Gouvernement Raymond Barre (1)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gouvernement Raymond Barre.
Gouvernement Raymond Barre I
Régime Ve République
Président Valéry Giscard d'Estaing
Premier ministre Raymond Barre
Début 25 août 1976
Fin 29 mars 1977
Durée 216 jours
Coalition UDR-RI-RDS-UC
Ve législature
277 / 490
Chronologie
Gouvernement précédent Gouvernement Jacques Chirac I
Gouvernement suivant Gouvernement Raymond Barre II

Cet article présente la composition du gouvernement français sous le Premier ministre Raymond Barre du 25 août 1976 au 29 mars 1977, pendant la présidence de Valéry Giscard d'Estaing (1974-1981). Il s’agit du premier gouvernement de Raymond Barre.

Le premier gouvernement Raymond Barre est le 12e gouvernement de la Ve République française.

Composition initiale[modifier | modifier le code]

La nomination du Premier ministre est publiée au J.O. du 26 août 1976 et celles des membres du Gouvernement au J.O. du 28 août 1976.

Ministres[modifier | modifier le code]

Ministre délégué[modifier | modifier le code]

  • Ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé de l’Économie et des Finances : Michel Durafour (RAD)

Secrétaires d'État[modifier | modifier le code]

  • Secrétaire d’État aux Postes et Télécommunications : Norbert Ségard
  • Secrétaire d’État aux Anciens combattants : André Bord (UDR)
  • Secrétaire d’État à la Culture : Françoise Giroud (RAD)
  • Secrétaire d’État aux Universités : Alice Saunier-Seité
  • Secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargé de la Fonction publique : Maurice Ligot (CNIP)
  • Secrétaire d’État auprès du Premier ministre : Antoine Rufenacht (UDR)
  • Secrétaire d’État auprès du ministre d’État, ministre de l’Intérieur (départements et territoires d’outre-mer) : Olivier Stirn (UDR)
  • Secrétaire d’État auprès du ministre des Affaires étrangères : Pierre-Christian Taittinger (FNRI)
  • Secrétaire d’État auprès du ministre délégué à l’Economie et aux Finances, chargé du Budget : Christian Poncelet (UDR)
  • Secrétaire d’État auprès du ministre délégué à l’Economie et aux Finances, chargé de la Consommation : Christiane Scrivener (FNRI)
  • Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Equipement, chargé des Transports : Marcel Cavaillé (FNRI)
  • Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Equipement, chargé du Logement : Jacques Barrot (CDS)
  • Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Agriculture : Pierre Méhaignerie (CDS)
  • Secrétaire d’État auprès du ministre du Travail, chargé des Travailleurs immigrés : Paul Dijoud (FNRI)
  • Secrétaire d’État auprès du ministre du Travail, à Condition des travailleurs manuels : Lionel Stoléru (RAD)
  • Secrétaire d’État auprès du ministre de la Santé, chargé de l'Action sociale : René Lenoir

Nomination du 20 décembre 1976[modifier | modifier le code]

  • Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Industrie et de la Recherche : Claude Coulais

Démission[modifier | modifier le code]

La démission de ce gouvernement est publiée au JO du 30 mars 1977. Raymond Barre est reconduit dans ses fonctions de Premier ministre et forme le gouvernement Raymond Barre 2.

Féminisation du gouvernement[modifier | modifier le code]

Le gouvernement compte quatre femmes ministres : Simone Veil, ministre de la Santé, Françoise Giroud, secrétaire d'État à la Culture, Alice Saunier-Seité, secrétaire d'État aux Universités et Christiane Scrivener, secrétaire d’État à la Consommation).

Lien externe[modifier | modifier le code]