Halo 3

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Halo 3
image

Éditeur Microsoft Game Studios
Développeur Bungie Studios
Concepteur Jason Jones
Musique Martin O'Donnell

Date de sortie Icons-flag-us+ca.png 25 septembre 2007[1]
Icons-flag-eu.png 26 septembre 2007[1]
Icons-flag-jp.png 27 septembre 2007[1]
Genre FPS
Mode de jeu 1 à 4 en campagne
1 à 16 en multijoueur
Plate-forme Xbox 360
Média DVD
Langue Français intégrale
Contrôle Manette de jeu

Évaluation ESRB : M ?
PEGI : 16+
Moteur « Halo Engine » avec Havok

Halo 3 est un jeu vidéo de tir en vue subjective développé par Bungie Studios et édité par Microsoft Game Studios sur Xbox 360 en 2007. C'est le troisième jeu de la série Halo.

Halo 3 se déroule durant un conflit interstellaire entre l’humanité et une coalition extraterrestre du nom d'Alliance Covenante. Le joueur occupe le rôle du Major, un supersoldat, luttant contre les Covenants. Le jeu comprend des véhicules, des armes, un système de jeu absents des précédents titres de la saga, un « cinéma » permettant de regarder les matchs et parties effectués, un système de partage de fichiers et la « Forge », un éditeur de carte permettant de modifier les niveaux multijoueurs.

Deux ans après la sortie de Halo 2, Bungie annonce officiellement Halo 3 à l'E3 2006 et sa sortie est précédée par une bêta du multijoueur ouverte aux joueurs s'étant procurés le jeu Xbox 360 Crackdown. Microsoft a dépensé 40 millions de dollars pour la promotion du jeu afin de toucher le plus de joueurs possibles et ainsi élargir la base existante de fans.

Le jeu a permis d'engranger plus de 300 millions de dollars durant sa première semaine. Au total, Halo 3 s'est vendu à 8,1 millions d'exemplaires et fut le jeu le plus vendu de l'année 2007 aux États-Unis. Le jeu a été bien accueilli par les critiques, notamment en raison de la présence de la « forge » et des options du multijoueur offrant de nombreuses possibilités. Une préquelle, Halo 3 : ODST, a été commercialisée le 22 septembre 2009 et la suite du jeu, Halo 4, est sortie le 6 novembre 2012.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Halo 3 est un jeu de tir subjectif. La plupart du temps, le joueur se déplace à pied même si certains passages nécessitent l'utilisation de véhicules futuristes. Le joueur dispose d'armes à feu, de grenades et peut attaquer au corps-à-corps. Les joueurs peuvent porter deux exemplaires à la fois de certaines armes, se privant ainsi de grenades et d'attaques au corps-à-corps en échange d'une plus grande puissance de feu. La plupart des armes des opus précédents existent dans Halo 3, parfois dans une version légèrement altérée. Contrairement à ces derniers, la seconde arme du joueur est visible et est attachée dans son dos[2].

Halo 3 introduit des armes de soutien. Ce sont des armes lourdes qui ralentissent le joueur mais qui offrent une très grande puissance de feu[3]. En plus des armes, le jeu introduit de nouveaux outils[4], allant d'un bouclier défensif à des leurres en passant par un régénérateur de bouclier. Un seul outil peut être utilisé à la fois[5]. De nouveaux véhicules ont également été ajoutés[6],[7].

Mode « Forge »[modifier | modifier le code]

Halo 3 inclut aussi la « Forge », un éditeur de cartes. Elle permet aux joueurs d'insérer et de retirer des objets comme des armes ou des caisses dans les cartes multijoueur existantes[7]. Presque toutes les armes, véhicules et objets peuvent être placés en mode Forge[8]. Les joueurs peuvent rejoindre un partie en mode Forge et manipuler les objets en temps réel. Un budget limite la quantité d'objets pouvant être placée. Les joueurs peuvent également enregistrer jusqu'à 100 vidéos de jeu sur le disque dur de leur Xbox[9],[10], ce qui permet ensuite de visionner l'action sous n'importe quel angle[11]. Halo 3 permet de partager des fichiers (vidéos enregistrées, captures d'écran, cartes modifiées, etc.) sur les serveurs de Bungie. Le contenu mis en ligne est accessible publiquement et les joueurs peuvent le télécharger sur le disque de leurs consoles[5],[12].

Campagne[modifier | modifier le code]

La campagne de Halo 3 peut être jouée seul ou à plusieurs (via le Xbox Live)[13]. Contrairement aux opus précédents, chaque joueur incarne un personnage différent (le Spartan John-117, l'Arbiter et deux shangheili) ; ce choix influe sur l'arme de départ mais pas sur les capacités du joueur[13]. Des crânes cachés dans chaque niveau causent un changement du gameplay (ennemis plus résistants, dialogues différents, ennemis au comportement étrange, etc.) lorsqu'ils sont activés[14]. Ces crânes, en plus du niveau de difficulté, influent sur le score[5]. De plus, les joueurs reçoivent des points à chaque succès accompli[15].

Multijoueur[modifier | modifier le code]

Le jeu multijoueur en réseau local ou sur le Xbox Live peut se faire jusqu'à seize joueurs et comprend divers modes de jeu comme le match à mort ou la capture du drapeau. En utilisant le système de matchmaking, il est possible de jouer automatiquement contre des joueurs de même niveau. Lors de la création d'un match, il est possible de choisir une playlist contenant chacune un style de jeu et des cartes différentes[16].

Comme les autres jeux multijoueurs sur Xbox 360, Halo 3 utilise une version personnalisée du système de classement TrueSkill. Le jeu utilise également un système de points d'expérience[17]. De plus, un système de modération permet de mettre d'autres joueurs sur liste noire[18]. Comme dans Halo 2, du contenu téléchargeable (mises à jour, nouvelles cartes) est disponible[19].

Trame[modifier | modifier le code]

Contexte[modifier | modifier le code]

Halo 3 se déroule en 2552. Les humains, sous l'autorité du Commandement Spatial des Nations Unies, ou CSNU, ont développé le voyage plus rapide que la lumière et colonisé de nombreuses planètes[20]. En 2525, Harvest, une colonie éloignée, a été décimée par l'Alliance Covenante, une coalition extraterrestre théocratique et militaire. Déclarant la guerre à l'humanité aux noms de leurs dieux, les Forerunners, les Covenants commencent à éradiquer toutes les planètes humaines grâce à leur supériorité numérique et technologique. Après que le bastion humain Reach a été détruit, un vaisseau, le Pillar of Autumn, suit le protocole Cole et lance une série de sauts spatiaux destinés à mener les Covenants le plus loin possible de la Terre. L'équipage découvre un anneau Forerunner nommé Halo, que les Covenants souhaitent activer[21]. Menant une guérilla sur la surface de l'anneau, les humains découvrent que l'anneau est en fait une arme de dernière chance destinée à contenir un parasite, le Flood. Le supersoldat John 117 et l'IA Cortana apprennent que l'activation de l'arme empêchera l'expansion du Flood en détruisant toute vie dans la galaxie. Au lieu d'activer l'anneau, le supersoldat échappe à l'intelligence artificielle de Halo, Guilty Spark et fait exploser les moteurs du Pillar of Autumn, détruisant l'installation et empêchant l'expansion du parasite. Le spartan et Cortana rentrent ensuite sur Terre pour prévenir d'une invasion Covenant imminente[22],[20]. Le début du jeu se déroule sur la planète Terre, avant de se poursuivre sur l'« Arche » et de finir sur un « Halo ».

Scénario[modifier | modifier le code]

Le jeu débute quand le Spartan John-117 (ou le Major) retourne sur Terre à bord d'un vaisseau Forerunner. Malheureusement pour lui, il tombe du vaisseau quand celui-ci pénètre dans l'atmosphère terrestre et le Spartan s'écrase en pleine jungle, sur le continent africain[23]. Le sergent Johnson et ses hommes le retrouvent et le Major, ayant survécu à sa chute grâce à son armure, explique à Johnson que Cortana est restée à Grande Bonté afin de détruire celle-ci. Mais ce que le Major ignore, c'est que le chef du Parasite, le Fossoyeur, qui était à bord de Grande Bonté, a empêché Cortana de détruire l'ancien vaisseau-amiral Covenant[20]. Le Major apprend aussi que les humains sont maintenant alliés avec la caste des Élites[24].

Après cela, le Major, l'Arbiter, Johnson et ses hommes se mettent en route pour la zone d'évacuation. Arrivés sur place, des Banshees attaquent les vaisseaux humains « Pélicans » qui devaient les évacuer et le sergent Johnson est fait prisonnier[25]. Le Major, accompagné de quelques Marines et de l'Arbiter, se fraie un chemin dans la jungle jusqu'à atteindre un barrage désaffecté, où est emprisonné Johnson. Ce dernier est libéré par le Major, puis un Pélican les récupèrent pour les emmener à une base de l'UNSC où le commandant Miranda Keyes les attend[20].

À leur arrivée, la base se fait attaquer et le Major est amené à prêter main forte aux défenseurs. Il doit ensuite retourner au centre d'opérations de la base pour réactiver une bombe destinée à tuer les assaillants[20],[25]. Il y parvient et s'échappe à temps de la base par un ascenseur.

Le Major doit ensuite conduire les troupes éparpillées de la base à Voi, un complexe industriel près duquel un cratère a été la cible de fouilles par les Covenants, espérant trouver quelques secrets en rapport avec les Halos[20]. Les Covenants parviennent à générer un portail menant à l'Arche et s'y engouffrent, échappant aux humains et à un vaisseau Parasite venant s'écraser sur le complexe.

Après une bataille opposant les Parasites aux Élites et Humains, R'tas Vadumee, commandant suprême des Élites, vitrifie la moitié du continent africain pour endiguer la propagation des Parasites. Les forces armées humaines et Élites s'engouffrent à leur tour dans le portail et attaquent les Covenants s'étant installés sur l'Arche[24]. Le Major va d'abord activer la salle des cartes de l'Arche et les humains, accompagnés des Élites, vont ensuite attaquer Vérité et ses dernières troupes pour l'empêcher d'activer les anneaux[20].

Développement[modifier | modifier le code]

La console Xbox 360 étant sortie en fin d'année 2005, Halo 3 devait sortir au même moment que la PlayStation 3 pour contrer Sony, selon Bill Gates, dans une entrevue qu'il avait donnée en 2005 au Times Magazine[26]. Bungie a cependant démenti la nouvelle et Bill Gates s'est rétracté par la suite au CES en 2005. D'après ses dires, le jeu sortira lorsque Bungie le décidera, afin d'en faire le meilleur produit possible[27].

Le jeu a finalement été présenté lors du Electronic Entertainment Expo (E3) de Los Angeles le 11 mai 2006. La bande-annonce y était montrée sous forme d'une vidéo longue de deux minutes[28]. La version bêta du jeu a été présentée au public le 16 mai 2007 et jsuqu'au 10 juin[29]. Elle proposait de jouer au multijoueur sur trois cartes. La version définitive du jeu présente un mode campagne solo, un mode coopération (à quatre joueurs), un mode Multijoueur (de un à 16 joueurs), un mode Forge (modificateur de carte limité à la simple apparence) ainsi qu'un mode photo/vidéo[30].

Développement audio[modifier | modifier le code]

Comme tous les jeux Xbox 360, Halo 3 gère le son multicanal[31]. Environ 50 000 sons ont été utilisés dans le jeu dont 40 000 sont des morceaux de dialogues[5]. Ceci est bien plus que dans les jeux Halo précédents (Halo 2 utilisait 15 000 sons). L'intelligence artificielle gérant les dialogues est conçue pour que ceux-ci paraissant naturels[32]. Des enregistrements séparés ont été faits pour les bruits de coups de feu à différents distances afin de rendre l'expérience plus réaliste[33], et le jeu utilise la technologie Waves Audio pour adapter les dialogues en fonction de la situation[34]. Les coups de feu souvent entendus dans le jeu peuvent ainsi être ceux d'un combat ayant lieu ailleurs[35].

Comme pour les précédents opus, Martin O'Donnell a composé la musique du jeu. Halo 3 est le premier jeu de la série permettant aux joueurs de remplacer la musique du jeu par leur propre musique[36]. La bande originale de Halo 3 est sortie le 20 novembre 2007[37]. Cette bande originale contient une piste composée par des fans retenu par Nile Rodgers, Michael Ostin, et Marty O'Donnell à la suite d'un concours[38] ainsi que quelques remixs exclusifs.

Doublage français[modifier | modifier le code]

Développement graphique[modifier | modifier le code]

Halo 3 utilise un moteur de jeu propriétaire développé en interne[39],[40]. Le flou cinétique était absent de la version bêta mais a été ajouté dans le jeu final[41]. La plupart des objets dynamiques du jeu projettent une ombre en temps réel.

Halo 3 utilise le normal mapping, le placage de relief et le parallax mapping pour générer des surfaces plus détaillées avec plus de polygones. Les joueurs peuvent voir au loin jusqu'à 16 km[32]. Le moteur permet des reflets en temps réel mais ils sont peu utilisés par Bungie qui considère qu'il s'agit d'un gâchis de ressources[42].

Halo 3 n'est pas originellement en HD[43] et affiche une résolution de 1 152 × 640 px contrairement à la plupart des jeux Xbox 360 qui ont une résolution de 1 280 × 720 px[44] et ceci parce que le jeu utilise deux tampons au lieu d'un. Une résolution plus basse a donc permis d'économiser des ressources[44].

Version bêta[modifier | modifier le code]

Dans le cadre du 5e anniversaire de l'univers Halo, Bungie a annoncé la tenue d'une version bêta ouverte au public ayant pour but d'aider à la conception du mode multijoueur en effectuant des tests grande échelle sur le code réseau. Suite à une annonce de Microsoft, des usagers du monde entier ont cru que la bêta ne serait disponible qu'aux États-Unis[45]. Bungie a rapidement démenti et a confirmé que la bêta serait disponible partout à travers le monde. Ceux voulant participer ont commencé à s'inscrire le 4 décembre 2006 sur le site officiel de Halo 3. Le site qui n'était jusqu'alors qu'une redirection vers le site de Bungie est désormais l'accueil réservé aux appliquants[45].

La version bêta, sortie le 16 mai 2007[46] sur le Xbox Live, était aussi disponible sur le jeu Crackdown[47]. Les possesseurs d'invitations ont pu la télécharger et y jouer jusqu'au 10 juin 2007[48].

Contenu téléchargeable[modifier | modifier le code]

Halo 3 permet de télécharger des cartes multijoueurs et des mises à jour via le Xbox Live[49].

Un premier pack de cartes est sorti le 27 décembre 2007 sous le nom de Heroic Map Pack[50]. Un deuxième pack, le Legendary Map Pack est commercialisé le 15 avril 2008[51]. Ces cartes ajoutaient également des filtres visuels pour la Forge qui modifiaient l'aspect du jeu[52].

Un remake gratuit de la carte « Chill Out » de Halo: Combat Evolved est sorti le 7 juillet 2008 (le Bungie Day) sous le nom « Cold Storage »[53]. Le 3e pack, le Mythic Map Pack était inclus dans l'édition limitée de Halo Wars[54]. Le quatrième et dernier pack, le Mythic II Map Pack est présenté au public le 2 février 2010 et contenait trois cartes provenant de Halo 3: ODST ainsi que le remake de la carte « Heretic » de Halo 2[55].

La première mise à jour de Halo 3 est sortie le 19 février 2008 et corrigeait uniquement des bugs[56]. La mise à jour suivante, sortie le 23 septembre 2008, ajoutait de nouveaux succès, un nouveau système de points d'expérience et une amélioration du système anti-triche[57]. Aucune autre mise à jour n'est sortie par la suite[58].

Marketing et sortie[modifier | modifier le code]

Comédien déguisé en John-117 célébrant la sortie du jeu devant le NASDAQ, à New York.

Le jeu est commercialisé le 25 septembre 2007 en Amérique du Nord et le 26 septembre en Europe.

Microsoft a dépensé plus de 40 millions de dollars pour le marketing de Halo 3. Le but de cette campagne était de vendre plus de consoles Xbox 360. Le marketing s'est fait en plusieurs étapes, notamment par des bandes annonces et des courts métrages en prise de vue réelle[59]. Le 12 septembre 2007 a commencé la campagne de pub Believe, centrée sur la nature épique du scénario et l’héroïsme du Major. Elle a commencé avec la vidéo Museum et s'est poursuivie après la sortie du jeu[60].

Pendant le développement du jeu, Bungie a sorti quatre documentaires qui expliquaient le processus de création du jeu. Une bêta multijoueur de grande ampleur a été mise en place sur le Xbox Live avec plus 800 000 joueurs[59].

À partir de juin 2007, un jeu en réalité alternative appelé Iris a été lancé[59]. Cette sortie a été accompagnée de plusieurs événements de lancement dans le monde[61].

Pepsi-Cola a annoncé une nouvelle ligne de soda, une variante du Mountain Dew appelée Game Fuel, avec le logo Halo 3 et le Major[62].

La plupart des publicités se sont concentrées sur le grand public plutôt que sur les joueurs avertis. Par exemple, certains magasins 7-Eleven ont fait la promotion de Halo 3 et vendu des copies du jeu[63].

Halo 3 a été vendu en trois éditions différentes : Standard, Limited et Legendary. L'édition standard contenait le disque du jeu, le mode d'emploi et un petit poster avec les contrôles du jeu. L'édition limitée contenait un boîtier en métal avec le disque du jeu, le mode d'emploi, un poster et un disque avec des boni, ainsi qu'un livret avec des informations et des dessins concernant les espèces, cultures et civilisations de Halo 3. L'édition légendaire contenait en plus un DVD avec du contenu exclusif et une réplique du casque du Master Chief[64].

Lors de la sortie, certains boîtiers de l'édition limitée avaient un défaut pouvant rayer le disque. Microsoft a confirmé le problème et proposé de remplacer gratuitement les disques rayés jusqu'en janvier 2008[65]. Ce problème ne concernait pas les éditions standards et légendaires[66].

Fuites[modifier | modifier le code]

Plusieurs mois avant la sortie de Halo 3, une copie de test du jeu a été publiée sur Internet[12]. Microsoft a réagi à cette fuite en bannissant les comptes des joueurs ayant joué à cette version jusqu'en 9999[67]. Deux semaines avant la sortie de Halo 3, des exemplaires complets du jeu sont apparus sur le site eBay[68]. Une semaine avant la sortie, le vendeur britannique Argos a sorti par accident des exemplaires de Halo 3. Microsoft s'est déclaré « très déçu » de l'incident mais a affirmé que « ce n'était qu'une erreur honnête » et qu'ils n'avaient pas l'intention de punir Argos[69].

Les fichiers du jeu ont été publiés en ligne plus d'une semaine avant la sortie du jeu et ont téléchargés par des milliers de personnes en 24 h. De plus, une vidéo de la fin du jeu obtenue via cette fuite a été publiée sur plusieurs sites[70].

Ventes[modifier | modifier le code]

Bill Gates lors du lancement du jeu.

Le jour précédent sa sortie officielle, 4,2 millions d'exemplaires ont été livrés aux distributeurs[71]. Aux États-Unis, le premier jour de vente du jeu rapporte plus de 170 millions de dollars, devenant ainsi le record de ventes durant les 24 premières heures d'un produit de divertissement[72]. Le précédent record est detenu par Halo 2, qui avait atteint 125 millions de dollars durant sa première journée de commercialisation[72]. Le jeu a été précommandé par plus d'un million de personnes en Amérique du Nord[73]. Au niveau mondial, le jeu atteint les 300 millions de dollars à l'issue de sa semaine de lancement, aidant ainsi à doubler le nombre de Xbox 360[74],[75].

Aux États-Unis, 3,3 millions d'exemplaires sont écoulés douze jours après le début des ventes[76], atteignant 3,7 millions d'exemplaires le 15 novembre 2007[77]. Le 30 novembre 2007, Halo 3 atteint les cinq millions d'exemplaires vendus dans le monde et est, en 2007, le jeu le plus vendu des États-Unis malgré le fait qu'il ne soit présent que sur une seule console[74],[78]. Le 3 janvier 2008, Microsoft annonce avoir écoulé 8,1 millions exemplaires du jeu[79],[80],[81]. Durant les vingt premières heures, le jeu a rassemblé plus de un million de joueurs en ligne, en faisant ainsi la plus grosse journée de l'histoire du Xbox Live[82],[83]. En février 2009, le jeu retourne dans les 20 meilleures ventes ; ce rebond serait dû à la sortie de Halo Wars[84],[85].

Advertising Age signale que les studios de cinémas sont convaincus que la sortie d’Halo 3 a touché le marché du box-office. La semaine de la sortie du jeu, le nombre d'entrées a subi une chute de 27 % en comparaison de la même période l'année précédente[86]. Certains studios ont décidé qu'il s'agit plutôt du mauvais accueil des films sortis cette semaine-là, mais des analystes pensent que « Halo 3 visant un public entre 18 et 34 ans, il est fort probable que cela ait un lien avec la baisse des entrées, puisque les principales cibles du cinéma sont similaires à celles d'Halo »[87]. Une recherche indique toutefois que les joueurs d'Halo 3 regardent toujours autant de films, peu importe le temps qu'ils passent à jouer[88].

Accueil[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues

Presse papier
Média Note
Edge (GB) 10/10[89]
Presse numérique
Média Note
Eurogamer (GB) 10/10[90]
Gamekult (FR) 7/10[91]
GameSpot (US) 9,5/10[6]
IGN (US) 9,5/10[4]
Jeuxvideo.com (FR) 17/20[92]
Agrégateurs de notes
Média Note
GameRankings 93,53 %[93]
Metacritic 94 %[94]

Halo 3 a été encensé par la critique lors de sa sortie. Il a obtenu une moyenne de 94 % sur le site Metacritic et de 93,53 % sur GameRankings, ce qui en a fait en mai 2011 le dixième jeu le mieux noté sur Xbox 360[93],[95],[94].

Wesley Yin-Poole de chez Pro-G a déclaré que Halo 3 était « tout ce qu'il espérait et bien bien plus »[96]. Plusieurs personnes dont Rob Fahey d'Eurogamer, Charlie Barrett de GamesRadar et Jeff Gerstmann de GameSpot ont trouvé que la formule des opus précédents étaient conservée mais que ce n'était pas un défaut[90]. Barrett a assuré que « tous les fans de Halo [...] trouveront quelque chose pour les satisfaire dans la troisième aventure du Master Chief »[6],[97]. Hilary Goldstein d'IGN a parlé de Halo 3 comme « le jeu le plus complet existant sur console »[4].

Les ajouts au gameplay, tels que les équipements et les nouveaux véhicules ont été appréciés et Gerstmann et Goldstein ont noté que l'équipement a bien plus sa place en multijoueur qu'en campagne[4],[6].

La réception du mode solo a été variable. Yin-Poole a écrit que, bien que le cliffhanger à la fin de Halo 2 était décevant, la campagne de Halo 3 était bien plus satisfaisante[96]. Gerstmann, Gabe Graziani de GameSpy et Goldstein ont assuré que la campagne était trop courte, surtout dans les niveaux de difficultés les plus bas ou à plusieurs joueurs en coopération[6],[98]. Goldstein a beaucoup critiqué le huitième niveau, indiquant : « l'avant dernier chapitre est tellement mauvais, rien que d'y penser me met un mauvais goût dans la bouche ».

Charles Herold du New York Times a dit que le scénario du jeu était « à jeter » et Total Video Games a jugé le mode solo extrêmement décevant[99],[100]. Goldstein et Steve West de Cinema Blend ont trouvé qu'une partie de l'histoire du jeu était perdue à cause du fait que l'Arbiter n'avait pas un rôle aussi important que dans Halo 2[4],[101].

La plupart des publications étaient d'accord sur le fait que le mode multijoueur était de loin l'une des meilleures fonctions. IGN a dit que les cartes multijoueur de cet opus étaient les meilleures de la série[4] et Galesoy a ajouté que « chaque carte est très bien faite »[98].

D'autres personnes se sont plaintes de l'intelligence artificielle du jeu. Les critiques ont apprécié l'IA des ennemis mais se sont plaints que celle des alliés était bien moins bonne[4],[6],[102].

Bryan Vore de Game Informer a dit que les visages humains et certaines textures étaient « embarrassantes »[103].

Halo 3 a été nominé pour Spike TV Awards[104] et a gagné le Best Multiplayer Game Award et le Most Addictive Video Game Fueled by Dew Award[105]. Il a gagné le prix du jeu de l'année décerné par le Time Magazine et IGN l'a nommé « meilleur jeu multijoueur Xbox 360 et design innovant » de 2007[106],[107],[108]. La Visual Effects Society a décerné à Bungie le prix des « meilleurs visuels en temps réel dans un jeu vidéo » pour Halo 3[109].

Halo 3 a également gagné le Calvin Award du meilleur jeu vidéo délivré par Box Office Prophets[110], ainsi que le prix du meilleur jeu Xbox 360 de l'année 2007 par GameTrailers.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Fiche Halo 3 », sur Gamekult (consulté le 16 mai 2012)
  2. « Cover Story: Halo 3 », Electronic Gaming Monthly, vol. 1, no 210,‎ décembre 2006, p. 86–103
  3. (en) Hilary Goldstein, « Burn, Baby! Burn! », IGN,‎ 10 aout 2007 (consulté le 24 août 2011), p. 1–2
  4. a, b, c, d, e, f et g (en) Hilary Goldstein, « Halo 3 Review », IGN,‎ 23 septembre 2007 (consulté le 2 octobre 2007), p. 1–5
  5. a, b, c et d « Finish the Fight », Edge (UK), vol. 1, no 179,‎ septembre 2007, p. 66–77 (ISSN 1350-1593)
  6. a, b, c, d, e et f (en) Jeff Gerstmann, « Halo 3 for Xbox 360 Review - Xbox 360 Halo 3 Review », GameSpot,‎ 23 septembre 2007 (consulté le 25 septembre 2007)
  7. a et b (en) « Bungie Podcast », Bungie,‎ 28 aout 2007 (consulté le 24 aout 2011)
  8. (en) Frank O'Connor, « Bungie Weekly Update: 08/03/07 », Bungie,‎ 3 août 2007 (consulté le 24 aout 2011)
  9. (en) Luke Smith, « Bungie Weekly Update: 7/13/07 », Bungie,‎ 13 juillet 2007 (consulté le 24 aout 2011)
  10. (en) Frank O'Connor, « Saved Films and File Share », Bungie,‎ 15 mai 2007 (consulté le 24 aout 2011)
  11. (en) Denny Atkin, « Hands-On: Halo 3 Multiplayer Beta », Xbox.com, Microsoft,‎ 11 mai 2007 (consulté le 24 aout 2011)
  12. a et b (en) Luke Smith, « Bungie Weekly Update: 8/17/07 », Bungie,‎ 17 août 2007 (consulté le 24 aout 2011)
  13. a et b (en) Luke Smith, « The Tru7h About Co-Op in Halo 3 », Bungie,‎ 31 juillet 2007 (consulté le 24 aout 2011)
  14. (en) Luke Smith, « Get the Most Out of Skulls », Bungie,‎ 3 octobre 2007 (consulté le 24 aout 2011)
  15. (en) Sketch, « Halo 3 How-to: Campaign Scoring 101 »,‎ 25 septembre 2007 (consulté le 24 aout 2011)
  16. (en) « Matchmaking Playlists », Bungie (consulté le 25 aout 2011)
  17. (en) Luke Smith, « The Five Best Things About Halo 3 », 1UP,‎ 24 novembre 2006 (consulté le 28 avril 2007)
  18. (en) Tim Surette, « Halo 3 gets shutup button », GameSpot,‎ 12 février 2007 (consulté le 24 aout 2011)
  19. (en) Luke Smith, « Halo 3: Matchmaking Playlist Update 1 », Bungie,‎ 9 octobre 2007 (consulté le 24 aout 2011)
  20. a, b, c, d, e, f et g « Récapitulatif de la saga Halo et de son histoire »,‎ 14 septembre 2010 (consulté le 2 septembre 2012)
  21. (en) « Halo Story Timeline (so far...) », sur http://halostory.bungie.org (consulté le 16 avril 2012)
  22. (en) Eric Nylund, Halo : Opération First Strike, Del Ray,‎ 2003 (ISBN 0345467817), p. 101
  23. « Halo 3 - Le scénario »,‎ 15 novembre 2010 (consulté le 2 septembre 2012)
  24. a et b « Récapitulatif sur le scénario d'Halo »,‎ 26 septembre 2007 (consulté le 2 septembre 2012)
  25. a et b (en) « Halo 3 - Le scénario »,‎ 30 novembre 2007 (consulté le 2 septembre 2012)
  26. Rodolphe Donain, « Halo 3 vs PS3 »,‎ 16 mai 2005 (consulté le 3 septembre 2012)
  27. Soda, « Halo 3 sortira quand il sera prêt »,‎ 05 Octobre 2005 (consulté le 3 septembre 2012)
  28. (en) « E3 06: Halo 3 announced, plot details revealed »,‎ 9 mai 2006 (consulté le 3 septembre 2012)
  29. (en) « Welcome to the Halo 3 Multiplayer Public Beta »,‎ 15 mai 2007 (consulté le 3 septembre 2012)
  30. « Bêta Halo 3 : ce qui vous attend »,‎ 14 mai 2007 (consulté le 3 septembre 2012)
  31. (en) « Halo 3 - Game Detail Page », Xbox.com, Microsoft (consulté le 25 aout 2011)
  32. a et b (en) Syfy, « Halo 3: Sci vs. Fi »,‎ 25 septembre 2007 (consulté le 18 juin 2011)
  33. (en) Luke Smith, « Bang Bang: Audio in the Halo 3 Beta », Bungie,‎ 28 mai 2007 (consulté le 24 aout 2011)
  34. (en) Luke Smith, « Waves Audio Plug-ins in Halo 3 », Bungie,‎ 19 octobre 2007 (consulté le 24 aout 2011)
  35. (en) Tom Achronos, « Bungie Weekly Update 2/26/2007 », Bungie,‎ 26 février 2007 (consulté le 24 aout 2011)
  36. (en) [MP3] Luke Smith, « Bungie Podcast: So Long », Bungie,‎ 20 septembre 2007 (consulté le 24 aout 2011)
  37. (en) « Halo 3 Original Soundtrack (2-CD Set) », Sumthing Distribution,‎ 20 novembre 2007 (consulté le 25 aout 2011)
  38. (en) Kris Pigna, « Halo 3 Soundtrack, Contest Announced », 1UP,‎ 17 octobre 2007 (consulté le 25 aout 2011)
