Acy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Acy.

Acy
Acy
Église Saint-Médard.
Blason de Acy
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Arrondissement Soissons
Canton Soissons-2
Intercommunalité GrandSoissons Agglomération
Maire
Mandat
Bertrand Pénasse
2014-2020
Code postal 02200
Code commune 02003
Démographie
Gentilé Acéens
Population
municipale
1 008 hab. (2016 en augmentation de 1,92 % par rapport à 2011)
Densité 86 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 20′ 46″ nord, 3° 24′ 51″ est
Altitude Min. 42 m
Max. 165 m
Superficie 11,67 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France

Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Acy

Géolocalisation sur la carte : Aisne

Voir sur la carte topographique de l'Aisne
City locator 14.svg
Acy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Acy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Acy

Acy est une commune française située dans le département de l'Aisne en région Hauts-de-France.

Acy est divisée en deux parties par les habitants, Acy-le-haut et Acy-le-bas.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Acy
Venizel Missy-sur-Aisne Sermoise
Billy-sur-Aisne Acy Ciry-Salsogne
Septmonts Ambrief Serches

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes latines Absiacus en 868[1], Aciacus en 877[2], Acciacum en 898 et Aceium en 1143[3].

Ernest Nègre fait dériver ce toponyme de l'anthroponyme latin Acius[2].

Achy en picard.
En raison du fort dénivelé entre les différents points de la commune (de 42 m à 165 m), les habitants d'Acy avaient reçu le sobriquet de "chats" au 19e siècle[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Au Moyen-Âge, Acy est le siège d'une vicomté tenue aux XIVe siècle et XVe siècle par de grandes familles. Une héritière de la Vicomté Blanche d'Aurebruche, à la vie tumultueuse va laisser une trace particulière dans l'Histoire.

Le , durant la Seconde Guerre mondiale, durant les combats le 71e régiment d'infanterie perd 193 hommes le même jour dans la commune[5].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
D'or aux trois serres d'aigle de gueules armées d'argent.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 2014 Pierre Fourrier[6] SE  
2014[7] En cours
(au 12 mai 2014)
Bertrand Pénasse SE Retraité

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Le résultat de l'élection présidentielle de 2012 dans cette commune est le suivant[8] :

Candidat Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Eva Joly (EÉLV) 11 1,76
Marine Le Pen (FN) 196 31,36
Nicolas Sarkozy (UMP) 121 19,36 266 45,08
Jean-Luc Mélenchon (FG) 51 8,16
Philippe Poutou (NPA) 14 2,24
Nathalie Arthaud (LO) 9 1,44
Jacques Cheminade (SP) 2 0,32
François Bayrou (MoDem) 47 7,52
Nicolas Dupont-Aignan (DLR) 12 1,92
François Hollande (PS) 162 25,92 324 54,92
Inscrits 787 100,00 787 100,00
Abstentions 152 19,31 144 18,30
Votants 635 80,69 643 81,70
Blancs et nuls 10 1,57 53 8,24
Exprimés 625 98,43 590 91,76

Le résultat de l'élection présidentielle de 2017 dans cette commune est le suivant[9] :

Candidat Premier tour Deuxième tour
% Voix % Voix
Nicolas Dupont-Aignan (DLF) 3,60 23
Marine Le Pen (FN) 35,52 227 52,14 305
Emmanuel Macron (EM) 18,78 120 47,86 280
Benoît Hamon (PS) 4,54 29
Nathalie Arthaud (LO) 0,63 4
Philippe Poutou (NPA) 0,78 5
Jacques Cheminade (SP) 0,16 1
Jean Lassalle (R) 0,78 5
Jean-Luc Mélenchon (LFI) 19,41 124
François Asselineau (UPR) 1,10 7
François Fillon (LR) 14,71 94
Inscrits 799 100,00 799 100,00
Abstentions 150 18,77 152 19,02
Votants 649 81,23 647 80,98
Blancs 7 1,08 48 7,42
Nuls 3 0,46 14 2,16
Exprimés 639 98,46 585 90,42

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[10]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[11].

En 2016, la commune comptait 1 008 habitants[Note 1], en augmentation de 1,92 % par rapport à 2011 (Aisne : -0,95 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
626543712661715710691706699
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
715700668670624625653590637
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
627652633602747774759812832
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
9629249229929859519079891 008
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[12] puis Insee à partir de 2006[13].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Dans le village se situent les carrières d'Acy, aujourd'hui abandonnées ; elles ont servi à bâtir en grande partie les structures en pierre d'Acy-le-haut.[réf. nécessaire]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

  • Écoles Charles-Chevallier (primaire et maternelle).

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dans le cartulaire de l'abbaye de Soissons.
  2. a et b Ernest Nègre - Toponymie générale de la France - Page 535 - (ISBN 2600028838)
  3. Dans le cartulaire de l'abbaye de Saint-Crépin-le-Grand en Soissons.
  4. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5831522c/f5.image
  5. "La vie des français sous l'occupation." Henri Amouroux, éditions Fayard, 1961.
  6. Préfecture de l'Aisne consulté le 7 juillet 2008
  7. « Liste des maires de l'Aisne » [xls], Préfecture de l'Aisne, (consulté le 26 juillet 2014)
  8. Ministère de l'Intérieur - Aisne (Picardie), « Résultats de l'élection présidentielle de 2012 à Acy » (consulté le 29 août 2014)
  9. Ministère de l'Intérieur - Aisne (Hauts-de-France), « Résultats de l'élection présidentielle de 2017 à Acy » (consulté le 3 juillet 2017)
  10. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  11. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  12. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  13. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.


Liens externes[modifier | modifier le code]