District (Israël)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Districts d'Israël

Le district (en hébreu : mehoz מחוז, au pluriel : mehozot מחוזות) est une subdivisation administrative israélienne.

L'organisation administrative d'Israël est basée sur 3 niveaux de pouvoir :

  • Le gouvernement central
  • Les districts
  • Les municipalités

Israël compte six districts dirigés par des commissaires nommés par le Ministre de l'Intérieur. Ils sont divisés en quinze sous-districts (en hébreu : nafot נפות; singulier : nafa) qui sont eux-mêmes divisés en 50 régions naturelles.

Liste des districts administratifs israéliens[modifier | modifier le code]

  1. La partie à l'est de la ligne d'armistice de 1949 (dite ligne verte) est considérée comme non israélienne par l'ONU, et israélienne par l'État hébreu.
  2. Une partie du district, le plateau du Golan, est annexée par Israël depuis 1981 mais considéré comme territoire non israélien par l'ONU.

La Cisjordanie et la bande de Gaza forment deux districts qui ne sont pas intégrés à Israël car sur des territoires qu'il n'a pas annexés.

Origine et rôle[modifier | modifier le code]

Les districts sont un héritage de l'Empire ottoman et servent, entre autres, à élaborer la législation locale, à contrôler les impôts et taxes locales, à voter les projets de travaux publics, à accorder des subventions à l'exécutif local.