Ambassade de France en Tunisie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Ambassade de France en Tunisie
Drapeau de la France
France
Drapeau de la Tunisie
Tunisie
French embassy Tunis.JPG Vue de l'ambassade de France depuis la place de l'Indépendance

Lieu 2, place de l'Indépendance
Tunis 1000
Coordonnées 36° 47′ 56″ N 10° 10′ 45″ E / 36.798993, 10.179095 ()36° 47′ 56″ Nord 10° 10′ 45″ Est / 36.798993, 10.179095 ()  
Ambassadeur François Gouyette
Nomination 24 août 2012
Site internet Consulter

Géolocalisation sur la carte : Tunisie (administrative)

(Voir situation sur carte : Tunisie (administrative))
Ambassade de France en Tunisie

Voir aussi : Ambassade de Tunisie en France
Ambassadeurs françaisConsuls français

L'ambassade de France en Tunisie est la représentation diplomatique de la République française auprès de la République tunisienne. Elle est située à Tunis, la capitale du pays, et son ambassadeur est, depuis 2012, François Gouyette.

Ambassade[modifier | modifier le code]

Consulat de France en 1860

L'ambassade se situe dans les bâtiments occupés avant l'indépendance par le consulat de France puis la résidence générale. Datant de 1861, construits à l'initiative du consul Léon Roches en 1859, ils s'ouvrent sur la place de l'Indépendance, carrefour entre l'avenue Habib-Bourguiba (ancienne avenue de la Marine) et l'avenue de France, face à la cathédrale Saint-Vincent-de-Paul. Le consulat général est situé dans les mêmes locaux.

Résidence de France[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Dar El Kamila.

La Résidence de France est située à La Marsa, dans la banlieue nord de Tunis. Elle est construite en 1800 par un notable tunisois au cœur d'un parc de 3,5 hectares avant que Mohammed Bey l'attribue en 1857 au consul de France, Léon Roches, lequel baptise la demeure Dar El Kamila.

Ambassadeurs de France en Tunisie[modifier | modifier le code]

De À Ambassadeur
1955 1956 Roger Seydoux de Clausonne[1],[2]
1956 1957 Pierre de Leusse[3]
1957 1959 Georges Gorse[4]
1959 1962 Jean-Marc Boegner[5]
1962 1970 Jean Sauvagnargues[6]
1970 1975 Georges Gaucher[7]
1975 1980 Philippe Rebeyrol[8]
1980 1983 Pierre Hunt[9]
1983 1985 Gilbert Pérol[10]
1985 1986 Éric Rouleau[11]
1986 1989 Jean Bressot[12]
1989 1992 Alain Grenier[13]
1992 1995 Jean-Noël Bouillane de Lacoste[14]
1995 1999 Jacques Lanxade[15]
1999 2002 Daniel Contenay[16]
2002 2005 Yves Aubin de La Messuzière[17]
2005 2009 Serge Degallaix[18]
2009 2011 Pierre Ménat[19]
2011 2012 Boris Boillon[20]
2012 auj. François Gouyette[21]

Relations diplomatiques[modifier | modifier le code]

Durant le protectorat français de Tunisie, de 1881 à 1956, la France est représentée par un ministre résident de France en Tunisie jusqu'au 23 juin 1885, puis par un résident général de France en Tunisie et enfin par un haut-commissaire de France en Tunisie du 1er septembre 1955 jusqu'à l'indépendance, le 20 mars 1956.

Consulats[modifier | modifier le code]

Il existe cinq consulats honoraires basés à Bizerte, Sfax, Djerba, Tozeur et Kantaoui.

Communauté française[modifier | modifier le code]

Au 31 décembre 2013, 23 042 Français sont inscrits sur les registres consulaires[22]. Ils sont à 52 % établis à Tunis et près de 70 % sont des binationaux[23].

Population française inscrite au registre mondial
2001 2002 2003 2004 2005
13 694 15 079 16 210 15 375 15 463
2006 2007 2008 2009 2010
16 421 15 931 17 980 19 010 19 995
2011 2012 2013 - -
21 552 22 221 23 042 - -
Personnes inscrites au registre des Français établis hors de France au 31 décembre de chaque année.
(Sources : données publiques sur data.gouv.fr et ministère français des Affaires étrangères, dont 2010, 2011, 2012 et 2013)


Circonscriptions électorales[modifier | modifier le code]

Pour l'élection à l'Assemblée des Français de l'étranger, la Tunisie appartient à la circonscription électorale de Tunis[24], comprenant aussi la Libye, et désignant trois sièges.

Pour l'élection des députés des Français de l’étranger, la Tunisie dépend de la 9e circonscription.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nommé « haut-commaissaire » de France, puis, le 20 juin 1956, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire.
  2. Décret du 13 septembre 1955, JORF du 15 septembre 1955.
  3. Décret du 28 septembre 1956, JORF du 4 octobre 1956.
  4. Décret du 30 janvier 1957, JORF du 2 février 1957.
  5. Décret du 4 novembre 1959, JORF du 6 novembre 1959.
  6. Décret du 16 août 1962, JORF du 18 août 1962.
  7. Décret du 2 avril 1970, JORF du 4 avril 1970.
  8. Décret du 8 juillet 1975, JORF du 9 juillet 1975.
  9. Décret du 12 février 1980, JORF du 15 février 1980.
  10. Décret du 13 février 1983, JORF du 20 février 1983.
  11. Décret du 27 juin 1985, JORF du 2 juillet 1985.
  12. Décret du 2 juillet 1986, JORF du 4 juillet 1986.
  13. Décret du 7 juillet 1989, JORF du 8 juillet 1989.
  14. Décret du 11 juin 1992, JORF du 16 juin 1992.
  15. Décret du 18 octobre 1995, JORF du 19 octobre 1995.
  16. Décret du 28 décembre 1999, JORF du 31 décembre 1999.
  17. Décret du 30 août 2002, JORF du 3 septembre 2002.
  18. Décret du 12 juillet 2005, JORF du 13 juillet 2005.
  19. Décret du 24 juin 2009, JORF du 27 juin 2009.
  20. Décret du 9 février 2011, JORF du 10 février 2011.
  21. Décret du 24 août 2012, JORF du 26 août 2012.
  22. [PDF] Population française inscrite au registre (auprès des postes consulaires) au 31 décembre 2013.
  23. Dossier Tunisie à la Maison des Français de l'étranger.
  24. Décret no 2005-552 du 24 mai 2005.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]