Negro spiritual

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la musique image illustrant les États-Unis
Cet article est une ébauche concernant la musique et les États-Unis.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Marian Anderson interprétant un Negro spiritual.

Le negro spiritual est un type de musique vocale et sacrée né chez les esclaves noirs des États-Unis au XIXe siècle[réf. nécessaire], et qui serait à l'origine du gospel. Il est aussi la seule forme d'expression des esclaves noirs américains lors de la guerre de Sécession.

Le mot désigne également une œuvre ou un chant appartenant à ce courant musical.

Origine[modifier | modifier le code]

Le negro spiritual est un chant religieux né au XIXe siècle[réf. nécessaire] parmi les esclaves noirs des États-Unis. L'histoire de la musique afro-américaine est étroitement liée à celle de l'esclavage.

Entre 1619, date de l'arrivée des premiers Africains en Virginie et la guerre de Sécession (1861-1865), deux millions d'esclaves sont déportés dans les colonies d'Amérique du Nord pour y travailler dans les champs de coton. L'esclavage ne sera aboli qu'en 1865 après la guerre de Sécession.

Quelques negro spirituals célèbres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Fleuve profond, sombre rivière : les « Negro Spirituals », commentaires et traductions de Marguerite Yourcenar, Paris, Gallimard, 1964 ; nouvelle éd. Gallimard, 1982 (ISBN 2-07-026726-1)
  • Noël Balen, Histoire du Gospel et du negro spiritual, Paris, Fayard,‎ , 345 p. (ISBN 978-2213603322)

Articles connexes[modifier | modifier le code]