Méthodisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour l'école de médecine grecque antique, voir École méthodique (médecine).

Le méthodisme est un courant du protestantisme regroupant de nombreuses Églises d'orientations diverses, mais trouvant leur inspiration dans la prédication de John Wesley au XVIIIe siècle. Aujourd'hui, 75 millions de personnes se revendiquent méthodistes.

Présentation[modifier | modifier le code]

Cette Église a été fondée au XVIIIe siècle par un prédicateur anglais, John Wesley. Il partit aux États-Unis pour prêcher, mais sans avoir la conviction de son propre salut. Lors du voyage de retour, il partageait le bateau avec des missionnaires moraves, et fut très impressionné par leur foi inébranlable malgré une tempête.

Chapelle wesleyenne à Saint-Martin, Jersey. L'église méthodiste a été forte dans les îles de la Manche

Cela l'aurait conduit à « une rencontre personnelle avec Dieu », et à son retour en Angleterre il parcourait le pays à cheval en prêchant l'Évangile, rassemblant des foules en plein air, puisque l'Église anglicane voyait d'un mauvais œil ses activités. Le nom « méthodiste » vient du fait que Wesley avait un système ou une « méthode » de prière et d'étude pour faire grandir chrétiens et nouveaux convertis dans leur foi.

Au XXIe siècle, la confession méthodiste continue une tradition sociale active et insiste sur une morale personnelle de la modération.

Cette Église est présente surtout dans les pays anglophones ou dans leurs anciennes colonies. Les Églises anglaises et américaines sont les plus importantes, et elles restent autonomes.George W. Bush, John Edwards, Hillary Rodham Clinton et sa fille Chelsea Clinton sont des méthodistes pratiquants, au même titre que le furent Nelson Mandela ou Margaret Thatcher.

En France, le mouvement est apporté dès le début du XIXe siècle par des pasteurs et prédicateurs anglais, notamment dans le sud de la France, en Vaunage, entre Nîmes et Montpellier par Charles Cook ; région qui avait connu, à la fin du siècle précédent, la fondation d'un mouvement quaker à Congénies. Ce modeste village eut ainsi la particularité de posséder 4 lieux de cultes différents ... (voir lien et explications à ce sujet). À part quelques groupes, la majorité de l'Église méthodiste a néanmoins rejoint en 1938 l'Église réformée de France.

En dehors de celle-ci, il existe aujourd'hui en France diverses dénominations méthodistes. La plus connue est celle de l'UEEM, l'Union de l'Église Évangélique Méthodiste de France. Elle est le fruit d'une fusion intervenue en 2005 entre l'Église Méthodiste de France et l'Union des Églises Méthodistes. L'UEEM fait partie de l'organisation mondiale United Methodist Church. Cette branche du Méthodisme, très répandue aux États-Unis, est du type épiscopalien, alors que l’Église Méthodiste Britannique est une Église dite presbytérienne.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Claude-Jean Bertrand, Le Méthodisme, Librairie Armand Colin, 1971.

Liens externes[modifier | modifier le code]