Peugeot 308 I

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Peugeot 308 II
Peugeot 308
Peugeot 308 I
Peugeot 308 Phase II Berline

Marque Drapeau : France Peugeot
Années de production 2007 — 2013
Phase I : 2007 — 2011
Phase II : 2011 — 2013
Production 1 400 000 exemplaires
Classe Compacte
Usine(s) d’assemblage Drapeau de la France Sochaux
Drapeau de la France Mulhouse
Drapeau de la Russie Kalouga
Drapeau de la République populaire de Chine Wuhan
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence
1,4 VTi 95/98 ch
1,6 VTi 120/122 ch
1,6 THP 140/150/156/175/200 ch

Diesel
1,6 HDi 90/92/110/112ch
1.6 e-HDi 112/115
2,0 HDi 136/140/150/163 ch
Position du moteur Avant
Couple maximal de 136 à 340 Nm
Transmission Traction
Boîte de vitesses Manuelle 5 rapports
Manuelle 6 rapports
Manuelle pilotée 6 rapports
Automatique 4 rapports
Automatique 6 rapports
Poids et performances
Poids à vide De 1 322 à 1 420 kg
Vitesse maximale de 182 à 240 km/h
Consommation mixte à partir de 4.2 L/100 km
Émission de CO2 111 à 185[1] g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Berline bicorps
3/5 portes, 5 places
Break (SW) 5 portes, 5 places
Coupé cabriolet (CC) 3 portes, 4 places
Châssis PF2
Peugeot 307/308 I
307Sedan/308 Sedan/408
Citroën C4/Picasso/C4 II
C4L/CTriomphe/CQuatre1/2
PeugeotPartnerII/3008/5008
Citroën Berlingo II/DS4/DS5
Peugeot RCZ
DS 5LS/DS 6WR
Coefficient de traînée 0,29
Dimensions
Longueur Berline : 4 276 mm
SW : 4 500 mm
Largeur Berline : 1 815 mm
Hauteur Berline : 1 498 mm
SW : 1 564 mm
Empattement Berline : 2 608 mm
SW : 2 706 mm
Volume du coffre Berline : 348 dm³
SW : 573 dm3
Chronologie des modèles
Précédent Peugeot 307 Peugeot 308 II Suivant

La Peugeot 308 est une automobile du constructeur Peugeot. Elle succède à la Peugeot 307 depuis le 19 septembre 2007.

La Peugeot 308 a été présentée à la presse le 27 juin 2007 à Guebwiller (Alsace)[2], à proximité de deux sites de production européens. La commercialisation a débuté le 20 septembre 2007 avec un objectif de ventes de 350 000 en année pleine[3], contre un maximum de 580 000 réalisé par une 307 qui avait moins de concurrence face à elle[4]. La 308 5 portes est fabriquée en France à Sochaux, à Mulhouse et à Kalouga[5].

Historique[modifier | modifier le code]

Le style de la 308 reprend les codes stylistiques du concept car 907 avec des optiques allongées, ses lignes dynamiques et l'extrémité du capot plongeant vers l'avant inspiré de la F1. Ce design peut venir du fait qu'au moment de l'étude de la 907, l'équipe du style Peugeot dirigée par Gérard Welter travaillait en parallèle sur la 308. Pour ce qui est de la qualité des matériaux et de la finition de sa 308, Peugeot a pris pour cible les constructeurs allemands (notamment Audi qui est réputé en termes de finition et de qualité et surtout son A3 qui est dans le même segment que la 308).

En septembre 2007 la berline 5 portes est introduite et succède à la 307. Il faudra attendre décembre pour voir arriver la version 3 portes et plusieurs mois encore pour voir le break SW, en avril 2008. Suite à ses prédécesseurs, les coupés cabriolets 206 et 307, Peugeot lance la 308 cc commercialisée en mars 2009[6]. En novembre, le coupé 308 RCZ présenté au salon de Francfort en septembre 2007 est confirmée, avec le moteur 1.6 THP dont la puissance serait portée à plus de 200ch[7]. Il perd finalement l'appellation 308, pour devenir RCZ. La 308 GTi inaugure le moteur 1,6 THP de 200 chevaux et utilise un logo à connotation sportive qui avait été arrêté en France depuis les 205 et 309 GTI.

