Curtiss SB2C Helldiver

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un aéronef image illustrant les forces armées des États-Unis
Cet article est une ébauche concernant un aéronef et les forces armées des États-Unis.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

SB2C Helldiver
A-25A Shrike
{{#if:
Image illustrative de l'article Curtiss SB2C Helldiver

Constructeur Drapeau : États-Unis Curtiss-Wright Corporation
Rôle Bombardier en piqué
Premier vol
Mise en service
Date de retrait 1959 dans l'Aeronautica militare
Nombre construits 7 140
Équipage
2 (1 pilote, 1 opérateur radio/tireur)
Motorisation
Moteur Wright R-2600 Cyclone
Nombre 1
Type Moteur en étoile
Puissance unitaire 1 900 ch
Dimensions
SB2C BuAer 3 side view.jpg
Envergure 15,2 m
Longueur 11,2 m
Hauteur 4,5 m
Surface alaire 39,2 m2
Masses
À vide 4 588 kg
Avec armement 6 202 kg
Maximale 7 600 kg
Performances
Vitesse maximale 473 km/h
Plafond 7 600 m
Vitesse ascensionnelle 534 m/min
Rayon d'action 1 900 km
Armement
Interne 2 canons de 20 mm dans les ailes
2 mitrailleuses de 7,62 mm à l'arrière
environ 800 kg de bombes dans la soute
Externe Bombes de 250 kg sur chaque point d'attache

Le Curtiss SB2C Helldiver surnommé « The beast » (La bête) par ses équipages est un avion militaire de la Seconde Guerre mondiale.

Conception[modifier | modifier le code]

L'usine Curtiss reçut, ainsi que la Brewster (en), une commande de l'US Navy en en vue de remplacer les Douglas SBD Dauntless, bombardier en piqué sur les porte-avions américains. Le prototype vola pour la première fois le mais fut détruit dans un accident quelques jours plus tard. Cet incident ainsi que les nombreuses modifications (augmentation de la capacité d'emport de carburant, réservoir de carburant auto-obturant, renforcement de l'armement de bord, augmentation de la surface de la dérive et du gouvernail) entraîna un important retard et même si le premier exemplaire de série vola en , la première mission de guerre ne s'effectua que le avec le bombardement de Rabaul sur l'île de Nouvelle-Bretagne.

Engagements[modifier | modifier le code]

Toutes les opérations aéronavales de à la fin de la Seconde Guerre mondiale dans l'océan Pacifique.

Dans l'aéronautique navale française qui reçoit 110 SB2C-5 entre 1949 et 1954, missions durant la guerre d'Indochine entre 1950 et 1954. Il est retiré du service en 1958.

Variantes[modifier | modifier le code]

  • SB2C-1 : version de base
  • SB2C-3 : hélice quadripale et moteur plus puissant
  • SB2C-4 : supports alaires pour 8 roquettes ou 907 kilos de bombes, radar pour l'emploi de nuit
  • SB2C-5 : capacité des réservoirs plus importante
  • SBF : version produite sous licence canadienne par Canadian-Fairchild.
  • SBW : version produite sous licence canadienne par Canadian Car & Foundry.
  • A-25A Shrike: Désignation de l'USAAC pour le SB2C

