Olivier Philip

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Philip (homonymie).

Olivier, André Philip est un préfet (E.R.) français né à New York (États-Unis) le 31 août 1925 et mort le 18 mars 2013. Il fut préfet de Paris de 1984 à 1991.

Sa famille[modifier | modifier le code]

Issu d'une famille protestante (huguenots exilés en Écosse), fils du ministre, député (SFIO) du Rhône, et professeur de Droit André Philip (1902-1970) et frère du professeur de Droit Loïc Philip (1932- ). Il s'est marié le 8 août 1947 avec Jeanine Wertheimer, médecin anesthésiste, ancien interne des hôpitaux de Lyon, fille du chirurgien Pierre Wertheimer (1892-1982), fondateur de l'école de neurochirurgie de Lyon. De cette union sont nés cinq enfants : Christian Philip (1948- ), ancien député (UMP) du Rhône, représentant personnel du président de la République Nicolas Sarkozy pour la Francophonie et professeur de Droit, Thierry Philip (1949- ), vice-président (PS) du conseil régional de Rhône-Alpes, maire du IIIe arrondissement de Lyon et professeur en oncologie, Annick, Guy et Martine. Veuf, il a fini ses jours à Lyon.

Études[modifier | modifier le code]

Élève au lycée de Saint-Rambert à Lyon, au lycée de Morlaix, au Collège Cévenol de Chambon-sur-Lignon, étudiant aux facultés de droit de Lyon et de Paris, docteur en droit, diplômé de l'École spéciale militaire de Saint-Cyr (École militaire des cadets de la France libre), ancien élève de l'École libre des sciences politiques, et de l'École nationale d'administration promotion France combattante en 1947.

Parcours professionnel[modifier | modifier le code]

Né à New York, il bénéficiait du passeport américain pour partir aux États-Unis en juin 1941, où ses parents avaient beaucoup d'amis prêt à l'accueillir. Il n'allait, d'ailleurs, y demeurer que quelques mois. Il rejoint les Forces françaises libres de De Gaulle et sera parachuté, de nuit, sur la France lors du débarquement.

Il est administrateur civil entre 1948 et 1951, sous-préfet, directeur du cabinet du préfet du département de la Guadeloupe entre 1951 et 1953, secrétaire général du département du Var entre 1953 et 1954, secrétaire général du département de la Guyane entre 1954 et 1958, directeur du cabinet de Maurice Herzog haut-commissaire puis secrétaire d'état (12 juin 1963) à la jeunesse et aux sports entre septembre 1958 et septembre 1964, préfet du département de la Nièvre entre septembre 1964 et avril 1966, préfet hors cadre, conseiller technique dans le cabinet du Premier ministre Georges Pompidou entre avril 1966 et juillet 1967, préfet de la région Limousin et du département de la Haute-Vienne entre juillet 1967 et octobre 1972, préfet de la région Bretagne et du département de l'Ille-et-Vilaine entre octobre 1972 et 1978, préfet de la région Rhône-Alpes et du département du Rhône entre 1978 et septembre 1984, préfet de la région Île-de-France et du département de Paris entre septembre 1984 et janvier 1991.

Il est admis à faire valoir ses droits à la retraite en 1991. Il décède le 18 mars 2013[1].

Autres fonctions[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Décès d'Olivier Philip, ancien préfet de Rhône-Alpes », sur lyoncapitale.fr,‎ 19 mars 2013 (consulté le 19 mars 2013)