Silly-la-Poterie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Silly-la-Poterie
Silly-la-Poterie
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Arrondissement Soissons
Canton Villers-Cotterêts
Intercommunalité CC Retz-en-Valois
Maire
Mandat
Gérard Trombetta
2014-2020
Code postal 02460
Code commune 02718
Démographie
Population
municipale
129 hab. (2016 en diminution de 0,77 % par rapport à 2011)
Densité 56 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 11′ 52″ nord, 3° 08′ 53″ est
Altitude Min. 66 m
Max. 156 m
Superficie 2,31 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aisne

Voir sur la carte administrative de l'Aisne
City locator 14.svg
Silly-la-Poterie

Géolocalisation sur la carte : Aisne

Voir sur la carte topographique de l'Aisne
City locator 14.svg
Silly-la-Poterie

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Silly-la-Poterie

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Silly-la-Poterie

Silly-la-Poterie est une commune française située dans le département de l'Aisne, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est située dans le sud-ouest de l'Aisne en bordure sud de la forêt de Retz.

Le village est situé à 3 km au nord-est de La Ferté-Milon.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Silly-la-Poterie
Oigny-en-Valois Faverolles
Silly-la-Poterie Troësnes
La Ferté-Milon La Ferté-Milon

Lieux-dits, hameaux et écarts[modifier | modifier le code]

Port aux Perches (halte fluviale).

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Rivière l'Ourcq, canalisée et navigable jusqu'à Port aux Perches.

Toponymie[modifier | modifier le code]

« Sollei » mentionné en 1153.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le dernier seigneur fut M. de Vuillefroy.

Vestiges préhistoriques et antiques.

Par arrêté préfectoral du , la commune est détachée le de l'arrondissement de Château-Thierry pour intégrer l'arrondissement de Soissons[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1959[2] 2014 Raymond Trombetta DVD  
2014[3] En cours
(au 12 mai 2014)
Gérard Trombetta SE Retraité de l'agriculture

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[5].

En 2016, la commune comptait 129 habitants[Note 1], en diminution de 0,77 % par rapport à 2011 (Aisne : -0,95 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
116134130132138163172172199
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
160176172169130125146164146
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
172124133165211149137145154
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
147133114110132138141134131
2016 - - - - - - - -
129--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Sports[modifier | modifier le code]

Cyclotourisme, randonnées pédestres, passage du GR 11, circuit pédestre cantonal des 4 vallées, circuit automobile touristique. Promenades fluviales sur l'Ourcq au départ de la gare fluviale.

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Médard.
Le Port aux Perches.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Médard, XIIIe siècle (sept statues d'art populaire en bois).
  • Le château de Silly, XIXe siècle.
  • La Pierre du Souvenir de l'abbé Latz (stelle).
  • L'ancienne gare fluviale de Port-aux-Perches et rives de l'Ourcq.
  • L'ancien presbytère.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • André Latz, abbé et curé de Silly, Oigny, Troësnes de 1919 à 1974.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Arrêté préfectoral portant modification des limites territoriales des arrondissements de l'Aisne - Recueil n°195 des actes administratifs du 21 décembre 2016 des Hauts-de-France », sur http://www.prefectures-regions.gouv.fr/hauts-de-france/, (consulté le 12 janvier 2017).
  2. « SILLY-LA-POTERIE Raymond Trombetta vers un 9e mandat ! », L'union l'Ardennais,‎ (lire en ligne, consulté le 16 août 2014).
  3. « Liste des maires de l'Aisne » [xls], Préfecture de l'Aisne, (consulté le 12 août 2014)
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.