Jean Sauvagnargues

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean Sauvagnargues, né le à Paris et mort le , est un diplomate et homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études d'allemand à l'École normale supérieure, il intègre le corps diplomatique pendant la Seconde Guerre mondiale, rallie la France libre en 1943 et devient membre du cabinet du général de Gaulle à la Libération. En 1946, il participe à la Commission des affaires allemandes et autrichiennes, puis il est nommé en 1955 au cabinet d'Antoine Pinay, ministre des Affaires étrangères, avant d'occuper les postes d'ambassadeur en Éthiopie de 1956 à 1960 puis en Tunisie de 1962 à 1970, date à laquelle il est nommé ambassadeur en RFA. Lorsque Valéry Giscard d'Estaing devient président de la République française en 1974, il souhaite renforcer ses liens avec l'Allemagne et nomme donc Sauvagnargues au poste de ministre des Affaires étrangères. À la démission du gouvernement de Jacques Chirac en août 1976, il n'est pas reconduit dans ses fonctions. L'année suivante, il est alors nommé ambassadeur de France au Royaume-Uni où il demeure en poste jusqu'en 1981, année où il prend sa retraite.

Références[modifier | modifier le code]

  • Biographie parue dans Le Monde du 9 août 2002.