Peugeot 504

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Peugeot 504
Peugeot 504

Marque Drapeau : France Peugeot
Années de production 1968 - 1983
(1996 pour le pick-up et 2005 en Afrique)
Production <4 000 000 exemplaires
Usine(s) d’assemblage Sochaux
Moteur et transmission
Énergie Essence
Diesel
Moteur(s) Essence
1.6 62 ch
1.7
1.8 73/79/82/97/104 ch
2.0 93/96/104/106 ch
V6 2.7 136/144 ch
Diesel
1.9 49/50/56 ch
2.0
2.1 59/65 ch
2.3 70 ch
Position du moteur Avant
Cylindrée 1 796, 1 971, 2 664,
1 948, 2 112
et 2 304 cm3
Transmission Propulsion,
Intégrale enclenchable
Poids et performances
Poids à vide 1 140 à 1 410 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Berline
Break
Coupé
Cabriolet
Pick-up
Dimensions
Longueur Berline : 4 490 mm
Break : 4 800 mm
Largeur 1 690 mm
Hauteur Berline : 1 460 mm
Break : 1 550 mm
Chronologie des modèles
Précédent Peugeot 404 Peugeot 505 Suivant
Peugeot 504
Peugeot 504 cabriolet première série
Peugeot 504 coupé première série
Peugeot 504 coupé première série
Peugeot 504 pick-up Papamobile blindé du Pape Jean-Paul II

La Peugeot 504 est une automobile de la marque Peugeot, de catégorie 10/11 CV, qui a été commercialisée en Europe entre 1968 et 1996. Sa production a cependant longtemps continué en Amérique du Sud et en Afrique où elle fut produite jusqu'en 2005. Reine de la piste grâce à sa robustesse légendaire, la 504 gagnera à plusieurs reprises les principaux rallyes africains (Safari, Maroc, Bandama). Finalement, elle a connu un grand succès et a été produite à plus de 3,7 millions d'exemplaires sous diverses formes : berline, break, coupé, cabriolet (ces deux derniers dessinés par Pininfarina), pick-up, et même 4x4 Dangel.

La 504 a remporté le trophée européen de la voiture de l'année en 1969.

Évolutions de la 504[modifier | modifier le code]