Au début de l'année 2010, suite à un remaniement de la gamme, la version 3 portes de la 308 disparaît[8].

Un restylage est présenté au Salon international de l'automobile de Genève 2011.

Phase I (2007 — 2011)[modifier | modifier le code]

Au lancement, six motorisations sont proposées : trois essence et trois diesels.

En essence, ce sont les moteurs Prince développés avec BMW qui sont utilisés. Deux blocs atmosphériques VTi de 1,4 litre et 1,6 litre qui disposent d'une distribution à calage variable et un 1,6 litre turbocompressé THP de 150 ch.

L’offre diesel se compose du 1.6 HDi 90 (FAP en option) ou 110chFAP, et du 2.0 HDi FAP 140 ch. La gamme dispose de la nouvelle boîte de vitesses robotisée (simple embrayage) à six rapports sur le 1.6 HDi FAP 110 ch, d'une boîte automatique à 6 rapports sur le 2.0 HDi FAP 140 ch et une boîte classique à 5 rapports sur le 1.6 HDi FAP (et non FAP) 90 ch, le 1.6 HDi FAP 110 ch est muni d'une boîtes de vitesses manuelle à 5 ou 6 rapports et le 2.0 HDi 140 est muni d'une boîtes de vitesses manuelle à 6 rapports.

L'équipement propose des innovations : AFIL, projecteurs bi-xénon directionnels, système de guidage satellite à disque dur et écran escamotable de 7’’, l'aide au stationnement avant ou bien le réglage lombaire des sièges avant (inclus dans le pack confort, de série à partir de la finition Premium Pack)[9].

La version 3 portes est commercialisée depuis décembre 2007 en même temps que les finitions Confort et Confort Pack et des deux moteurs d'entrée de gamme et elle est fabriquée à Mulhouse. Les moteurs HDi sont équipés de série d'un FAP pour les motorisations 1.6 HDi 110 et le 2.0 HDi FAP 140 ; pour le HDi 90 ch cela reste une option à 500 €. Sa commercialisation cesse en 2010.

Les variantes ultérieures sont le break, le coupé cabriolet, le crossover 3008 et le coupé inspiré du concept car 308 RCZ[10]. À partir de 2008 une évolution du 1.6 THP est disponible, sa puissance passant à 175 ch. Il s'agit du moteur le plus puissant de la berline jusqu'à la sortie de la déclinaison sportive GTi, équipée du 1.6 THP 200.

Phase II (2011 — 2013)[modifier | modifier le code]

En mars 2011,la Peugeot 308 est restylée:elle recoit de nouveaux boucliers à diodes, les feux arrière sont fumés et le mot Peugeot apparaît en dessous du logo.

Motorisations[modifier | modifier le code]

Essences[modifier | modifier le code]

MOTORISATIONS
ESSENCE
VTi 95 VTi 98 VTi 120 VTi 122 THP 140 THP 150 THP 156 THP 175 THP 200
Type 4 cylindres en ligne 16s transversal
Cylindrée (cm³) 1 397 1 598
Puissance maxi. (ch. - tr/min) 95 à 6 000 98 à 6 000 120 à 6 000 122 à 6 000 140 à 6 000 150 à 6 000 156 à 6 000 175 à 6 000 200 à 5 800
Couple maxi. (Nm - tr/min) 136 à 4 000 160 à 4 250 240(260) à 1400 275 à 1700 à 1700
Boîte de vitesses BVM5 BVM5/BVA4 BVA4 BVM5 BVM6/BVA6 BVM6
Transmission aux roues avant
0 à 100 km/h (s) 12,7 10,8/13 10,2 8,7 8,8/9 8,3 7,7
Vitesse maxi. (km/h) 182 195/188 202 217 214/212 225 237
Consommations (l/100 km) 6,5 6 6,7/7,4 6,4/6,9 7,9 6,6/7,6 7,6 6,9
Émissions de CO2 (g/km) 155 139 155/174 147/157 188 167 155/176 180 159
Norme (euro) 4 5 4 5 4 4 5 4 5

