Porte des Lions (Jérusalem)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

31° 46′ 50″ N 35° 14′ 13″ E / 31.7806, 35.23694 ()

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Porte des Lions.
La porte des Lions
Les « lions » à gauche de la porte sont en réalité des léopards
La porte des Lions vue sous un angle très inhabituel (à droite).

La porte des Lions (שער האריות, Sha'ar Ha'ariot) est l'unique porte qui soit ouverte sur la façade Est de la muraille de la Vieille Ville de Jérusalem, face au mont des Oliviers.

Dénominations[modifier | modifier le code]

  • Son nom de « porte des Lions » vient des deux couples de félins qu'on distingue sur les deux côtés de la Porte (il s'agit en réalité de léopards). D'après la légende, ce nom fut donné par Soliman le Magnifique (constructeur des murailles de la Vieille Ville) qui, lors d'un songe, fut menacé par son père Selim Ier, d'être donner en pâture aux fauves s'il n'accélérait pas la construction de la muraille.
  • Les Arabes la nomment « porte des Tribus », les Enfants d'Israël avaient coutume, d'après la tradition, d'y passer pour se rendre au Temple.
  • Elle est aussi appelée « porte Saint-Étienne » ou « Saint-Stéphane », du nom du premier martyr de la chrétienté. La tombe de ce dernier fut un instant identifiée non loin de la Porte, dans la vallée de Josaphat. À quelques centaines de mètres, à l'extérieur des murs, se trouve l'église orthodoxe Saint-Étienne.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est par cette porte que les parachutistes de Tsahal entrèrent dans la Vieille Ville, lors de la Guerre des Six Jours. La route qui monte vers la porte des Lions depuis la vallée du Kidron a été baptisée « Ma'ale Mota Gur » en hommage à Mordechai Gur qui dirigeait les troupes lors de l'assaut final contre les jordaniens à Jérusalem. Le colonel Motta Gour a alors prononcé cette phrase historique célèbre : le Mont du Temple est entre nos mains.

Signification pour les chrétiens[modifier | modifier le code]

Cette porte est la plus importante pour les chrétiens, car c'est là que débute la Via Dolorosa. Chaque vendredi ont lieu des processions depuis cet endroit.