  • 1968 : La sortie de la 504, prévue en juin 1968, est reportée au mois de septembre en raison des évènements de mai 68. La 504 est la première propulsion de la marque à posséder quatre roues indépendantes.
  • Modèles 1969 : La gamme comprend la 504 à carburateur – 10 CV – 1 796 cm3 de 82 chevaux, la 504 Injection – 10 CV – 1 796 cm3de 104 chevaux, le 504 coupé 4 places à injection – 10 CV – 1 796 cm3 et le 504 cabriolet 4 places à injection – 10 CV – 1 796 cm3, ces deux derniers modèles apparaissant au salon de Genève en mars 1969.
  • Modèles 1971 : Les 504 à carburateur et à injection reçoivent un moteur 2 litres (11 CV). La boîte automatique est aussi proposée sur le moteur à injection. Lancement des dérivés longs à essieu arrière rigide : commerciale, break et familiale 7 places. Nouveau moteur diesel 2 112 cm3 livrable sur la berline puis la familiale.
  • Modèles 1972 : La berline bénéficie de panneaux de custode percés d’ouïes de sortie d’air et d'un rétroviseur extérieur.
  • Modèles 1973 : Les berlines 504 carburateur et Injection s’appellent respectivement 504 GL et TI. Elles ont le levier de vitesses au plancher en série. En avril 1973, arrivée d’une version économique 504 L. Cette berline est simplifiée : essieu arrière rigide, tableau de bord type commerciale à compteur horizontal et pas de butoirs de pare-chocs.
  • Modèles 1974 : Au catalogue : 504 L/commerciale, GL/break/familiale, TI, LD/commerciale 1 948 cm3, GLD/familiale 2 112 cm3, coupé et cabriolet.
  • Modèles 1975 : Améliorations mécaniques, nouveau volant mousse et jantes à crevés rectangulaires sur berlines GL et TI, poignées de portes extérieures encastrées et clignotants avant blancs jusqu'en 1980. Nouvelle face avant, feux arrière rectangulaires et nouveau moteur V6 PRV 2 664 cm3 à deux carburateurs sur les coupé et cabriolet tandis que les versions 4 cylindres disparaissent du catalogue.
  • Modèles 1976 : La 504 TI s'équipe de vitres électriques à l’avant en série.
  • Modèles 1977 : La berline GLD, qui est largement majoritaire parmi les taxis, reçoit un moteur de 2 304 cm3. Elle adopte une nouvelle calandre noir mat avec nouveau Lion ainsi que les versions GL et TI. Cette dernière bénéficie d'une direction assistée.
  • Modèles 1978 : Nouveau moteur V6 144 ch à injection et boîte 5 vitesses sur le coupé. Les coupé et cabriolet 4 cylindres réapparaissent entraînant la suppression du cabriolet V6. Moteurs 2.3D sur familiale et 2.1D sur break LD.
  • Modèles 1979 : Les berlines L et LD s’appellent dorénavant 504 et 504 D. Elles disposent d'un nouveau tableau de bord, d'un levier de vitesses au plancher, de butoirs de pare-chocs, de jantes à crevés rectangulaires et d'un moteur 2.1D (504 D). Le coupé V6 se dote de jantes millimétriques pour pneumatiques Michelin TRX.
  • Modèles 1980 : à la suite de l'apparition de la 505, arrêt des berlines à moteur 2 litres essence (GL et TI). La gamme se recompose ainsi : berlines GR (ex-504), SR et break 1.8, break GR (ex-GL) et familiale 2.0, berline GRD (ex-504D), SRD et break 2.1D, familiale 2.3D, coupé et cabriolet 4 cylindres, coupé V6. Toutes les berlines possèdent un essieu arrière rigide. Sur coupés et cabriolet : nouveaux pare-chocs boucliers, et sur V6, jantes en alliage léger. Apparition des Pick-up 504 essence 1 618 cm3 et diesel 1 948 cm3.
  • Modèles 1981-82 : Moteur 2.3D sur nouveau break GRD (1981) et sur berlines GRD/SRD (1982).
    • Pour 1981 : présentation des 504 break GR et familial 4x4 transformés par Dangel.
    • Pour 1982 : les coupés et le cabriolet 504 deviennent les coupés et le cabriolet Pinin Farina avec un tableau de bord à 5 cadrans. Lancement des Pick-up 504 GR à la finition améliorée (montre, accoudoirs de porte), ils abandonneront tous chromes pour 1984 et s'appelleront Pick-up 504 « Confort » pour 1987.
  • Modèles 1983 : Les Pick-up 504 4X4 Dangel sont commercialisés. Les berlines GR/GRD, les familiales, les coupés et le cabriolet, qui seuls subsistent sont supprimés en juillet 1983.
  • Modèles 1988-90 : Pick-up 504 « Entrepreneur » 2.1D (1988) puis 2.3D (1990).
  • Modèles 1995-96 : Le Pick-up diesel 2.3 vendu en France est désormais fabriqué en Argentine. Il reçoit un tableau de bord et un pare-chocs bouclier avant type 504 « Argentine », des « gros » pneus, un pare-chocs et des bavettes à l'arrière.
  • 1998 : arrêt de la production de la 504 en Argentine.
  • 2001 : arrêt de la production de la 504 au Kenya[1].
  • 2005 : arrêt de la production de la 504 au Nigeria, la fabrication a continué dans l'usine de Kaduna jusqu'à fin 2005[2].

Motorisations[modifier | modifier le code]

Moteur de la 504 Ti.

À cause de la propulsion aux roues arrière, le moteur est installé longitudinalement ; de plus, il est incliné à 45° comme sur la 404.

Évolutions des motorisations (en années civiles) :

Essence :

  • 1.6 l 62 ch (1979-1987) (uniquement sur Pick-up).
  • 1.8 l 73/79 ch (1968-1994) (uniquement sur berline, commerciale et Pick-up).
  • 1.8 l 97 ch (1968-1970) (injection mécanique Kugelfischer - uniquement sur berline Injection, coupé et cabriolet).
  • 2.0 l 93 puis 96 ch (1970-1983) (uniquement sur berline, break et familiale).
  • 2.0 l 104 puis 106 ch (1970-1980) (injection mécanique Kugelfischer - sauf dérivés longs).
  • 2.7 l V6 136 ch (1974-1977) (uniquement sur coupé et cabriolet V6).
  • 2.7 l V6 144 ch (1977-1983) (injection électronique Bosch - uniquement sur coupé V6).

Diesel :

  • 1.9 l 49 ch (1979-1987) (uniquement sur Pick-up).
  • 1.9 l 50/56 ch (1970-1978) (uniquement sur berline LD et commerciale).
  • 2.1 l 59 ch (1987-1989) (uniquement sur Pick-up Entrepreneur).
  • 2.1 l 65 ch (1970-1982) (uniquement berline, break et familiale).
  • 2.3 l 70 ch (1977-1996) (uniquement sur berline, break GRD, familiale et Pick-up).

Certains moteurs ont été montés sur les utilitaires J7 et J9.

Caractéristiques techniques du coupé V6 injection 144 ch[modifier | modifier le code]

Peugeot 504 coupé deuxième série
Longueur : 436 cm
Largeur : 170 cm
Empattement : 255 cm
Hauteur : 135 cm
Cylindrée : 2 664 cm3
Alésage x Course : 88 x 73 mm
Puissance : 144 ch
Poids à vide : 1 295 kg
Pneumatiques : 190/65 HR 390
Vitesse maximale : 189 km/h
Consommation : 11 l/100 km

Palmarès[modifier | modifier le code]

Peugeot 504 TI du Safari rallye 1975 (Andersson / Hertz)...
...la même (vainqueur de l'épreuve).
Peugeot 504 coupé V6 Safari rallye (Nicolas / Lefevre).
De face, la 504 Coupé V6 de Nicolas au Safari 1978.

Autres podiums en WRC:

  • 2e rallye du Maroc 1975 (Consten).
  • 2e rallye du Maroc 1976 (Lampinen).
  • 2e rallye Bandama 1978 (Mäkinen, Coupé V6).
  • 3e rallye Safari 1973 (Andersson).
  • 3e rallye Bandama 1980 (Ambrosino, Coupé V6 - engagé jusqu'en 1983 (5e)).

Autres podiums:

  • 2e rallye du Maroc 1971 (Chasseuil).
  • 2e rallye Bandama 1971 (Gérenthon).
  • 2e rallye Bandama 1975 (Mäkinen).
  • 3e rallye Safari 1970 (Shankland) (IMC);
  • 3e rallye Safari 1971 (Shankland) (IMC);
  • 3e rallye Bandama 1974 (Pescarolo).
  • 3e rallye Bandama 1977 (Guichet).

Soit 10 podiums en mondial pour 5 victoires - meilleur classement constructeurs 5e en 1975, et J.P. Nicolas 2e de la Coupe FIA des pilotes en 1978 (+ Porsche et Toyota.. - victoires avec la voiture dans les 3 compétitions africaines du championnat du monde)

(nb: 2e (Dacremont), 3e (Neyret) et 4e (Cl. Trautmann) du Rallye de la Coupe du Monde 1974, et 3e du Rallye-marathon Londres-Sydney 1993 (Kirkland); Bert Shankland, importateur Peugeot pour la Tanzanie, fut quant à lui 4e du Rallye Safari en 1976)

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a vendu le 1er mars 2011, à la suite d'une vente aux enchères internationale, sa 504 blanche de 1977 pour un montant de 2,5 millions de dollars qui seront utilisés pour son programme social[3].
  • Le capitaine de police de la série télévisée Chérif roule en Peugeot 504 V6 coupé. Le véhicule est visible dans le générique de la série et tous les épisodes.
  • Nestor Burma possède une Peugeot 504 cabriolet.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Peugeot 504 - 1968 to 1979 - All models ⌂ 1796 cc ⌂ 1971 cc, par John Harold Haynes et B. L. Chalmers-Hunt, éditions Motorbooks Intl., 1980. (ISBN 978-0856965012)
  • La Peugeot 504 de mon père, par François Allain, éditions E.T.A.I., 2000. (ISBN 2-7268-8325-7)
  • Peugeot 504 : La berline des jours heureux, par Xavier Chauvin, éditions Techniques pour l'Automobile et l'Industrie, coll. Top Model, 2011. (ISBN 978-2726894910)
  • Auto rétro, no 38, 114, 127, 226, 304, 324.
  • Rétroviseur, no 93.

Liens externes[modifier | modifier le code]