Pasadena

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pasadena (homonymie).
Pasadena
Image illustrative de l'article Pasadena
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Californie Californie
Comté Los Angeles
Maire Bill Bogaard (D)
Démographie
Population 143 667 hab. (2009)
Densité 2 394 hab./km2
Géographie
Coordonnées 34° 09′ 48″ N 118° 07′ 37″ O / 34.16341, -118.1268634° 09′ 48″ Nord 118° 07′ 37″ Ouest / 34.16341, -118.12686  
Superficie 6 000 ha = 60 km2
Fuseau horaire PST (UTC-8)
Divers
Municipalité depuis 19 juin 1886
Localisation
Carte du comté de Los Angeles
Carte du comté de Los Angeles

Géolocalisation sur la carte : Californie

Voir sur la carte administrative de Californie
City locator 14.svg
Pasadena

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Pasadena

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Pasadena
Liens
Site web http://www.cityofpasadena.net
Centre du "vieux Pasadena" et bus de l'agglomération

Pasadena est une ville située au nord-est de Los Angeles et au pied des montagnes de San Gabriel, dans l'État de Californie aux États-Unis. Elle compte 143 667 habitants en 2009. Elle est la 8e plus grande ville de la région supervisoriale de Los Angeles et est bien connue pour ses institutions scientifiques, ses musées, le tournoi de la parade des roses et le match de football annuel au Rose Bowl Game.

Plusieurs artistes de Hollywood et personnalités culturelles et scientifiques y habitent.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville de Pasadena est située à quinze kilomètres au nord-est du centre d'affaires de Los Angeles, à une altitude de 263 m. La région du Grand Pasadena est bornée par la fissure Raymond Dike vers le sud, la ravine Arroyo Seco vers l'ouest, les montagnes San Gabriel vers le nord, et la ville Sierra Madre vers l'est. Selon le Bureau du recensement des États-Unis, Pasadena s'étend sur 60 km².

Autour de Pasadena se trouvent huit communes : South Pasadena, San Marino, Arcadia, Sierra Madre, La Cañada Flintridge, Altadena, Glendale et Eagle Rock. Malgré la proximité de Los Angeles, Pasadena constitue une entité distincte grâce à des institutions scientifiques, culturelles et éducatives qui s'ajoutent à de nombreux marchés et restaurants.

Histoire[modifier | modifier le code]

Pasadena a été peuplée par les Amérindiens de la tribu de Hahamog-na, une branche des Tongva (groupe linguistique Shoshoe) aux environs de la ravine Arroyo Seco. Elle est devenue la concession de terre espagnole Rancho San Pascual, ainsi appelée parce qu'elle fut allouée le jour de Pâques en 1826 à Eulalia Perez de Guillén, une femme de ménage de la Mission San Gabriel. Ce ranch comprenait des voisins de Pasadena, Altadena et South Pasadena.

Jusqu'à l'annexion de la Californie en 1848, le dernier des propriétaires espagnols fut le señor Manuel Garfias. Il eut ensuite l'occasion de conserver le ranch jusqu'au moment où la Californie devint un État indépendant, en 1850. Il vendit des parties du ranch aux premiers colons anglophones qui s'y installèrent, Benjamin Eaton et S. Griffen. Plusieurs parties du ranch furent achetées par Benjamin Wilson, qui y établit Lake Vineyard. Wilson était aussi le propriétaire du ranch de Jurupa (Riverside) et devint le premier maire anglophone de Los Angeles. Il fut aussi le grand-père du célèbre général de la Seconde Guerre mondiale George Patton.

En 1873, Wilson reçut la visite du médecin M. Berry, arrivé de l'Indiana. Il cherchait un nouvel endroit qui offrirait un meilleur climat pour la santé de ses patients, la plupart souffrant de maladies respiratoires. Le Dr Berry souffrait lui-même d'asthme, mais après trois nuits de sommeil, il se sentit mieux. Pour amasser assez d'argent pour faire venir ses patients en Californie, le Dr Berry établit la Southern California Orange Growers Association et rassembla une fortune.

Les colons d'Indiana purent acheter à M. Wilson un domaine vers Arroyo et y planter plusieurs vergers. Le 31 janvier 1874, ils fondèrent l'Indiana Colony. La malle poste arriva à Los Angeles, destinée à Indiana Colony. Un étudiante qui fréquentait l'Université de Los Angeles y retournait chaque jour avec le courrier. La colonie désirait son propre bureau de poste. Il fallait changer le nom d' « Indiana Colony » pour que le Général de Poste puisse l'accepter. Il y avait un choix de trois noms : Indianola, Granada, et Pasadena.

