Usine PSA de Sochaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Usine PSA de Sochaux
Localisation
Situation Sochaux, Doubs
Drapeau de la France France
Coordonnées 47° 30′ 34.5″ N 6° 49′ 27″ E / 47.509583, 6.82417 ()47° 30′ 34.5″ Nord 6° 49′ 27″ Est / 47.509583, 6.82417 ()  

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Usine PSA de Sochaux
Installations
Type d'usine Usine automobile
Superficie 256 ha
Fonctionnement
Effectif (2011) 12,221 personnes
Date d'ouverture 1912
Production
Marques Peugeot, Citroën
Modèles Peugeot 308, 3008, 5008, Citroën DS5
Production (2010) 360.000

L'usine PSA de Sochaux est le site industriel historique symbolique de Peugeot, implanté à Sochaux (Doubs). Son usine de pièces détachées et sous-traitants est l'Usine PSA de Vesoul.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est le plus important site industriel (toutes industries confondues) de France avec 12 527 salariés au 31 octobre 2008, 18 000 en l'an 2000[1]. Comme le site proche situé à Mulhouse, Sochaux est spécialisé dans les véhicules de taille moyenne, issus de la plate-forme 2 (base roulante commune aux 308, C4, 3008, 5008, DS5…).

En 2009, le site produit :

En décembre 2010, la 20 millionième Peugeot est sortie des chaînes[2].

En 2011, le site produit sa première Citroën, la DS5.

Dates importantes[modifier | modifier le code]

  • 1810 : début des Peugeot dans l’industrie
  • 1889 : première voiture Peugeot
  • 1912 : création du site de Sochaux
  • 1929 : lancement de la 201
  • 1948 : lancement de la 203
  • 1970 : record de production avec 532 673 unités produites[3]
  • 1995 : lancement de la 406
  • 2000 : lancement de la 607
  • 2001 : lancement de la 307
  • 2007 : nouvelle organisation du Groupe et lancement de la 308
  • 2010 : sortie en fin d'année de la première Citroën du site, la DS5[4].
  • 2013 : lancement de la 308 II

Production[modifier | modifier le code]

Année Nb Véhicules Types Véhicule
2005 412 546 607, 307
2006 330 219 607, 307
2007 325 845 607, 307, 308
2008 287 804 607, 307, 308
2009 270 000[5] 607, 308, 3008, 5008
2010 360 000 607 (arrêt en juillet), 308, 3008, 5008
2011 373 000 308, 3008, 5008, DS5
2012 308, 3008, 5008, DS5
2013 308 II, 3008, 5008, DS5

Atelier de production[modifier | modifier le code]

À la fin des années 1990, sous l'impulsion de Jean-Martin Folz, le site entame une cure de jouvence et de nombreux métiers disparaissent du site. L'outillage central est le premier de liste, suivront les ateliers de câblerie (confection des faisceaux automobile), sellerie (confections des sièges) et la dernière en date, la fonderie.

Il reste aujourd'hui sur le site, les ateliers :

En 2011, PSA annonce la fin pour 2013 de la fabrication en interne des amortisseurs, dont la qualité était pourtant réputée. 600 personnes devraient être reclassées si cette fermeture est effective[6]. En mai 2011, les effectifs de l'usine étaient de 11 972 salariés auxquels s'ajoutent 2 002 intérimaires et 810 personnes extérieures détachées sur le site[7].

Centre d'études[modifier | modifier le code]

Environ 4 000 personnes travaillent au sein des activités de l'amont technico-industriel du groupe sur le site de Sochaux. Elles sont chargées de développer et expérimenter les futurs véhicules des marques Peugeot et Citroën, de la plate-forme 2 (dédiée aux véhicules moyenne gamme type 308 ou C4).

Politique environnementale du site[modifier | modifier le code]

Le site de Sochaux est certifié ISO 14001 depuis juillet 1999 :

  • En 8 ans, le site a divisé par 4 ses déchets non recyclés
  • En 10 ans, le site a divisé par 5 sa consommation d’eau
  • En 8 ans, le site a divisé par 4 ses rejets de CO2 dans l’atmosphère

Le parking du personnel est couvert depuis 2010 de 9 300 m² de panneaux solaires, d'une puissance totale de 1 400 kW-crête, capable d'économiser 450 tonnes de CO2 par an[8]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://bourgogne-franche-comte.france3.fr/info/24687813-fr.php
  2. « PSA Sochaux: la 20 millionième Peugeot sortie des chaînes offerte à un orphelinat d'Haï », Agence France Presse (Google News),‎ 7 décembre 2010 (consulté le 7 décembre 2010)
  3. Sochaux sur le toit de l'Europe, L'Est Républicain, 26 décembre 2010
  4. « Les premières DS5 dès le mois de décembre à Sochaux », Le Pays,‎ 2 juillet 2010 (consulté le 7 juilley 2010)
  5. « A Sochaux, PSA compacte son site historique pour être plus compétitif », Les Echos,‎ 26 mai 2010 (consulté le 26 mai 2010)
  6. « PSA Sochaux délocalise ses amortisseurs », L'Usine nouvelle,‎ 31 mai 2011 (consulté le 31 mai 2011)
  7. « Sous la barre des 12 000 salariés dans les usines », Le Pays,‎ 2 juin 2011 (consulté le 3 juin 2011)
  8. « PSA installe des panneaux solaires sur le parking de son site de Sochaux », La Tribune,‎ 30 juillet 2010 (consulté le 10 août 2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 2000 : Retour sur la condition ouvrière, Michel Pialoux et Stéphane Beaud, Paris, Éditions Fayard.
  • 2002 : Les gens d'usine. Peugeot-Sochaux, 50 ans d'histoire, Nicolas Hatzfeld, Paris, Éditions de l'Atelier.
  • 1986, réédité en 2003, Mémoires de l'enclave, Jean-Paul Goux, Éditions Actes Sud

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Avec le sang des autres, film documentaire de Bruno Muel, France, 1974, 50'
  • Sochaux, cadences en chaîne, film documentaire de Laurence Jourdan, France, 2010, 55'