Diesels[modifier | modifier le code]

MOTORISATIONS
DIESEL
HDi 90 HDi 92 HDi 110 e-HDi 110 HDi 112 e-HDi 112 e-HDi 115 HDi 136 HDi 140 HDi 150 HDi 163
Type 4 cylindres en ligne 16s transversal
Cylindrée (cm³) 1 560 1 997
Puissance maxi. (ch. - tr/min) 90 92 110 112 115 136 140 150 163
Couple maxi. (Nm - tr/min) 215 à 1750 240 à 1750 285 à 1750 270 à 1 750 320(340) à 2000
Boîte de vitesses BVM5 BVM5 BMP6 BVM6 BMP6 BVM6 BVM6/BVA6 BVM6 BVA6
Transmission aux roues avant
0 à 100 km/h (s) 12,6 13 11,3 11,4 11,3 11.4 11,4 10,1/10,6 10,1 8,8 11,7
Vitesse maxi. (km/h) 180 191 190 205/200 205 205 197
Consommations (l/100 km) 4,5 4,5 3,7 4,5 3,7 3,8 5,5/6,8 5,3 4,9 7,1
Émissions de CO2 (g/km) 120 115 120 95 114 95 100 146/160 139 129 174

Evolutions[modifier | modifier le code]

Essences[modifier | modifier le code]

Au cours ca carrière, diverses évolutions ont eu lieu,

- Le VTi 95 a été remplacé par le VTi 98

- Le VTi 120 a été remplacé par le VTi 122

- Le THP 140 (BVA) a été remplacé par le THP 156 (BVA)

- Le THP 150 a été remplacé par le THP 156

- Le THP 175 (Gt) a été remplacé par le THP 200 (GTi)

Diesels[modifier | modifier le code]

Coté Diesels également il y a eu du changement :

- Le HDi 90 à été remplacé par le HDi 92

- Le HDi 110 à été remplacé par le HDi 112

- Le e-HDi 110 à été remplacé par le e-HDi 112 qui a été remplacé par le e-HDi 115

- Le HDi 136 BVM a été remplacé par le HDi 140 qui a été remplacé par le HDi 150

- Le HDi 136 BVA a été remplacé par le HDi 163.

Carrosseries[modifier | modifier le code]

Berline 3 et 5 portes[modifier | modifier le code]

Les versions 3 et 5 portes sont visuellement très proches, celles-ci partageant un maximum d'éléments en commun[11].

Le style de la 308 est un dérivé de la 207, on retrouve donc certains traits caractéristiques comme les optiques effilés, le logo proéminent ainsi que la large ouverture centrale du pare choc. L'architecture semi-haute de la 307 est conservée, favorisant la luminosité intérieure, surtout pour les versions dotées du toit panoramique[12]. La berline 5 portes mesure 4,28 m soit 7,4 cm de plus que la 307, elle est aussi plus large de 5 cm (1,82 m) mais moins haute (- 1,2 cm). L’empattement reste identique. Le volume du coffre varie de 430 à 1 400 litres une fois les sièges abaissés. Sur les versions haut de gamme, la grille d'aération de la bouche centrale est de couleur gris métallisé aux lamelles resserrées façon coupé 407.

Le coefficient de traînée (Cx) est de 0,29 et le SCx de 0,67[13]. Le modèle 3 portes est arrêté suite au remaniement de la gamme en 2010.

