Arc de Titus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arc de Titus
Arc de Vespasien et de Titus
Arc de Vespasien et de Titus

Lieu de construction Velia
Date de construction 81 ap. J.-C.
Ordonné par Domitien
Type de bâtiment Arc de triomphe
Le plan de Rome ci-dessous est intemporel.
Planrome2b.png
Arc de Titus

Localisation de l’arc de Titus dans la Rome antique (en rouge)

Coordonnées 41° 53′ 27″ N 12° 29′ 19″ E / 41.89071, 12.4885841° 53′ 27″ Nord 12° 29′ 19″ Est / 41.89071, 12.48858  
Liste des monuments de la Rome antique

L’arc de Vespasien et de Titus (Arcus Vespasiani et Titi) est un arc de triomphe romain érigé à Rome par l’empereur Domitien en 81 ap. J.-C. pour commémorer la victoire de son frère Titus sur les révoltes juives commencées en 66 ap. J.-C. et achevées par la prise de Jérusalem en 70 ap. J.-C. L’arc fut consacré après la mort de Titus.

Emplacement[modifier | modifier le code]

Il enjambe le Clivus Palatinus, et il fut sûrement légèrement déplacé et tourné quand le temple de Vénus et de Rome fut construit.

Histoire de l’arc[modifier | modifier le code]

Au Moyen Âge, l’arc fit partie d’une forteresse, une chambre fut construite dans la partie supérieure du passage arqué. Les dommages à la structure étaient si grands qu’il s’effondra en 1822 et fut reconstruit par l’architecte Giuseppe Valadier, qui a reconstitué une grande partie de la partie supérieure et la moitié externe des deux piliers en travertin. La frise et l’inscription furent donc préservées seulement du côté vers le Colisée.

Scènes figurées[modifier | modifier le code]

Arc de triomphe de Titus: Prisonniers juifs portant la Menorah et les trompettes du temple de Jérusalem

À l’intérieur de l’arche, l’essentiel du récit de cette campagne victorieuse était inscrit. Sur un côté, figurent les porteurs du butin qui vont passer sous un arc surmonté d’un double quadrige, celui que Vespasien et Titus avaient fait construire dans le Circus Maximus.

Sous l’arche, des bas-reliefs montrent les soldats portant les objets pillés du Temple : chandelier à sept branches, table des pains de proposition et trompettes sacrées. Titus est représenté se tenant dans un quadrige, il passe sous un Arc de triomphe coiffé de lauriers. Au centre du plafond du passage arqué, Titus est représenté comme porté jusqu’au ciel par un aigle. Une autre frise contient un cortège de diverses personnalités civiles et militaires, et des animaux étant menés au sacrifice. Nous pouvons identifier une personnification du dieu du fleuve de la Jordanie dans une figure couchée, portée par trois hommes.

Architecture[modifier | modifier le code]

Ce monument est composé seulement d’une seule arche alors qu’en général le nombre est de trois.

La voûte fut construite avec du marbre, et était large de 13,50 mètres, haute de 15,40 mètres et profonde de 4,75 mètres. Le passage arqué était à 8,30 mètres de haut et 5,36 mètres de large. L’entablement était simple, et la partie supérieure était grande de 4,40 mètres de hauteur, sur laquelle était gravée l’inscription, qui est préservée seulement du côté est. De chaque côté il y a un ordre composite (présence de volutes et de feuilles d'acanthe), se tenant sur un piédestal carré.

Le texte peut être traduit en « Le sénat et le peuple romain pour le divin Titus Vespasien, Auguste, fils du divin Vespasien. » L'expression « Divo Tito » est employée. L'adjectif « Divo » (« divin ») n'est utilisé que pour parler de défunts. Donc, Titus était décédé lors de l'édification de l'arc. Les trois premiers mots latins : « SENATVS   POPVLVSQVE   ROMANVS » sont abrégés le plus souvent en SPQR.

L’inscription figurant sur sa face orientale est gravée en capitales (quadratæ), des points médians séparant les mots. La qualité du tracé des lettres en a fait un modèle pour l’alphabet latin épigraphique, au même titre que l’inscription de la colonne Trajane. À l’origine, les cavités reçurent des lettres de bronzes, disparues de nos jours.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]