Louis Gaussen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

François Samuel Robert Louis Gaussen (appelé plus simplement Louis Gaussen[1] ou François Gaussen[2]), né à Genève le 25 août 1790 et mort dans la même ville le 16 juin 1863, est un théologien réformé et pasteur suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père, Georges-Marc Gaussen, est un membre du Conseil des Deux-Cents. Il descend d'une ancienne famille de Languedoc. Après avois été ordonné en 1814, il est successivement chargé des cultes de semaine à Genève de 1814 à 1816, puis est nommé pasteur à Satigny de 1816 à 1831.

Il s'oriente progressivement vers une calvinisme strict et se fait censuré, puis destitué par la compagnie des pasteurs pour avoir fondé une société évangélique en 1830.

Publications[modifier | modifier le code]

  • La Théopneustie, ou pleine inspiration des saintes écritures, Paris, 1840
  • Le Canon des saintes écritures au double point de vue de la science et de la foi, 1860

Références et sources[modifier | modifier le code]

  1. Gabriel Mützenberg, « Gaussen, Louis » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du 17 août 2005.
  2. (en) « François Samuel Robert Louis Gaussen », dans Encyclopædia Britannica, 1911 [détail de l’édition] [lire en ligne]

Sources[modifier | modifier le code]