William Marrion Branham

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

William Marrion Branham
Alias
Bill
Naissance
Kentucky
Décès (à 56 ans)
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Profession
Pasteur prédicateur
Autres activités
chasse
Ascendants
Ella Rhee Harvey, Charles Branham
Conjoint
Meda Marie Broy.
Descendants
Billy Paul, Sharon Rose, Rebecca, Sara et Joseph.

William Marrion Branham (Kentucky - Texas ) est un pasteur américain ayant été influent au sein des églises pentecôtistes américaines, quoiqu'il refusât d'appartenir à ces organisations. Il est parfois considéré comme le fondateur du mouvement La pluie de l’arrière saison (en). Ses partisans voient en lui l'avènement d'un prophète majeur : Élie annoncé par le prophète Malachie dans l'Ancien Testament (Mal. 4:5).

William Branham est un des initiateurs du mouvement de guérison par la foi lancé en 1947. Il influença certains sous-groupes du mouvement pentecôtiste et charismatique, comme le mouvement La Pluie de l’Arrière Saison, Manifestation des fils de Dieu et le Royaume de la théologie actuelle. Son ministère suscita les vocations de plusieurs évangélistes[1], dont Oral Roberts (en) et T.L.Osborn[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

William Branham est né le dans une cabane dans les Kentucky Hills, fils aîné de Charles et Ella Branham, et a grandi près de Jeffersonville (Indiana). Son père était un bûcheron illettré alcoolique et contrebandier d'alcool. Sa mère était d'origine indienne Cherokee. William Branham affirma par la suite avoir rencontré dès cette époque certaines manifestations spirituelles[3].

Devenu adulte, il fut ordonné ministre d’une église baptiste par le Dr Roy Davis. Refusant d'ordonner des femmes prédicateurs, il quitta l'église baptiste. Peu après, il commença un ministère non attaché à une confession particulière. C'est à ce moment que ses visions se seraient amplifiées, au point de diriger totalement sa vie[4]. Une vision lui montra le lieu et le moment pour construire sa propre église : Le Branham Tabernacle.

William Branham affirma avoir été visité par un ange le soir du 7 mai 1946. Celui-ci lui aurait révélé qu'il possédait le don de guérison. Parmi les nombreuses personnes qui ont été guéries par le Seigneur grâce à son ministère, figureraient le roi Georges VI d'Angleterre et le sénateur américain David Upshaw.

Le 7 juillet 1963, il a ordonné plusieurs frères, dont Orlando Hunte et Joseph Coleman dans le ministère.

Le , William Branham et sa famille (excepté sa fille Rebekah) revenaient de Tucson, Arizona, à Jeffersonville (Indiana) pour les vacances de Noël. À environ 3 miles à l'est de Friona, Texas (environ 70 miles au sud-ouest d'Amarillo sur l'U.S. Highway 60), à la nuit tombée, une voiture roulant à contre-sens percuta celle de Branham. Le conducteur était ivre et fut tué sur le coup, ainsi que le passager avant ; les deux passagers des sièges arrière furent grièvement blessés. La femme de Branham fut sérieusement blessée, ainsi que sa fille Sarah, qui était allongée sur la banquette. Branham eut le bras gauche et une jambe écrasés. Extrait de la voiture au bout de 45 minutes, il fut transporté à l'hôpital de Friona, puis à celui d'Amarillo, où il mourut le à 5 h 49.

Il fut enterré à Jeffersonville. Lors des funérailles, l'évangéliste américain T.L Osborn lui rendit un hommage remarqué[5].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (Dictionary of Pentecostal and Charismatic Movements 1988, p. 372.) Voir aussi l'article en anglais
  2. T.L.Osborn parle de William Branham
  3. Sept visions reçues en 1933
  4. Biographie de W.Branham, A. Morin, 1982 p. 35
  5. Hommage rendu par T.L.Osborn

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :