Gouvernement Pierre Messmer (3)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gouvernement Pierre Messmer.
Gouvernement Pierre Messmer III
Régime Ve République
Président Georges Pompidou
Alain Poher
Premier ministre Pierre Messmer
Début 27 février 1974
Fin 27 mai 1974
Durée 89 jours
Chronologie
Précédent Gouvernement Pierre Messmer II
Suivant Gouvernement Jacques Chirac I

Cet article présente la composition du gouvernement français sous le Premier ministre Pierre Messmer du 27 février 1974 au 27 mai 1974, pendant les présidences de Georges Pompidou (1969-1974) et d’Alain Poher (par intérim en 1974). Il s’agit du troisième gouvernement de Pierre Mesmer.

Le troisième gouvernement Pierre Messmer est le 10e gouvernement de la Ve République française.

Composition[modifier | modifier le code]

La nomination du Premier ministre est publiée au JO du 28 février 1974, et celles des membres du Gouvernement au J.O. du 2 mars 1974. Le 11 avril 1974, Jean Royer démissionne pour faire acte de candidature à la Présidence de la République; l’intérim est assuré par Hubert Germain. Le Gouvernement démissionne suite à l’élection présidentielle de 1974 (J.O. du 27-28 mai 1974).

  • Premier ministre : Pierre Messmer (UDR)
  • Ministre d’État, garde des Sceaux, ministre de la Justice : Jean Taittinger (UDR)
  • Ministre d’État, ministre de l’Économie et des Finances : Valéry Giscard d'Estaing (FNRI)
  • Ministre d’État, ministre de l’Aménagement du territoire, de l’Équipement et des Transports : Olivier Guichard (UDR)
  • Ministre des Affaires étrangères : Michel Jobert
  • Ministre de l’Intérieur : Jacques Chirac (UDR)
  • Ministre des Armées : Robert Galley (UDR)
  • Ministre de l’Éducation nationale : Joseph Fontanet (CDP)
  • Ministre de l’Agriculture et du Développement rural : Raymond Marcellin (FNRI)
  • Ministre des Affaires culturelles et de l’Environnement : Alain Peyrefitte (UDR)
  • Ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat : Yves Guéna (UDR)
  • Ministre chargé des Relations avec le Parlement : Hubert Germain (UDR)
  • Ministre du Travail, de l’Emploi et de la Population : Georges Gorse (UDR)
  • Ministre de la Santé publique et de la Sécurité sociale : Michel Poniatowski (FNRI)
  • Ministre des Postes et Télécommunications : Jean Royer
  • Ministre de l’Information : Jean-Philippe Lecat (UDR)
    • Secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargé des Départements et Territoires d’outre-mer : Joseph Comiti (UDR)
    • Secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargé de la Fonction publique : Christian Poncelet (UDR)
    • Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, chargé du Budget : Henri Torre (UDR)
    • Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Aménagement du territoire, de l’Équipement et des Transports, chargé du Logement : Christian Bonnet (FNRI)
    • Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Aménagement du territoire, de l’Équipement et des Transports, chargé des Transports : Aymar Achille-Fould (CDP)
    • Secrétaire d’État auprès du ministre des Affaires étrangères : Jean de Lipkowski (UDR)
    • Secrétaire d’État auprès du ministre des Armées, chargé des Anciens combattants et des Victimes de guerre : André Bord (UDR)
    • Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale, chargé de la Jeunesse et des Sports : Pierre Mazeaud (UDR)
    • Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale : Jacques Limouzy (UDR)
    • Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Agriculture et du Développement rural : Jean-François Deniau
    • Secrétaire d’État auprès du ministre chargé des Relations avec le Parlement : Olivier Stirn (UDR)
    • Secrétaire d’État auprès du ministre des Affaires culturelles et de l’Environnement, chargé de l’Environnement : Paul Dijoud (FNRI)
    • Secrétaire d’État auprès du ministre de la Santé publique et de la Sécurité sociale : Marie-Madeleine Dienesch (UDR)

Féminisation du gouvernement[modifier | modifier le code]

Le gouvernement compte une femme ministre, en la personne de Marie-Madeleine Dienesch, secrétaire d’État à l’Assistance sociale et à la Réadaptation.

Notes et références[modifier | modifier le code]