  39. (en) Kathleen Sanders, « E3 2006: Halo 3 Trailer Impressions », IGN,‎ 9 mai 2006 (consulté le 24 aout 2011) : « ...rendered in real-time on the Xbox 360 using the current version of the Halo 3 engine. »
  40. (en) Patrick Klepek, « Bungie Says Halo 3 Graphics are Coming Together », 1UP,‎ 19 mars 2007 (consulté le 24 aout 2011)
  41. (en) Logan Booker, « Halo 3 - Console Games - Game - Reviews », Atomic,‎ 1er novembre 2007 (consulté le 25 aout 2011)
  42. (en) Frank O'Connor, « Bungie Weekly What's Update 10/05/07 », Bungie,‎ 5 octobre 2007 (consulté le 24 aout 2011)
  43. (en) Jacob Dobson, « Halo 3 not HD: Runs at 640p, Pixel Counters Claim », Joystiq,‎ 28 septembre 2007 (consulté le 24 aout 2011)
  44. a et b (en) Luke Smith, « You owe me 80p! », Bungie,‎ 28 septembre 2007 (consulté le 24 aout 2011)
  45. a et b « Beta de Halo 3 : Les Américains d'abord »,‎ 5 décembre 2006 (consulté le 3 septembre 2012)
  46. « Halo 3 : début de la bêta multi le 16 mai »,‎ 10 avril 2007 (consulté le 3 septembre 2012)
  47. « Officiel ! les possesseurs de Crackdown seront invités à la bêta de Halo 3 »,‎ 4 janvier 2007 (consulté le 3 septembre 2012)
  48. « Les chiffres de la bêta de Halo 3 »,‎ 13 juin 2007 (consulté le 3 septembre 2012)
  49. (en) Kris Graft, « TGS: Making a Home for Halo in Japan », Edge,‎ 21 septembre 2007 (consulté le 18 juin 2011)
  50. (en) Luke Smith, « Heroic Map Pack Announced for Halo 3 », Bungie,‎ 19 novembre 2007 (consulté le 25 aout 2011)
  51. (en) Luke Smith, « Legendary Map Pack », Bungie (consulté le 25 aout 2011)
  52. (en) Luke Smith, « Bungie Weekly Update: 4/04/08 - Legendary Forge », Bungie,‎ 4 avril 2008 (consulté le 25 aout 2011)
  53. (en) Luke Smith, « Bungie Weekly Update: 7/7/08 », Bungie (consulté le 3 juillet 2008)
  54. (en) Chris Pereira, « Halo Wars Hits Xbox 360 in February », 1UP,‎ 6 novembre 2008 (consulté le 7 novembre 2008)
  55. (en) « Halo 3 Mythic II Map Pack », Xbox.com, Microsoft,‎ 2 février 2010 (consulté le 18 juin 2011)
  56. (en) Frank O'Connor, « Halo 3 AutoUpdate is Up », Bungie,‎ 19 février 2008 (consulté le 25 aout 2011)
  57. (en) Luke Smith, « Bungie Weekly Update: 9/05/08 », Bungie,‎ 5 septembre 2008 (consulté le 13 septembre 2011)
  58. (en) Luke Smith, « Weekly What's Update: 12/12/08 », Bungie,‎ 12 décembre 2008 (consulté le 25 aout 2011)
  59. a, b et c (en) Kenneth Hein, « Anatomy Of An Onslaught: How Halo 3 Attacked », Brandweek,‎ 10 septembre 2007 (consulté le 25 aout 2011)
  60. (en) Justin McElroy, « Watch the new Halo 3 ad: "Museum" », Joystiq,‎ 12 septembre 2007 (consulté le 25 aout 2011)
  61. (en) « New York City Halo 3 Launch Event », Xbox.com, Microsoft,‎ 25 septembre 2007 (consulté le 25 aout 2011)
  62. (en) Erik Brudvig, « Halo 3 Box Arrives at IGN Offices », IGN,‎ 31 juillet 2007 (consulté le 25 aout 2011)
  63. (en) « "Halo 3" Becomes Fastest-Selling Pre-Ordered Video Game in History, Soaring Past 1 Million Milestone », Microsoft,‎ 9 aout 2007 (consulté le 18 septembre 2011)
  64. (en) Frank O'Connor, « Three Versions of Halo 3 », Bungie,‎ 8 juin 2007 (consulté le 25 aout 2011)
  65. (en) « XBox Disk Replacement Program », Xbox.com, Microsoft,‎ 23 janvier 2008 (consulté le 25 aout 2011)
  66. (en) Marcus Yam, « Early Halo 3 Limited Edition Owners Plagued by Scratched Discs », DailyTech,‎ 22 septembre 2007 (consulté le 25 aout 2011)
  67. (en) Tor Thorsen, « Halo 3 Epsilon cheaters banned until 9,999 AD », GameSpot,‎ 7 septembre 2007 (consulté le 25 aout 2011)
  68. (en) Marcus Yam, « Early Copys of Halo 3 Sell on eBay », DailyTech,‎ 11 septembre 2007 (consulté le 25 aout 2011)
  69. (en) Phil Elliott, « Microsoft won't punish Argos », GamesIndustry.biz, Eurogamer,‎ 20 septembre 2007
  70. (en) « Halo 3 leaked online by the thousands », sur www.joystiq.com,‎ 21 septembre 2007 (consulté le 14 aout 2012)
  71. (en) Brendan Sinclair, « Analyst: 4.2M Halo 3s already at retail », GameSpot,‎ 24 septembre 2007 (consulté le 24 aout 2011)
  72. a et b (en) Tor Thorsen, « Halo 3's first-day US haul = $170M », GameSpot,‎ 26 septembre 2007 (consulté le 16 janvier 2008)
  73. (en) Tor Thorsen et Emma Boyes, « NA Halo 3 preorders top 1M », GameSpot,‎ 9 aout 2007 (consulté le 29 mai 2011)
  74. a et b (en) Scott Hillis, « Microsoft says "Halo" 1st-week sales were $300 mln », Reuters,‎ 4 octobre 2007 (consulté le 25 aout 2011)
