Le projet « Protestantisme » lié à ce portail

Portail:Protestantisme

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Portail du protestantisme

Portail de Wikipédia consacré au protestantisme
4 073 articles lui sont actuellement liés.
Portail protestantisme

Le protestantisme est un mouvement chrétien de renouveau spirituel et ecclésial qui prend naissance en Europe lors de la Réforme dans la période de la Renaissance (XVIe siècle) sous l'impulsion de dissidents catholiques, tels Martin Luther et Jean Calvin. Le terme lui-même est utilisé pour la première fois en 1529, quand les seigneurs et les villes qui suivent la doctrine de Luther protestent (au sens ancien du terme : affirmer publiquement une information, une opinion. Voir ci-dessous. Cela ne signifie pas « s'opposer », « contester »...) contre les décisions prises par la seconde diète impériale à Spire, à majorité catholique. Au XXIe siècle, l'héritage protestant est perceptible dans tous les continents et à travers de nombreux mouvements plus ou moins convergents.

La Bible [modifier

Full Book of Isaiah 2006-06-06.jpg

Les protestants considèrent que la Bible est la seule autorité pour toutes les questions relatives à la foi et à la pratique. « L'Écriture et seule l'Écriture constitue la norme par laquelle tous les enseignements et doctrines de l’Église doivent être mesurés.»

Lumière sur... [modifier

Portrait de Catherine de Parthenay.

Catherine de Parthenay, née le au parc-Mouchamps et morte le dans le même lieu, est une humaniste française, femme d'un héroïsme antique, connue à son époque pour son engagement calviniste.

Parlant et écrivant le latin, le grec et l'hébreu, poétesse, dramaturge et mécène, elle est la descendante d'une lignée de femmes de la Renaissance, Michelle de Saubonne et Antoinette d'Aubeterre, qui alliaient l'érudition à la foi. Elle reçut vers onze ans les leçons du mathématicien François Viète, alors secrétaire de sa mère qui l'élevait. Mariée à quatorze ans au baron Charles de Quellenec, elle lui intentera (avec sa mère) un procès pour empêchement dirimant demeuré célèbre. Cependant, à la mort de son mari (lors de la Saint-Barthélemy), elle compose une élégie à sa gloire et à celle de l'Amiral de Coligny. Peu après, elle fait jouer dans La Rochelle assiégée une tragédie, Holopherne, dont il ne reste rien.

Douée pour les mathématiques et pour la littérature, elle fut mariée en secondes noces au vicomte René II de Rohan, dont elle eut six enfants. Veuve une seconde fois, elle se consacra à l'éducation de ses fils Henri II de Rohan et Soubise, et de ses filles, Anne, Catherine et Françoise, dans son château de Blain puis au parc-Mouchamps. Connue au grand siècle comme la mère des Rohan, elle reprocha son abjuration à Henri IV dans un pamphlet publié anonymement mais qui lui est unanimement attribué ; quelques années plus tard, elle déplorera sa mort dans un très beau poème. Tallement des Réaux en a laissé le portrait d'une femme lunatique et quelque peu décalée. Vers la fin de sa vie, elle combattra aux côtés de ses enfants pour faire respecter l'esprit de l'édit de Nantes, mais son parti sera vaincu à La Rochelle, après un siège héroïque, où l'on dit qu'elle et sa fille Anne mangèrent le cuir des chevaux. Emprisonnée puis exilée sur ses terres sur ordre de Louis XIII, elle mourra trois ans plus tard sur les lieux de sa naissance, âgée de soixante-dix-sept ans.

On la nomme, selon les époques de sa vie, Mlle Soubise, la baronne du Pont ou la mère des Rohan.

Autres articles sélectionnés au sein du portail protestantisme

Le saviez-vous ? [modifier

John Wyclif
John Wyclif, précurseur de la réforme
  • Le plus ancien précurseur de la Réforme est l'anglais John Wyclif. À travers ses premiers écrits transparait l'idée que Dieu exerce directement, sans l'intermédiaire du pape, son droit éminent sur les biens terrestres ; les rois ont donc des comptes à rendre non au pape, mais à Dieu seul. Selon lui, la véritable Église est l'Église invisible des chrétiens en état de grâce.


La croix huguenote
La croix huguenote
  • La croix huguenote est un symbole protestant du sud de la France, similaire plus ou moins à la croix de St. Jean et l'ordre du Saint-Esprit.Les différents éléments du symbole avaient sens aux plans politique et spirituel. Elle permettait également d'affirmer un vrai loyalisme à l'égard du roi et de l'État, et de témoigner une vraie foi évangélique.


Martin Luther
95 thèses
  • la Réforme a été déclenchée en Allemagne par La diffusion de la Disputation de Martin Luther sur la puissance des indulgences (titre latin Disputatio pro declaratione virtutis indulgentiarum), plus connue comme les Quatre-vingt-quinze thèses.



Image sélectionnée [modifier

TheodoreRooseveltFamily.jpg
Crédit: Pach Brothers
La famille Roosevelt

Doctrines [modifier

Principes communs à tous les mouvements

Biblia.png

Courants spirituels

Geneva-bible-picture.jpg
Statenbijbel.jpg

Personnalités [modifier

XVIe siècle
Henry-VIII-kingofengland 1491-1547.jpg
XVIIe siècle
Henri-turenne 2.jpg
XVIIIe siècle
XIXe siècle
Benjamin Constant.jpg
XXe siècle
XXIe siècle
Angela Merkel 2 Hamburg.jpg

Précurseurs [modifier

Pierre Valdo

Église renaissante [modifier

La Réforme

Ulrich Zwingli


L'épanouissement de la foi

George Fox


Mystiques et piétistes


Réveils du XVIIIe siècle et missions contemporaines [modifier

Les Réveils du XVIIIe siècle

John Wesley by William Hamilton.jpg

L'Église missionnaire de 1792 à nos jours

Ami-Bost-2.png

Charles Haddon Spurgeon by Alexander Melville.jpg

Les francophones

Les Britanniques

Les Américains

Martin-Luther-King-1964-leaning-on-a-lectern.jpg

Les germanophones

Billy Graham bw photo, April 11, 1966.jpg

Les Indiens

Les Chinois

Les Africains

Œcuménisme

Liens connexes [modifier