Gouvernement Jacques Chirac (1)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gouvernement Jacques Chirac.
Gouvernement Jacques Chirac I
Régime Ve République
Président Valéry Giscard d'Estaing
Premier ministre Jacques Chirac
Début
Fin
Durée &0000000000000002.0000002 ans, &0000000000000090.00000090 jours
Coalition UDR-RI-RDS-UC
Ve législature
277 / 490
Chronologie
Gouvernement précédent Gouvernement Pierre Messmer III
Gouvernement suivant Gouvernement Raymond Barre I

Cet article présente la composition du gouvernement du Premier ministre Jacques Chirac, en fonction du au , durant la présidence de Valéry Giscard d'Estaing. Il s’agit du premier gouvernement dirigé par Jacques Chirac.

Le premier gouvernement de Jacques Chirac est le 11e gouvernement de la Ve République française.

Composition initiale[modifier | modifier le code]

La nomination du Premier ministre est publiée au J.O. du 28 mai 1974, celles des ministres au J.O. du 29 mai 1974 et celles des secrétaires d’État au J.O. du 9 juin 1974.

Remaniement du 9 juin 1974[modifier | modifier le code]

  • Suppression du poste de ministre des Réformes (Jean-Jacques Servan‑Schreiber)
  • Nominations des secrétaires d’État cités ci-dessus

Nomination du 16 juillet 1974[modifier | modifier le code]

  • Secrétaire d’État auprès du Premier ministre (Condition féminine) : Françoise Giroud (RAD)

Remaniement du 22 juillet 1974[modifier | modifier le code]

  • Secrétaire d’État auprès du ministre du Travail (Travailleurs immigrés) : Paul Dijoud (FNRI) (en remplacement d’André Postel‑Vinay)

Remaniement du 29 octobre 1974[modifier | modifier le code]

  • Secrétaire d’État auprès du Premier ministre (Fonction publique) : Gabriel Péronnet (RAD) (à la suite de la démission de Roger Poudonson)
  • Secrétaire d’État auprès du ministre de la Qualité de la vie (environnement) : Paul Granet (en remplacement de Gabriel Péronnet)

Remaniement du 31 janvier 1975[modifier | modifier le code]

  • Ministre de la Défense : Yvon Bourges (UDR) (en remplacement de Jacques Soufflet)
  • Ministre du Commerce extérieur : Norbert Ségard (Changement de titre)
  • Secrétaire d’État aux Postes et télécommunications : Aymar Achille-Fould (en remplacement de Pierre Lelong)
  • Secrétaire d’État auprès du ministre de la Défense : Marcel Bigeard
  • Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Agriculture : Jean-François Deniau

Remaniement du 12 janvier 1976[modifier | modifier le code]

  • Ministre d’État, garde des Sceaux, ministre de la Justice : Jean Lecanuet (MR) (changement de titre)
  • Ministre de la Coopération : Jean de Lipkowski (UDR) (en remplacement de Pierre Abelin)
  • Ministre de la Qualité de la vie : André Fosset (en remplacement d’André Jarrot)
  • Ministre du Commerce extérieur : Raymond Barre (en remplacement de Norbert Ségard)
  • Secrétaire d’État aux Postes et télécommunications : Norbert Ségard (UDR) (en remplacement d’Aymar Achille‑Fould)
  • Secrétaire d’État aux Universités : Alice Saunier-Seïté (UDR) (en remplacement de Jean-Pierre Soisson)
  • Secrétaire d’État auprès du Premier ministre (formation professionnelle) : Jean-Pierre Soisson (FNRI) (en remplacement de Paul Granet)
  • Secrétaire d’État auprès du ministre d’État, ministre de l’Intérieur : Pierre-Christian Taittinger
  • Secrétaire d’État auprès du ministre des Affaires étrangères : Jean François-Poncet
  • Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances (Consommation) : Christiane Scrivener
  • Suppression du poste de secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation (Enseignement préscolaire) (Annie Lesur)
  • Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Agriculture : Pierre Méhaignerie (en remplacement de Jean-François Deniau)
  • Secrétaire d’État auprès du ministre de la Qualité de la vie (environnement) : Paul Granet (en remplacement de Gabriel Péronnet)
  • Secrétaire d’État auprès du ministre de la Qualité de la vie (tourisme) : Jacques Médecin (FNRI) (chargé du Tourisme) (en remplacement de Gérard Ducray)
  • Secrétaire d’État auprès du ministre du Travail (condition des travailleurs manuels) : Lionel Stoléru (RAD)
  • Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Agriculture et du ministre de l’Industrie et de la Recherche (Industries alimentaires) : Jean Tiberi (UDR)

Remaniement du 27 juillet 1976[modifier | modifier le code]

  • Suppression du poste de Secrétaire d’État auprès du ministre des Affaires étrangères (Jean François‑Poncet)

Remaniement du 4 août 1976[modifier | modifier le code]

  • Suppression du poste de Secrétaire d’État auprès du ministre de la Défense (Marcel Bigeard)

Démission[modifier | modifier le code]

La démission de ce gouvernement est publiée au JO du 26 août 1976.

Féminisation du gouvernement[modifier | modifier le code]

Le gouvernement compte six femmes ministres, dont quatre à sa nomination :

Puis deux nommées plus tard :

Notes et références[modifier | modifier le code]