Break SW[modifier | modifier le code]

Peugeot 308 SW
Peugeot 308 I
Peugeot 308 Phase I SW

Marque Drapeau : France Peugeot
Années de production 2008 —
Phase I : 2008 — 2011
Phase II : 2011 — 2014
Classe Compacte
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence
1,4 VTi 95/98 ch
1,6 VTi 120/122 ch
1,6 THP 140/150/156/175

Diesel
1,6 HDi 90/92/110/112ch
1.6 e-HDi 112/115
2,0 HDi 136/140/150/163
Position du moteur Avant
Transmission Traction
Boîte de vitesses Manuelle 5/6 rapports
Manuelle pilotée 6 rapports
Automatique 4/6 rapports
Émission de CO2 125g/km-190g/km g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Break (SW) 5/7 places
Châssis PF2
Coefficient de traînée 0,314
Dimensions
Longueur 4 500 mm
Largeur 1 815 mm
Hauteur 1 564 mm
Empattement 2 706 mm
Volume du coffre 573 dm3
Chronologie des modèles
Précédent 307 Break sw

Présenté sous le nom de SW Prologue Concept au salon de Francfort en septembre 2007, la version finale est en réalité inchangée, bien que sa commercialisation ne débute qu'en avril 2008. La déclinaison est habituelle chez Peugeot depuis les 206 sw, cette version vient remplacer la 307 SW. Le toit panoramique a été reconduit et même étendu (1,68 m2, 27 % de plus que la 307 SW), le coffre gagne 53 dm3 pour passer à 573 dm3 au total, modulable jusqu'à 1 736 dm³. La version conserve exactement la carrosserie de la berline jusqu’aux pieds milieu[14], la longueur de la 308 SW est supérieure à celle de la berline de 22 cm, soit 4,50 m. Son empattement est allongé de 10 cm (2 708 mm). La hauteur est inchangée, les 57 mm de plus étant uniquement dû aux barres de toit. Le Cx est de 0,314 et le SCx de 0,726[14]. L'innovation de cette version est la possibilité d'accueillir 7 personnes au moyen de sièges indépendants et escamotables à l'arrière.

Coupé-Cabriolet[modifier | modifier le code]

Peugeot 308 CC
Peugeot 308 I
Peugeot 308 CC

Marque Drapeau : France Peugeot
Années de production 2008 —
Phase I : 2008 — 2011
Phase II : 2011 —
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence
1,6 VTi 120/122 ch
1,6 THP 140/150/156/175/200 ch

Diesel
1,6 HDi 110/112ch
1.6 e-HDi 112/115
2,0 HDi 136/140/150/163 ch
Position du moteur Avant
Transmission Traction
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Coupé cabriolet (CC) 3 portes, 4 places
Châssis PF2
Dimensions
Longueur 4400 mm
Largeur 1870 mm
Hauteur 1420 mm
Chronologie des modèles
Précédent 307 CC

Suite aux 206 et 307 Coupé cabriolet, la formule est reprise et améliorée avec un toit escamotable rigide, qui permet à la Peugeot 308 CC de passer de coupé à cabriolet en 20 secondes en conservant 4 places[15]. Le volume du coffre est amélioré à 403 dm3 en configuration coupé, diminuant à 226 dm3 une fois décapoté (contre 350 et 204 dm3 sur la 307 CC). Sa commercialisation débute en mars 2009, il reprend un bouclier avant inspiré du concept 308 RCZ et l'arrière est pourvu d'un extracteur dédoublé et d'un becquet.

La sellerie cuir propose un chauffage de nuque en option (ou en pack haut de gamme) inspiré des systèmes des Mercedes SL et SLK. Un windstop est disponible de série. L'habitacle est équipé de 8 airbags, avec notamment un airbag-tête, comme pour Porsche. Le système d’arceaux extractibles par pyrotechnie de la 307 CC est conservé, ceux-ci se déploient en 175ms en cas de situation de retournement.

Cette déclinaison est plus longue : 4 400 mm, plus large (1 870 mm) et plus basse (1 420 mm) que la berline, son SCx est de 0,654 à 0,670 m2 selon la motorisation[16].

