Loi de Jérusalem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Loi de Jérusalem, une des Lois fondamentales d'Israël

La Loi de Jérusalem est l'une des Lois fondamentales d'Israël. Adoptée le 30 juillet 1980 par la Knesset, elle proclame Jérusalem « une et indivisible » comme la capitale de l'État d'Israël. Sous occupation jordanienne de 1948 à 1967, la conquête de Jérusalem-Est à l'issue de la Guerre des Six Jours a permis aux Israéliens de considérer que la ville était de facto réunifiée.

La Loi de Jérusalem traite également :

  • du lieu des institutions israéliennes dans la ville de Jérusalem,
  • des lieux saints de la ville et des droits des membres de toutes les religions,
  • du développement de la ville.

La résolution 476 et la résolution 478 du Conseil de sécurité des Nations unies demandent l'annulation juridique de cette loi israélienne.

Lien externe[modifier | modifier le code]