Mézières-sur-Oise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mézières-sur-Oise
Mézières-sur-Oise
La mairie.
Blason de Mézières-sur-Oise
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Arrondissement Saint-Quentin
Intercommunalité Communauté de communes du Val de l'Oise
(siège)
Maire
Mandat
Isabelle Pollart
2020-2026
Code postal 02240
Code commune 02483
Démographie
Gentilé Macérien(ne)s
Population
municipale
514 hab. (2018 en diminution de 3,75 % par rapport à 2013)
Densité 54 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 47′ 02″ nord, 3° 24′ 01″ est
Altitude Min. 58 m
Max. 118 m
Superficie 9,59 km2
Unité urbaine Commune rurale
Aire d'attraction Saint-Quentin
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Ribemont
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Mézières-sur-Oise
Géolocalisation sur la carte : Aisne
Voir sur la carte topographique de l'Aisne
City locator 14.svg
Mézières-sur-Oise
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Mézières-sur-Oise
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Mézières-sur-Oise

Mézières-sur-Oise est une commune française située dans le département de l'Aisne, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Mézières-sur-Oise
Itancourt Sissy
Berthenicourt Mézières-sur-Oise Châtillon-sur-Oise
Séry-lès-Mézières

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Mézières-sur-Oise est une commune rurale[Note 1],[1]. Elle fait en effet partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[2],[3].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Saint-Quentin, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 120 communes, est catégorisée dans les aires de 50 000 à moins de 200 000 habitants[4],[5].

Histoire[modifier | modifier le code]

Carte de Cassini du secteur
(vers 1750).

Toponymie[modifier | modifier le code]

Mézières est mentionnée sous le nom de Macerias (mur en latin) dans un acte de 674 qui en fait don à l'abbaye de Maroilles[6].
Le nom du village apparaît en l'an 921, sous la dénomination de Macerias puis Mascerie, Macherie, Altare-Sancti-Remigü-de-Macerüs en 1116 dans un cartulaire de l'Abbaye de Maroilles, ensuite Macerie, Manseria, Maizières-seur-Oise en 1272, Maizières sur la Carte de Cassini au milieu du XVIIIè siècle puis l'orthographe actuelle Mézières-sur-Oise au XIXè siècle [7].

Carte de Cassini
La carte de Cassini montre qu'au XVIIIè siècle, Mézières-sur-Oise est une paroisse située sur la rive droite de l'Oise. Deux moulins à eau, dont les vestiges sont encore visibles de nos jours, sont symbolisés par une roue dentée.
En amont de la rivière, le hameau de St-Hubert est rappelé actuellement par La rue Saint-Humbert.
Au sud le hameau Le Hamel était situé à l'endroit actuel de la Cité Donjon du Hamel.

Passé ferroviaire du village[modifier | modifier le code]

La gare de Mézières en 1910, détruite en 1918 par les Allemands.
La gare de Mézières-sur-Oise reconstruite vers 1920.
La gare actuelle.

De 1874 à 1966, Mézières-sur-Oise a été traversé par la ligne de chemin de fer de Saint-Quentin à Guise. qui passait à l'ouest du village, le contournait par le sud, franchissait le canal de la Sambre à l'Oise et se dirigeait vers Séry-lès-Mézières.
Chaque jour, cinq trains s'arrêtaient dans chaque sens devant cette gare pour prendre les passagers qui se rendaient soit à Saint-Quentin, soit à Guise (voir les horaires) [8] .
A une époque où le chemin de fer était le moyen de déplacement le plus pratique, cette ligne connaissait un important trafic de passagers et de marchandises.
La gare en bois avant 1914, fut détruite par les Allemands en 1918; elle a été reconstruite dans les années 1920 en brique avec un étage.
A partir de 1950, avec l'amélioration des routes et le développement du transport automobile, le trafic ferroviaire a périclité et la gare a été fermée en 1966; elle est devenue actuellement une habitation .
En 2020, la ligne est toujours en service mais elle n'est plus utilisée qu'épisodiquement par le Chemin de fer touristique du Vermandois jusqu'à la gare d'Origny.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Découpage territorial[modifier | modifier le code]

La commune de Mézières-sur-Oise est membre de la communauté de communes du Val de l'Oise, un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre créé le dont le siège est à Mézières-sur-Oise. Ce dernier est par ailleurs membre d'autres groupements intercommunaux[9].

