Gideons International

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gideons International
Région 200 pays
Création 1er juillet 1899, États-Unis
Type Association à but non lucratif
Siège Nashville, États-Unis
Effectifs 300 000 membres
Dirigeant Craig Warner, Directeur exécutif
Personnes clés Samuel E. Hill
John H. Nicholson
William J. Knights, fondateurs
Site web gideons.org
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gédéon (homonymie).

Gideons International ou Les Gédéons est une organisation chrétienne évangélique comprenant environ 300 000 membres répartis dans 194 pays du monde. Cette organisation a pour objectif d'évangéliser les gens en distribuant gratuitement des Bibles dans les hôtels et motels, les hôpitaux, les bases militaires, les prisons et pénitenciers, les écoles et les universités ainsi qu'aux arrêts de bus et de métros. Le siège de l'organisation est à Nashville, États-Unis.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1888, Samuel E. Hill et John H. Nicholson, sont deux hommes d'affaire qui séjournent dans un hôtel et discutent des besoins d'encouragement lors des voyages[1]. L'année suivante, ils se rencontrent à nouveau, cette fois avec William J. Knights. Ensemble, ils fondent l'association à Janesville au Wisconsin, États-Unis, en 1899 [2]. En 1908, avec la croissance de leurs activités, ils étendent leurs distributions aux prisons et aux écoles[3]. En 2015, au niveau mondial, l'association a distribué plus de 1,8 milliard d'exemplaires de la Bible dans plus de 190 pays du monde[4].

En tant qu'organisation reconnue sans but lucratif, l'Association internationale des Gédéons est soutenue surtout par les églises et paroisses locales. Chaque don offert aux Gédéons est entièrement consacré à l'achat de Bibles et de Nouveaux Testaments, tous les frais d'administration étant payés par les membres.

Critiques[modifier | modifier le code]

Au nom du principe de séparation entre Église et État, l'association est parfois critiquée pour ses distributions de bibles devant les écoles[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Edward E. Hindson, Daniel R. Mitchell, The Popular Encyclopedia of Church History: The People, Places, and Events That Shaped Christianity, Harvest House Publishers, USA, 2013, page 156
  2. George Thomas Kurian, Mark A. Lamport, Encyclopedia of Christianity in the United States, Volume 5, Rowman & Littlefield, USA, 2016, p. 962
  3. Antone Minard, Jesus in History, Legend, Scripture, and Tradition: A World Encyclopedia [2 volumes]: A World Encyclopedia, ABC-CLIO, USA, 2015, page 171
  4. Joseph Early, A History of Christianity: An Introductory Survey, B&H Publishing Group, USA, 2015, page 357
  5. Voir, par exemple, Kevin M. Schultz, "Favoritism Cannot Be Tolerated": Challenging Protestantism in America's Public Schools and Promoting the Neutral State", American Quarterly, vol. 59, no. 3, (Sep 2007), pp. 565-591.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]