Un des fondateurs, Thomas Elliott, faisait un compte-rendu à un ami du Michigan qui était missionnaire des Amérindiens Chippewa à Minnesota. Thomas demandait la traduction de « couronne de la vallée », « clef de la vallée », « vallée de la vallée », et « colline de la vallée » Il reçut la première réponse : "Weo-quan pa-sa-de-na." Mais chaque traduction avait la partie "pa-sa-de-na," "de la vallée." Le commandement des fondateurs choisissait le nom « Pasadena ». Pasadena fut incorporée en mars 1886.

Pasadena devint une région attractive pendant les années 1880, ce qui entraina une croissance immobilière. Il y établit une gare du chemin de fer Atchison Topeka et Santa Fe Railroad qui contribua à son essor. De grands hôtels se développèrent, le premier étant l'Hôtel Raymond au sud de Pasadena. Il fut construit sur la colline de Bacon Hill, renommée Raymond Hill quand le grand Hôtel Raymond ouvrit ses portes en 1886.

C'est à Pasadena que fut aménagée la première freeway de l'agglomération angeline[1].

Éducation[modifier | modifier le code]

Pasadena comporte deux établissements de renommée mondiale :

Le Jet Propulsion Laboratory, administré par Caltech pour le compte de la NASA, comporte de nombreuses installations dans la ville de Pasadena, bien que son site principal se situe dans la ville de La Canada Flintridge au nord-ouest de Pasadena. Université du Peuple est également situé dans la ville, sur Lake Avenue.

Culture et architecture[modifier | modifier le code]

L'hôtel de ville[modifier | modifier le code]

Construit en 1927, sa rénovation, achevée en 2008, coûta 80 millions de dollars et s'étala sur dix ans[2].

Tournoi de la parade des roses[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Tournoi de la parade des roses.

Instituée en 1890, ce défilé est l'un des plus populaires aux États-Unis. Près d'un million de spectateurs se pressent au début du mois de janvier dans les rues de la ville (spécialement Colorada Blvd et South orange Grove Blvd) pour assister au défilé des chars décorés de milliers de roses. Sa retransmission par les plus grandes chaînes de télévision américaines (ABC en particulier) lui confère un retentissement important.

Rose Bowl[modifier | modifier le code]

L'entrée principale du Rose Bowl Stadium
Article détaillé : Rose Bowl Game.

La parade des roses est suivie par un match de football américain mettant aux prises les vainqueurs des conférences Pac-10 et Big Ten. Ces matchs (bowl games) intervenant après la fin de la saison universitaire suscitent un engouement particulièrement important aux États-Unis. Institué en 1902, le Rose Bowl Game est le plus ancien des bowl games et par là même souvent considéré comme le plus important.

Il se déroule dans le Rose Bowl Stadium, un stade de 92 542 places dont la construction remonte aux années 1920.

Norton Simon Museum[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Norton Simon Museum.

Musée d'art, il portait le nom de « Pasadena Museum of Art » avant d'être baptisé en l'honneur de Norton Simon.

Make Music Pasadena[modifier | modifier le code]

Le 21 juin 2008, Pasadena organise sa première Fête de la musique, dans un effort pour apporter cette « tradition » française à la côte ouest des États-Unis, et notamment la zone de Los Angeles[3].

Huntington Library[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Bibliothèque Huntington.

Elle est située sur la commune adjacente de San Marino.

  • Musée (arts anglais et français des XVIIIe et XIXe siècles)
  • Jardins botaniques

Gamble House[modifier | modifier le code]

Gamble House

La Gamble House a été construite en 1908, dans le style Arts & Crafts, par les frères Greene[1].

Transports[modifier | modifier le code]

Pasadena est desservie par l'aéroport Bob Hope. Elle se situe sur l'historique Route 66.

Personnages connus[modifier | modifier le code]

Références culturelles[modifier | modifier le code]

  • La plupart des scènes de la série The Big Bang Theory se déroule à Pasadena (la fenêtre de l'appartement donne sur l'hôtel de ville).
  • Une partie de l'action de la série Brothers & Sisters s'y déroule également.
  • C'est à Pasadena que le film Matilda a été tourné en 1996.
  • Dans Kill Bill, le personnage de Beatrix Kiddo tue Vernita Green dans sa maison de Pasadena.
  • Dans K2000 (Knight Rider), le manoir, QG de la FLAG, se trouve à Pasadena.
  • Dans 2012, le séisme de magnitude 13.5 a son épicentre à Pasadena
  • Dans la série Six Feet Under, la famille Fisher habite Pasadena.
  • Depeche Mode, un des plus grands groupes de pop des années 80 et 90 a donné le dernier concert de sa tournée « 101 », en 1988, au Rose Bowl devant plus de 80 000 personnes.
  • Le film Projet X se déroule à Pasadena.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Claudine Mulard, « Les architectures de Los Angeles », dans Le Monde du 03-05-2008, [lire en ligne], mis en ligne le 02-05-2008
  2. (en) « 2008 Preservation Award winners », Los Angeles Times (consulté le 06-04-2008)
  3. (en) Make Music Pasadena - Site officiel

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :