James Tiberius Kirk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kirk.
James Tiberius Kirk
Personnage de fiction apparaissant dans
Star Trek.

Photo publicitaire de William Shatner dans le rôle du Capitaine Kirk
Photo publicitaire de William Shatner dans le rôle du Capitaine Kirk

Alias Jim
Naissance 22 mars 2233
Origine Riverside, Iowa Iowa
Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès 2293
2371
Sexe Masculin
Espèce Humain
Cheveux châtains
Yeux noisettes
Activité(s) Capitaine de l'USS Enterprise, puis amiral à Starfleet et de nouveau capitaine de l'USS Enterprise A
Caractéristique(s) Ténacité, loyauté, légère tendance à l'insubordination
Adresse Appartement à San Francisco et ferme de ses parents
Famille George Samuel Kirk (père) †
Winona Kirk (mère)
George Samuel Kirk (frère) †
Dr. David Marcus (fils) †
Peter (neveu)
Affiliation Fédération des planètes unies
Entourage Spock
Leonard McCoy
Christopher Pike
Nyota Uhura
Hikaru Sulu
Pavel Chekov
Montgomery Scott
Ennemi(s) Khan Noonien Singh
Commandant Kruge

Membre(s) Starfleet

Créé par Gene Roddenberry
Interprété par William Shatner
Chris Pine
Voix William Shatner :
Yvon Thiboutot (VQ, série TV)
Sady Rebbot (VF, films)
Chris Pine :
Emmanuel Garijo (VF)
Martin Watier (VQ)
Film(s) Star Trek, le film
Star Trek 2 : La Colère de Khan
Star Trek 3 : À la recherche de Spock
Star Trek 4 : Retour sur Terre
Star Trek 5 : L'Ultime Frontière
Star Trek 6 : Terre inconnue
Star Trek : Générations
Star Trek
Star Trek Into Darkness
Star Trek
Roman(s) Les cendres d'Eden, Le retour, Les vengeurs, Le retour du voyageur, Sombre victoire, Les préservateurs
Série(s) Star Trek
Star Trek : La série animée
Première apparition Star Trek, la série originale
Dernière apparition Star Trek Into Darkness
Éditeur(s) Paramount Pictures
Site officiel Fiche du personnage

James Tiberius Kirk est un personnage de fiction créé par Gene Roddenberry dans la série Star Trek en 1966.

Biographie fictive[modifier | modifier le code]

2233. Né en Iowa en 2233, James Tiberius Kirk, second fils de George et de Winona Kirk, doit ses deux prénoms à ceux de ses grand-pères. Élevé en partie sur la colonie de Tarsus IV, il assiste à l'assassinat de plusieurs membres de sa famille lors d'un génocide planétaire (voir La Conscience du roi).

En 2250, Kirk intègre l'Académie de Starfleet et effectue son année de classes en tant que cadet sur le vaisseau. Il triche au test du Kobayashi Maru en reprogrammant la simulation, en prétextant qu'il ne croit pas aux scénarios sans espoir.

En 2254, il obtient son diplôme d'officier puis est transféré sur le Farragut à bord duquel il sert durant trois ans.

En 2261, le docteur Carol Marcus lui donne un fils David mais Kirk ne l'apprendra qu'en 2285.

Après neuf ans de services exemplaires, il est promu capitaine en 2263, le plus jeune de l'histoire de Starfleet, et succède au capitaine Christopher Pike à la tête de l'USS Enterprise pour cinq années de missions, de 2264 à 2269, qui construisent sa légende.

Il est élevé au rang d'amiral en 2270, ce qui implique de ne plus être en mission aux commandes d'un vaisseau, mais, devant la menace que représente l'entité V'Ger, il retrouve, en violation de tous les règlements, les commandes de l'Enterprise, écartant par la suite le capitaine Will Decker qu'il avait préconisé pour son remplacement. Il attaque ainsi une nouvelle mission de cinq ans.

Réinstallé dans ses fonctions d'amiral, il enseigne à l'Académie de Starfleet, et ce jusqu'en 2285 lorsque la réapparition de Khan Noonien Singh le force à reprendre du service actif, mission au cours de laquelle il perd Spock, son ami et second. Il s'empare ensuite de l'Enterprise, destiné à être désarmé, à destination de Genesis où se trouve le corps de Spock pour ramener son ami sur Vulcain afin de pouvoir pratiquer le « fal tor pan » qui rendra son esprit à Spock. Kirk sacrifiera son vaisseau et perdra aussi son fils David ; celui-ci donnera sa vie pour sauver un Spock adolescent et le lieutenant Saavik dont il était tombé amoureux. Rétrogradé à la suite de cet acte d'insubordination, il retrouve ainsi le rang de capitaine ce qui l'autorise, en 2286, à prendre les rênes d'un vaisseau, l'Enterprise-A.

Après avoir permis la concrétisation des accords de Khitomer, il partira en retraite une seconde fois puis sera invité, en 2293, à la cérémonie de lancement de l’Enterprise-B, évènement au cours duquel on assiste à sa disparition. Il est, en fait, happé par le Nexus, une anomalie temporelle.

En 2371, le capitaine Picard le croise dans le Nexus et se rend compte que seul Kirk peut l'aider. Kirk et Picard parviendront à sauver les habitants du système Véridien mais il y laissera la vie, tué par le docteur Soran. James T. Kirk est inhumé sur Véridian III. Peu après, Spock, prévenu par le Capitaine Jean-Luc Picard, utilisera un vaisseau cargo, pour amener le corps de Kirk sur Terre et le téléporter dans la tombe qui a été érigée pour lui.

