Negro spiritual

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marian Anderson interprétant un Negro spiritual.

Le negro spiritual est un type de musique vocale et sacrée né chez les esclaves noirs des États-Unis au XIXe siècle[réf. nécessaire], et qui serait à l'origine du gospel. Il est aussi la seule forme d'expression des esclaves noirs américains lors de la guerre de Sécession.

Le mot désigne également une œuvre ou un chant appartenant à ce courant musical.

Origine[modifier | modifier le code]

Le negro spiritual est un chant religieux né au XIXe siècle[réf. nécessaire] parmi les esclaves noirs des États-Unis. L'histoire de la musique afro-américaine est étroitement liée à celle de l'esclavage.

Entre 1619, date de l'arrivée des premiers Africains en Virginie et la guerre de Sécession (1861-1865), deux millions d'esclaves sont déportés dans les colonies d'Amérique du Nord pour y travailler dans les champs de coton. L'esclavage ne sera aboli qu'en 1865 après la guerre de Sécession.

Quelques negro spirituals célèbres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Fleuve profond, sombre rivière : les « Negro Spirituals », commentaires et traductions de Marguerite Yourcenar, Paris, Gallimard, 1964 ; nouvelle éd. Gallimard, 1982 (ISBN 2-07-026726-1)
  • Noël Balen, Histoire du Gospel et du negro spiritual, Paris, Fayard,‎ , 345 p. (ISBN 978-2213603322)

Articles connexes[modifier | modifier le code]