Sur le plan administratif, elle est rattachée à l'arrondissement de Saint-Quentin, au département de l'Aisne et à la région Hauts-de-France[10]. Sur le plan électoral, elle dépend du canton de Ribemont pour l'élection des conseillers départementaux, depuis le redécoupage cantonal de 2014 entré en vigueur en 2015[10], et de la deuxième circonscription de l'Aisne pour les élections législatives, depuis le dernier découpage électoral de 2010[11].

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[12]
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Louis Caillet    
mars 2008[13] En cours
(au 13 juillet 2020)
Isabelle Pollart DVG Professeure des écoles
Réélue pour le mandat 2020-2026[14],[15]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[16]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[17].

En 2018, la commune comptait 514 habitants[Note 3], en diminution de 3,75 % par rapport à 2013 (Aisne : −1,25 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
545426556578588544550535739
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
552544546595580570549538504
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
553525507338389392417395440
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
454525649603569567543542520
2018 - - - - - - - -
514--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[18] puis Insee à partir de 2006[19].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Pierre-et-Saint-Paul du XXe siècle. Un tympan sculpté et les statues des quatre évangélistes ornent le porche de l'église.
  • Chapelle Saint-Hubert.
  • Monument aux morts.
  • La salle polyvalente, ancienne école des filles.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Mézières-sur-Oise Blason
Fascé d'or et d'azur, à la crosse d'argent brochante[20].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage publié en décembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Zonage rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 23 mars 2021)
  2. « Commune urbaine-définition », sur le site de l’Insee (consulté le 23 mars 2021)
  3. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 23 mars 2021)
  4. « Base des aires d'attraction des villes 2020 », sur insee.fr, (consulté le 23 mars 2021)
  5. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le 23 mars 2021).
  6. Réécriture hagiographique et réforme monastique: les premières Vitae de saint Humbert de Maroilles (Xe-XIe siècles) Article de Anne-Marie Helvetius, 2003, lire en ligne
  7. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k39289w/f218.item
  8. https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Ligne_Saint-Quentin-Guise-La_Fert%C3%A9-Chevresis_Horiare_1923_Horaire_1956.jpg
  9. « communauté de communes du Val de l'Oise - fiche descriptive au 1er avril 2020 », sur https://www.banatic.interieur.gouv.fr/ (consulté le 20 avril 2020)
  10. a et b « Code officiel géographique- Rattachements de la commune de Mézières-sur-Oise », sur le site de l'Insee (consulté le 20 avril 2020).
  11. « Découpage électoral de l'Aisne (avant et après la réforme de 2010) », sur http://www.politiquemania.com/ (consulté le 20 avril 2020).
  12. « Les maires de Mézières-sur-Oise », sur http://www.francegenweb.org (consulté le 22 mai 2016).
  13. Préfecture de l'Aisne consulté le 7 juillet 2008
  14. « Isabelle Pollart veut garder son siège d’édile de Mézières-sur-Oise : Le maire brigue un deuxième mandat avec une liste majoritairement composée d’élus sortants. Elle annonce de nombreux projets », Le Courrier picard,‎ (lire en ligne).
  15. « Mézières-sur-Oise : quatre nouveaux au conseil municipal », L'Aisne nouvelle,‎ (lire en ligne).
  16. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  17. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  18. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  19. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  20. « 02483 Mézières-sur-Oise (Aisne) », sur armorialdefrance.fr (consulté le 24 avril 2020).
  21. Hans Van Werveke, « Comment les établissements religieux belges se procuraient-ils du vin au haut moyen âge? », Revue belge de philologie et d'histoire, no Tome 2 fasc. 4,‎ , p. 648 (lire en ligne, consulté le 24 février 2012)