Directeur artistique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le directeur artistique est le responsable de l'aspect visuel et artistique d'une publication ou d'un projet multimédia, d'une campagne de publicité, d'une production cinématographique (dans le monde anglophone) ou audiovisuelle.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Dans l'industrie cinématographique anglo-saxonne, le directeur artistique (art director) est un chef décorateur aux responsabilités étendues. Il est chargé de l'aspect visuel, esthétique et artistique d'un film. Il collabore notamment avec le chef opérateur, le chef costumier ou le styliste, tout en supervisant le travail des ensembliers et accessoiristes comme tout décorateur. Son activité est aussi administrative : il gère le budget et l'agenda des différents métiers qu'il dirige.

Les responsabilités du directeur artistique et son champ d'action s'étant accrus avec le temps, le terme de production designer (traduit parfois par « architecte de plateau », « architecte décorateur » ou « superviseur artistique ») lui a peu à peu été substitué. Cette appellation aurait été utilisée pour la première fois en 1939 par David O. Selznick pour distinguer le travail sans précédent de William Cameron Menzies sur Autant en emporte le vent[1].

Selon Michael Rizzo dans The Art Direction Handbook for Film[2], si les termes art director et production designer sont souvent employés indifféremment dans le langage courant, les fonctions ne sont ni synonymes, ni interchangeables. La qualification de production designer au générique dépend de la Art Directors Guild, le syndicat professionnel des directeurs artistiques. Le production designer « partage le même niveau hiérarchique que le réalisateur et le directeur de la photo » ; il est « responsable de l'aspect visuel d'un film à travers la conception et la construction des décors [ainsi que le choix et l'adaptation des décors naturels]. C'est la force séminale, créatrice du département artistique. Le directeur artistique (art director) est celui qui conduit le processus de conception depuis les esquisses jusqu'au décor fini. Il chapeaute et dirige le département artistique, servant d'interface avec tous les autres départements, [...] supervise la fabrication des décors et contrôle toutes les dépenses et les budgets de son département. Bien que son implication créatrice soit essentielle pour mettre en œuvre les idées du production designer, la totalité de la responsabilité en matière de conception du design repose uniquement sur ce dernier[3]. »

Dans le système français où le responsable des décors ne supervise que très rarement les costumes, la fonction de directeur artistique est quasiment absente des génériques, la hiérarchie étant généralement celle-ci : chef décorateur, décorateur, assistant décorateur, ensemblier, régisseur d’extérieurs, etc. Si la fonction est référencée dans la liste des fonctions du Pôle emploi[4], le CNC n'a, quant à lui, de carte professionnelle que pour le chef décorateur et le premier assistant décorateur[5] .

Le titre de directeur artistique est aussi attribué aux personnes chargées de faire les adaptations étrangère des films: c'est-à-dire pour le dialogue, doublage, synchronisation et mixage.

Édition[modifier | modifier le code]

Dans le secteur de la presse et de l'édition, le directeur artistique est chargé de superviser l'aspect visuel d'une publication ou d'une collection de livres. Il est en relation étroite avec les maquettistes et les graphistes.

Dans le secteur de la publicité et de la communication en général, il constitue avec le concepteur-rédacteur le maillon clef de la création. Employé dans une agence de publicité ou travailleur indépendant (« pigiste » ou « freelance »), il est l'interface entre le client, qui formule une demande de communication, et les exécutants (infographistes, sérigraveurs, etc.) qui vont effectuer le produit final.

Autres domaines[modifier | modifier le code]

Dans le domaine de la création contemporaine, la mission d'un directeur artistique couvre plusieurs aspects liés au commissariat de l'événement, de la phase de conception (relation avec les artistes, expertise, etc.) à celle de mise en œuvre (production, suivi technique et logistique) du projet culturel.

Dans le domaine de la musique, le terme A&R pour Artist and Repertoire désigne la personne chargée par un éditeur ou une maison de disques d'engager les artistes et de choisir leur répertoire. En musique classique, un chef d'orchestre peut être qualifié de directeur artistique quand il s'implique dans l'organisation de l'événement au lieu de se limiter à la direction musicale.

Dans le domaine du doublage, le directeur artistique choisit la distribution vocale, puis supervise le jeu des comédiens et le synchronisme lors de l'enregistrement de la version doublée.

L'internet a vu émerger une nouvelle génération de directeurs artistiques spécialisés dans la création numérique et ses spécificités en webdesign et ergonomie web.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Ward Preston, What an Art Director Does, Silman-James Press, 1994 (ISBN 1-879505-18-5)
  2. Michael Rizzo, The Art Direction Handbook for Film, Elsevier Inc., 2005.
  3. Michael Rizzo, The Art Direction Handbook for Film, op. cit., 2005 pp. 3-5.
  4. Pôle emploi : liste des fonctions
  5. Règlementation du CNC 2006.