Curtiss Falcon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Curtiss Falcon
Vue de l'avion.

Constructeur Drapeau : États-Unis Curtiss-Wright Corporation
Rôle Avion de reconnaissance, Avion d'attaque au sol
Premier vol
Date de retrait
Nombre construits 338 USAAC[1]
150 USN/USMC
Équipage
2 personnes
Motorisation
Moteur Curtiss D-12E (V-1150-5)
Nombre 1
Type Moteur V12
Puissance unitaire 435 ch
Dimensions
Envergure 11,58 m
Longueur 8,25 m
Hauteur 3,2 m
Surface alaire 32,8 m2
Masses
À vide 1 304 kg
Maximale 2 030 kg
Performances
Vitesse maximale 223,7 km/h
Plafond 4 298 m
Rayon d'action 1 010 km
Armement
Externe 91 kg de bombes

Le Curtiss Falcon est un avion militaire de l'entre-deux-guerres qui a servi dans l'United States Army Air Corps et l'United States Navy dans divers rôles, notamment l'observation et le bombardement.

Conception[modifier | modifier le code]

Vers 1928, on avait pris la décision de doter l'aviation embarquée de chasseurs biplaces. En théorie, l'idée était d'accroître le rayon d'action de ces avions de combat, et à cette fin de faire place à un second membre d'équipage susceptible de prendre la relève du pilote, de s'occuper de la navigation et des transmissions radio. Le choix de la marine américaine se porta sur le Curtiss Falcon (A-3 dans sa version attaque au sol, O-1 dans sa version d'observation), alors en service dans l'armée de terre, et adaptant cet appareil bien connu à l'usage naval. La modification la plus importante fut l'installation du moteur Pratt & Whitney R-1340 Wasp déjà bien au point. L'aile en flèche caractéristique donnait au Falcon un aspect élancé qui semblait inciter au piqué. Le Curtiss Falcon ainsi modifié, désigné F8C-1 par l'US Navy, fut livré en 1928 à l'United States Marine Corps[2].

Engagements[modifier | modifier le code]

Les F8C furent envoyés au Nicaragua et en Chine. Dans ces pays, ils furent appelés à remplir des missions très variées : chasse, bombardement en piqué, évacuation aérienne et observation.

Variantes[modifier | modifier le code]

F8C-4 : Pendant leur service au Nicaragua, ces avions participèrent aux premiers essais de bombardement en piqué. Afin d'utiliser pleinement leurs aptitudes en ce domaine, les versions ultérieures subirent maintes modifications, dont une destinée à permettre le transport d'une bombe de 225 kg sous le fuselage, ou deux bombes de 52 kg sous chaque aile. Ces F8C-4 ont été surnommés Helldiver (plongeur de l'enfer). Ce nom devait rester en usage bien après la fin du F8C, pour les avions Curtiss spécialisés dans le bombardement en piqué (code US Navy : SB pour Scout Bomber) : le biplan SBC et le monoplan SB2C qui participera à la Seconde Guerre mondiale.

Opérateurs[modifier | modifier le code]

Drapeau des États-Unis États-Unis

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Swanborough et Bowers 1964.
  2. « Nouvelle arme navale: appareils de chasse 1918-1939 », Connaissance de l'histoire mensuel éditions Hachette, no 24,‎ , p. 20.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Peter M. Bowers, Curtiss Aircraft, 1907-1947, Londres, Putnam & Company Ltd., , 640 p. (ISBN 978-0370100296).
  • (en) Paul Eden et Soph Moeng, The Complete Encyclopedia of World Aircraft, Londres, Amber Books Ltd., , 1152 p. (ISBN 978-0760734322).
  • (en) Dan Hagedorn et Antonio Luis Sapienza, Aircraft of the Chaco War, Atglen, Pennsylvanie, Schiffer Publishing Ltd., , 144 p. (ISBN 978-0764301469).
  • (en) Gordon Swanborough et Peter M. Bowers, United States Military Aircraft Since 1909, New York, Putnam, , 736 p. (ISBN 978-0851778167).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]