  • École élémentaire René-Lefèvre.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[6].

En 2015, la commune comptait 1 365 habitants[Note 1], en augmentation de 0,66 % par rapport à 2010 (Aisne : -0,34 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
136183482170201201220240223
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
228265251241247269280280310
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
356382353342487529551481575
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
7581 5321 6511 4611 5221 4621 3921 3451 365
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église Saint-Crépin et Saint-Crespinien.

Économie[modifier | modifier le code]

La commune accueille depuis 1924 une papeterie-cartonnerie. Cette usine installée en fond de vallée le long de Aisne à l'est de la commune appartient actuellement au groupe espagnol Saica (fondé en 1943 à Saragosse).

Son potentiel de production a été renforcée en 2008 par des investissement (60 millions d'euros) notamment destinés à accroître la production de papier de faible grammage et à sortir du « classement » Seveso en évitant de recourir à certains produits chimiques ; et un projet d'installation d'une chaudière biomasse (60 à 65 millions d'euros), après que son concurrent finlandais UPM-Kymmene ait investi 80 millions d'euros dans une chaudière-bois à la Chapelle-DarblayGrand-Couronne, près de Rouen qui produit du papier journal. L'usine de Venizel fait vivre environ 250 salariés (chiffre 2008)[9].

En 2008 la filiale Saica France dispose d'une vingtaine d'usines en France (carton, papier, façonnage) dont trois sont en Picardie (550 salariés), l'autre cartonnerie étant basée à Doullens dans la Somme [9].

En 2017 SAICA PAPER est présent dans sept pays européens via une centaine de sites de production (dont quatorze en France où il fabrique à Vénizel du papier recyclé (environ 250 000 t/an soit 60 % de la production du groupe en France). Il produit pour cela 475 000 tonnes/an de vapeur via deux chaudières bi-combustibles (gaz et biogaz fourni par un méthaniseur à partir de la station d'épuration de l'usine).
Un projet de chaudière biomasse, étudié depuis 2008 a été confirmé en 2013, l'entreprise ayant attendu que la législation soit favorable, grâce notamment à un appel à projets BCIAT « Biomasse chaleur industrie agriculture tertiaire » en janvier 2016 qui a permis un co-financement État-Région-Europe ; la chaudière devrait être opérationnelle en 2018 ; l’objectif de ce projet est de réduire la facture énergétique de l'usine (environ 11 millions d'euros/an vers 2017) et de valoriser 25 000 tonnes de refus de pulpeurs qui chaque année partaient en décharge[10]. C'est l'autrichien BERTSCHenergy qui fabriquera la chaudière (42,5 MW, 342 °C, vapeur à 46 bars pour un débit de combustible de 56,7 t/h [11]) conçue pour être alimentée en bois issu du recyclage comme combustible principal (80 %, stockés dans un silo de 2500 m3) et en déchets de pulpeurs (20 %) qui mélangés à des fibres de bois formeront un combustible solide de récupération (CSR)[11]. 101 500 t/an de déchets seront ainsi valorisés en chaleur. Les gaz et fumées seront traités par voie sèche (hydroxyde de calcium pour désacidification) et charbon actif (métaux lourds, organochlorés...) via des filtres à manches[11]. Avec 24 000 tep par an selon le directeur de l'usine (Renaud Guilianelli) ce sera la plus grosse chaudière de ce type en France[12]. Un réseau de chaleur alimentera aussi les installations voisines de SAICA PACK[13]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Prévention des risques de Venizel (02)
  2. Préfecture de l'Aisne consulté le 7 juillet 2008
  3. Ludivine Bleuzé, « Politique Déclaration de guerre à Venizel : À Venizel, Jean Morel a démissionné de son poste de maire en 2010. Il avait alors appuyé la candidature de Stéphanie Lebée pour lui succéder. Il y a aujourd'hui divorce politique. », L'union l'Ardennais,‎ (lire en ligne).
  4. « Liste des maires de l'Aisne » [xls], Préfecture de l'Aisne, (consulté le 12 août 2014)
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  9. a et b Garnier claire (2008) L'espagnol Saica renforce son usine de papier de Venizel, Usine nouvelle, publié 06/04/2007
  10. Fonds chaleur ; Ségolène Royal et l’ADEME désignent les 10 lauréats de l’Appel à projets Biomasse Chaleur Industrie Agriculture ; Tertiaire (BCIAT) 2016, communiqué 3 août 2016
  11. a, b et c Bertsch construit la nouvelle chaufferie biomasse de Saica Paper à Venizel ; magazine Bioénergie International, N° 54 mars-avril 2018
  12. L'Union (2017) Feu vert pour le projet de chaudière biomasse à Saica Paper ; venizel ; Après l’enquête publique, un avis favorable a été émis pour la création d’une chaudière biomasse à la papeterie. Un projet pionnier en France, co-financé par l’État et la Région. ; 2017-04-05
  13. CERDD (2017) SAICA PAPER opte pour la biomasse ; fiche CERDD mise à jour le 29 mars 2017