  75. (en) Brandon Boyer, « NPD: 2007 U.S. Game Industry Growth Up 43% To $17.9 Billion », Gamasutra,‎ 18 janvier 2008 (consulté le 24 aout 2011)
  76. (en) Brendan Sinclair, « NPD: Halo effect helps Sept. sales hit $1.3B », GameSpot,‎ 18 octobre 2007 (consulté le 25 aout 2011)
  77. (en) Brendan Sinclair, « NPD: October retail gaming tally tops $1.1 billion », GameSpot,‎ 15 novembre 2007 (consulté le 15 novembre 2007)
  78. (en) Ben Fritz, « Videogame sequels hit geek peak », Variety,‎ 30 novembre 2007 (consulté le 3 décembre 2007)
  79. (en) Brendan Sinclair, « MS: 17.7 million 360s sold », GameSpot,‎ 3 janvier 2008 (consulté le 4 janvier 2008)
  80. (en) Brendan Sinclair, « MS: 17.7 million 360s sold », GameSpot,‎ 3 janvier 2008 (consulté le 4 janvier 2008)
  81. (en) Brendan Sinclair, « MS: 17.7 million 360s sold », GameSpot,‎ 3 janvier 2008 (consulté le 4 janvier 2008)
  82. (en) « Halo 3 Sales Smash Game Industry Records », InformationWeek,‎ 27 septembre 2007 (consulté le 25 aout 2011)
  83. (en) Matt Martin, « One billion Halo 3 matches played over Live », GamesIndustry.biz, Eurogamer,‎ 3 mars 2009 (consulté le 25 aout 2011)
  84. (en) Leigh Alexander, « NPD: February Top 20 Shows F.E.A.R. 2 Lurking, Halo 3 Return », Gamasutra,‎ 20 mars 2009 (consulté le 25 aout 2011)
  85. (en) Vente du jeu Halo 3 à travers le monde, [1]
  86. (en) Steve Watts, « Film Execs Blame Halo 3 For Poor Box Office », 1UP,‎ 15 octobre 2007 (consulté le 25 aout 2011)
  87. (en) Claude Akner, « Bad Box Office? Blame 'Halo' », Advertising Age,‎ 15 octobre 2007 (consulté le 20 octobre 2007)
  88. (en) Steve Honig, « "Halo 3" Fans Play Videogame Around Their Television and Movie Schedules », Marketwire,‎ 8 janvier 2008 (consulté le 8 janvier 2008)
  89. (en) « Halo 3 Review », Edge,‎ 27 septembre 2007 (consulté le 12 juin 2012)
  90. a et b (en) Rob Fahey, « Halo 3 - Review », Eurogamer,‎ 23 septembre 2007 (consulté le 23 septembre 2007)
  91. Poischich, « Test Halo 3 », sur Gamekult,‎ 29 septembre 2007
  92. Hiro, « Test d'Halo 3 », sur Jeuxvideo.com,‎ 26 septembre 2007
  93. a et b (en) « Halo 3 Reviews », Game Rankings (consulté le 7 octobre 2007)
  94. a et b (en) « Halo 3 (Xbox360: 2007): Reviews », Metacritic (consulté le 7 mai 2011)
  95. (en) « Highest Rated Xbox 360 Games », Game Rankings (consulté le 25 mars 2009)
  96. a et b (en) Wesley Yin-Poole, « Pro-G Halo 3 Review », sur Pro-G,‎ 23 septembre 2007 (consulté le 20 mai 2011)
  97. (en) Charlie Barrett, « Games Radar Halo 3 Review », sur Games Radar,‎ 23 septembre 2007 (consulté le 23 septembre 2007)
  98. a et b (en) Gabe Graziani, « GameSpy Halo 3 Review », Gamespy,‎ 23 septembre 2007 (consulté le 23 septembre 2007)
  99. (en) Charles Herold, « Halo 3 Mimics Halo 2, With Some Improved Graphics », The New York Times,‎ 27 septembre 2007 (consulté le 3 octobre 2007)
  100. (en) Jon Wilcox, « TVG Review: Halo 3 », Total Video Games,‎ 27 septembre 2007 (consulté le 3 octobre 2007)
  101. (en) Steve West, « Halo 3 Campaign Review », Cinema Blend,‎ 27 septembre 2007 (consulté le 10 octobre 2007)
  102. (en) « Halo 3 Criticisms », How Stuff Works (consulté le 4 janvier 2008)
  103. (en) Bryan Vore, « Game Informer: Halo 3 », Game Informer,‎ 1er octobre 2007 (consulté le 3 octobre 2007)
  104. (en) Tom Magrino, « Halo 3, BioShock top Spike TV noms », GameSpot,‎ 11 novembre 2007 (consulté le 11 novembre 2007)
  105. (en) « Spike TV Announces 2007 'Video Game Awards' Winners », CNN (consulté le 9 décembre 2007)
  106. (en) Lev Grossman, « 50 Top 10 Lists of 2007 - Top 10 Video Games », TIME,‎ 9 décembre 2007 (consulté le 10 mars 2008)
  107. (en) « Best of 2007: Best Online Multiplayer Game (Xbox 360) », IGN (consulté le 14 janvier 2008)
  108. (en) « Best of 2007: Most Innovative Design (Xbox 360) », IGN (consulté le 14 janvier 2008)
  109. (en) Luke Smith, « Visual Effects Society Honors Bungie », Bungie,‎ 11 février 2008 (consulté le 20 février 2011)
  110. (en) « 2008 Calvin Awards: Best Videogame », Box Office Prophets,‎ 18 février 2008 (consulté le 20 février 2008)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Cet article est reconnu comme « bon article » depuis sa version du 24 septembre 2012 (comparer avec la version actuelle).
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion et le vote l'ayant promu.