308 Sedan[modifier | modifier le code]

Peugeot 308 Sedan
Peugeot 308 I

Marque Drapeau : France Peugeot
Années de production 2011 --
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence
1.6
2.0
Position du moteur Avant
Transmission Traction
Boîte de vitesses Manuelle 5 rapports
Automatique 4 rapports
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) tricorps
Châssis PF2
Dimensions
Longueur 4560 mm
Chronologie des modèles
Précédent Peugeot 307 Sedan

La 308 sedan est un modèle destiné à l'Asie, présentée en septembre 2011 au Salon de Chengdu (Chine). Elle succède à la Peugeot 307 Sedan. Elle a les mêmes caractéristiques techniques que la version 5 portes hormis sa longueur qui est de 4,56 m. Elle dispose d'un intérieur spécifique.

Versions sportives[modifier | modifier le code]

GT / GTi[modifier | modifier le code]

Peugeot 308 GT / Peugeot 308 GTI
Peugeot 308 I
Arrière spécifique d'une 308 GTi

Marque Drapeau : France Peugeot
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) 4 cylindres turbo
Position du moteur Avant
Cylindrée 1598 cm3
Puissance maximale 175 / 200 ch (129 / 147 kW)
Couple maximal 260 / 275 Nm
Transmission Traction
Boîte de vitesses Manuelle 6 rapports
Poids et performances
Poids à vide 1371 / 1399 kg
Vitesse maximale 225 / 240 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 8,3 / 7,7 s
Consommation mixte 7,6 / 6,9 L/100 km
Émission de CO2 180/159 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) THP 175: 3/5 portes
THP 200: 5 portes
Châssis PF2
Freins Avant: Disques ventilés 283/340 mm
Arrière: Disques ventilés 249/290 mm
Dimensions
Longueur 4276 mm
Largeur 1815 mm
Hauteur 1498 mm
Empattement 2608 mm
Voies  AV/AR 1526 mm  / 1521 mm
Chronologie des modèles
Précédent 307 2.0 137/180 Peugeot 308 II GTi Suivant

Avant de décliner la 308 en version sportive et ressortir le blason GTi, peugeot a lancé une "308 GT" équipé du moteur de la 207 RC (1.6 THP 175). La GTi quand à elle est dotée du 1,6 L THP de 200 Ch et n'est disponible qu'en version 5 portes.

RCZ[modifier | modifier le code]

Peugeot RCZ
Peugeot 308 I
Peugeot RCZ Phase I

Marque Drapeau : France Peugeot
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence
1,6 THP 155/156/200/270ch
Diesel
2,0 HDi 160/163 ch
Poids et performances
Vitesse maximale 250 km/h
Chronologie des modèles
Précédent Peugeot 407 Coupé

Le coupé RCZ a été présenté sous le nom de 308 RCZ au salon de Francfort en septembre 2007, il est basé sur la plate-forme de la 308 ; depuis, Peugeot a choisi l'unique appellation (RCZ), il n'appartient plus à la famille des 308.

Article détaillé : Peugeot RCZ.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche technique 1,6 L THP 174 ch La centrale.fr
  2. - Photos de la présentation Presse - Forum-Peugeot.com
  3. - L'Express
  4. Le Figaro.fr 27 juin 2007
  5. Emmanuel Grynszpan, « PSA embauche... en Russie », La Tribune,‎ 3 juillet 2012 (consulté le 26 juillet 2013)
  6. « Essai Peugeot 308cc », sur www.caradisiac.com
  7. 308 Coupé - Forum-Peugeot.com
  8. Peugeot arrête la production de la 308 3 portes sur specialist-auto.fr, le 29 juin 2010.
  9. Toutes les infos sur 308
  10. Concept 308 RCZ (suite) :: Forum-Peugeot.com
  11. « PEUGEOT 308 BERLINE », sur peugeot.308.free.fr
  12. « Peugeot 308 - Habitacle », sur www.caradisiac.com
  13. L’aérodynamisme au service de l’écologie
  14. a et b « Essai Peugeot 308 SW », sur www.caradisiac.com
  15. « Essai : Peugeot 308cc », sur www.caradisiac.com
  16. « Caractéristiques techniques Peugeot 308cc »

Liens externes[modifier | modifier le code]