Oigny-en-Valois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Oigny-en-Valois
Oigny-en-Valois
L'église d'Oigny-en-Valois.
Blason de Oigny-en-Valois
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Arrondissement Soissons
Intercommunalité Communauté de communes Retz-en-Valois
Maire
Mandat
Christine Olry
2020-2026
Code postal 02600
Code commune 02568
Démographie
Gentilé Ogniacien(ne)s[1]
Population
municipale
155 hab. (2017 en augmentation de 9,93 % par rapport à 2012)
Densité 13 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 13′ 12″ nord, 3° 08′ 15″ est
Altitude 156 m
Min. 72 m
Max. 158 m
Superficie 11,88 km2
Élections
Départementales Canton de Villers-Cotterêts
Législatives Cinquième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Oigny-en-Valois
Géolocalisation sur la carte : Aisne
Voir sur la carte topographique de l'Aisne
City locator 14.svg
Oigny-en-Valois
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Oigny-en-Valois
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Oigny-en-Valois

Oigny-en-Valois est une commune française située dans le département de l'Aisne, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Très ancienne commune clairière au cœur de la forêt de Retz sur route départementale croisant la route nationale entre Villers-Cotterêts et la Ferté-Milon.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

La commune est classée en zone de sismicité 1, correspondant à une sismicité très faible[3].

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Logement[modifier | modifier le code]

En 2013, le nombre total de logements dans la commune était de 100.

Parmi ces logements, 67,3 % étaient des résidences principales, 25 % des résidences secondaires et 7,7 % des logements vacants.

La part des ménages propriétaires de leur résidence principale s’élevait à 91,3 %[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'église (fin XIIe siècle, début XIIIe siècle) atteste d'une très ancienne implantation villageoise. Il s'agissait d'un village de bûcherons et de cultivateurs. Le château de chasse, monument historique, fut construit initialement sous François Ier. Au début du XIXe siècle, son propriétaire, le général d'Empire Charpentier, philanthrope, contribua à la modernisation du village... avec les pierres de l'abbaye voisine de Bourgfontaine, en partie détruite.

Ses jardins en terrasse donnant sur la plaine de Dampleux sont restés exceptionnels. Il n'est pas impossible que Marie Stuart, épouse du jeune François II, soit venue chasser ici, de même que l'amiral de Coligny. Une des allées de la forêt voisine se nomme allée de l'Amiral.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Découpage territorial[modifier | modifier le code]

La commune d'Oigny-en-Valois est membre de la communauté de communes Retz-en-Valois, un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre créé le dont le siège est à Villers-Cotterêts. Ce dernier est par ailleurs membre d'autres groupements intercommunaux[5].

Sur le plan administratif, elle est rattachée à l'arrondissement de Soissons, au département de l'Aisne et à la région Hauts-de-France[6]. Sur le plan électoral, elle dépend du canton de Villers-Cotterêts pour l'élection des conseillers départementaux, depuis le redécoupage cantonal de 2014 entré en vigueur en 2015[6], et de la cinquième circonscription de l'Aisne pour les élections législatives, depuis le dernier découpage électoral de 2010[7].

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Didier Cassemiche    
mars 2008[8] En cours
(au 13 juillet 2020)
Christine Olry DVD Réélue pour le mandat 2020-2026[9]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[10]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[11].

En 2017, la commune comptait 155 habitants[Note 1], en augmentation de 9,93 % par rapport à 2012 (Aisne : -1,18 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
300278286293350381368358330
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
319318296304286310300265296
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
273273236195197201195208145
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
11992116137188163170146148
2017 - - - - - - - -
155--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[12] puis Insee à partir de 2006[13].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Revenus de la population et fiscalité[modifier | modifier le code]

Le nombre de ménages fiscaux en 2013 était de 67 représentant 147 personnes et la médiane du revenu disponible par unité de consommation de 25 655 €[4].

Emploi[modifier | modifier le code]

En 2014, le nombre total d'emplois dans la zone était de 12, occupant 65 actifs résidants (salariés et non salariés).

Le taux d'activité de la population âgée de 15 à 64 ans s'élevait à 75,3 % contre un taux de chômage de 11 %[4].

Entreprises et commerces[modifier | modifier le code]

En 2015, le nombre d’établissements actifs était de quatorze dont quatre dans l'agriculture-sylviculture-pêche, un dans la construction, huit dans le commerce-transports-services divers et un étaient relatifs au secteur administratif.

Cette même année, trois entreprises ont été créées dont une par des auto-entrepreneurs[4].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Château d'Oigny-en-Valois.
Château d'Oigny-en-Valois.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Oigny-en-Valois Blason
D'azur, au chevron d'or, accompagné en chef de deux colombes affrontées d'argent et en pointe d'un croissant du même, au chef de gueules, chargé de trois étoiles d'argent; au franc-canton d'azur chargé d'une épée d'argent garnie d'or[14].
Détails
Armoiries du général d’Empire Henri François Marie Charpentier.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]