Biographie alternative[modifier | modifier le code]

En 2387, suite à une catastrophe aux proportions galactiques, Nero, un Romulien aux commandes d'un puissant vaisseau spatial le Narada, se retrouve projeté accidentellement en 2233. Suite à l'arrivée du Narada au XXIIe siècle le vaisseau USS Kelvin est dépêché sur les lieux pour intercepter l'intrus. Aussitôt arrivé le Narada met en pièce le Kelvin et ce n'est que lorsque George Kirk, premier officier, se sacrifie, lui et son vaisseau, que sa femme donne naissance à un fils, Jim. (Les actions de Nero au XXIIIe siècle ont comme effet la création d'un univers alternatif selon Spock. Les évènements comme la mort de la mère de Spock et la destruction de la planète Vulcain cimentent cette nouvelle réalité.). Malgré une adolescence turbulente, Kirk finit par rejoindre Starfleet et durant la crise causée par l'attaque de Nero sur la planète Vulcain, Kirk prendra alors le commandement de l'Enterprise, au détriment de Spock, alors commandant du vaisseau suite à la capture de Pike par Nero. Kirk triomphera de Nero avec l'aide de son équipage et sera officiellement nommé Capitaine de l'USS Enterprise par Starfleet.

Description[modifier | modifier le code]

Plaque à Riverside.

Physique[modifier | modifier le code]

Kirk mesure 1,82 m, a les yeux noisettes et les cheveux châtains. Sportif accompli, il pratique la natation, l'équitation, les arts martiaux, l'escalade et le parachutisme ascensionnel.

Personnalité[modifier | modifier le code]

Il est le plus célèbre capitaine de l'histoire de Starfleet, à la tête en particulier des vaisseaux Enterprise et Enterprise A. Kirk est l’exemple même de l’explorateur et de l’aventurier redresseur de torts. Il est toujours prêt à porter secours aux peuples qu’il rencontre, souvent au mépris de la Directive Première, la première règle de Starfleet, qui oblige ses membres à ne pas s’ingérer dans les affaires des peuples non affiliés à la Fédération des planètes unies.

Comme tout aventurier, il est toujours prêt à se bagarrer, fonctionne plus à l’instinct que de façon logique, et est réputé pour son goût pour les femmes, qu’elles soient humaines ou non. Charmeur et plein d’humour, il fait de très nombreuses conquêtes tout au long de ses aventures.

S’il se méfie rarement des femmes, il n’accorde pas sa confiance aux ordinateurs, a fortiori ceux qui contrôlent une population. Il parvient toutefois à se débarrasser de ses « ordinateurs-dictateurs » avec leurs propres armes : la programmation informatique et la logique. À bord de l’Enterprise, Kirk a deux amis fidèles, Monsieur Spock et le Docteur McCoy, qu'il appelle souvent « Bones ».

Famille[modifier | modifier le code]

Kirk a un frère, George Samuel Kirk qui habite avec sa femme et ses trois fils sur la planète Deneva.

Sam meurt en 2267 ainsi que son épouse et deux de ses enfants seul Peter survivra sauvé par l'équipage de l'Enterprise et recueilli à bord (TOS : La Lumière qui tue).

Il a eu un fils nommé David, avec Carol Marcus. Il est tué par des Klingons sur Genesis (films : Star Trek 2 : La Colère de Khan et Star Trek 3 : À la recherche de Spock).

Création du personnage[modifier | modifier le code]

Le capitaine Kirk est l'archétype même du héros. Il est proche de ses hommes qui sont tous prêts à le suivre au péril de leurs carrières et de leurs vies. Indépendant, il prend souvent des libertés quant au respect du règlement de Starfleet. Il admire le président Lincoln et possède des connaissances en littérature et poésie.

À propos du nom[modifier | modifier le code]

Son nom « Capitaine James Kirk » fait référence au Capitaine James Cook. La phrase du générique « aller là où nul homme n'est jamais allé » vient directement du journal de bord du Capitaine Cook[réf. nécessaire].

Influences et inspirations[modifier | modifier le code]

  • Dans la chanson « Where's Captain Kirk? » (1979) de Spizzenergi, reprise par Bérurier Noir dans l'album Carnaval des agités (1995) et par les Ramoneurs de menhirs dans l'album Dans An Diaoul en breton (2007).
  • Dans la chanson 99 Luftballons de Nena (1983), la chanteuse dit des militaires « ils se prenaient pour Capitaine Kirk » (« Hielten sich für Captain Kirk »).
  • L'ancien capitaine des Canadiens de Montréal au début des années 1990, Kirk Muller était surnommé « Capitaine Kirk ».
  • Dans la chanson Captain of the Mount (2009) de Fall On Your Sword, les paroles sont extraites d'une interview de William Shatner dans les bonus du DVD de Star Trek V : « Capitaine Kirk grimpe la montagne » (« Captain Kirk is climbing a mountain »). Dans le clip Shatner of the Mount (2009), les extraits vidéos de l'interview accompagnent la chanson.

Œuvres où le personnage apparaît[modifier | modifier le code]

Le capitaine Kirk est cité dans le film Fight Club (1999). Le narrateur du film (Edward Norton) y avoue qu'il aurait aimé affronter William Shatner, premier interprète du Capitaine James T. Kirk.

En 2009, le film Star Trek expose l'enfance de Kirk et de Spock, bien que cette « biographie » cinématographique soit quelque peu différente de la version originale.

Dans l'épisode « 1969 » de Stargate SG-1 (Saison 2, mars 1999), Jack O'Neill, pris pour un espion soviétique infiltré dans une base de test de missiles balistiques, se présente lors de son interrogatoire comme « James T. Kirk » puis comme « Skywalker, Luke Skywalker ».

Il apparait également dans le jeu en ligne World of Stargate[Quoi ?], où il dirige Starfleet Command.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]