Références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Phil H. Listemann, The Curtiss SB2C in French service, Philedition, coll. « Allied Wings » (no 12), , 44 p. (ISBN 978-2-953-25447-1, présentation en ligne)
  • (en) Malcolm Abzug et E. Eugene Larrabee, Airplane stability and control : a history of the technologies that made aviation possible (Cambridge Aerospace Series)., Cambridge England New York, Cambridge University Press, coll. « Cambridge aerospace series » (no 6), , 373 p. [détail des éditions] (ISBN 978-0-521-55236-3, OCLC 34513500).
  • (en) Harold Andrews, The Curtiss SB2C-1 Helldiver, Windsor, Berkshire, UK, Profile publications Ltd, coll. « Profile publications » (no 124), (réimpr. 1971, 1982) (OCLC 44637829).
  • (en) Peter Bowers, Curtiss aircraft, 1907-1947, London, Putnam, , 636 p. (ISBN 978-0-370-10029-6, OCLC 6147719).
  • (en) Eric Brown, Green William et Gordon Swanborough (ill. John Weal), Wings of the navy : flying allied carrier aircraft of World War Two, London New York, Janeʼs Publishing Company, , 176 p. (ISBN 978-0-531-03706-5 et 978-0-710-60002-8, OCLC 7981361), p. 90–99.
  • Alain Crosnier et Jean-Pierre Dubois (ill. Georges Olivereau et Jean Bellis), Douglas SBD-5 "Dauntless", Curtiss SB2C-5 "Helldiver" : bombardiers en piqué de l'aéronautique navale, Clichy (144 rue Martre, 92110), DTU, , 100 p. (ISBN 978-2-912-74901-7, OCLC 467983657).
  • (en) David Donald, American warplanes of World War II, London Westport, Conn, Aerospace Pub. AIRtime Pub, , 256 p. (ISBN 978-1-874-02372-2 et 978-1-880-58821-5, OCLC 34196101)
  • (en) Lou Drendel, U.S. Navy carrier bombers of World War II : TBD Devastatir, SBD Dauntless, SB2C Helldiver, IBF/TBM Avenger, Carrollton, Tex, Squadron/Signal Publications, coll. « Aerodata International » (no 6205), , 120 p. (ISBN 978-0-897-47195-4, OCLC 17224428).
  • (en) Jeffrey L Ethell, Collins/Jane's aircraft of World War II, Glasgow, HarperCollinsPublishers, , 255 p. (ISBN 978-0-004-70849-2, OCLC 34515702).
  • (en) John F. Forsyth, Hell divers, US Navy Dive-Bombers at War, Osceola, WI, USA, Motorbooks International, , 160 p. (ISBN 978-0-879-38493-7, OCLC 22489160).
  • (en) Bert Kinzey, SB2C Helldiver in detail & scale, vol. 52, Carrollton, Texas, Squadron/Signal Publications, coll. « D & S » (no 52), , 72 p. (ISBN 978-1-888-97404-1, OCLC 38988775).
  • (en) Ociepka, Paweł P. "Curtiss SB2C Helldiver" (in Polish). Skrzydła w miniaturze 12. Gdańsk, Poland: Avia-Press, 1995. (ISSN 1234-4109).
  • (en) M.L. Shettle, Jr., United States Marine Corps air stations of World War II, Bowersville, Ga, Schaertel Pub. Co, , 179 p. (ISBN 978-0-964-33882-1, OCLC 51012704).
  • (en) Peter C. Smith, Curtiss SB2C Helldiver, Marlborough, Crowood Press Ltd., coll. « Crowood aviation series », , 224 p. (ISBN 978-1-861-26141-0 et 978-1-861-26710-8, OCLC 46330088).
  • (en) Robert Cecil Stern et Don Greer, SB2C Helldiver in Action, Carrollton, Texas, Squadron/Signal Publications inc., coll. « Aircraft » (no 54), , 50 p. (ISBN 978-0-897-47128-2, OCLC 10964408)
  • (en) Gordon Swanborough et Peter M. Bowers, United States Navy aircraft since 1911, London, Putnam, , 2e éd., 552 p. (ISBN 978-0-370-10054-8, OCLC 2938891).
  • (en) John W. R. Taylor, Jean Alexander et al., Combat Aircraft of the World from 1909 to the present, New York, G.P. Putnam's Sons, , 647 p. (ISBN 0-425-03633-2, OCLC 21556), « Curtiss SB2C/A-25 Helldiver ».
  • (en) Barrett Tillman, Helldiver units of World War 2, London, Osprey Aerospace, coll. « Osprey combat aircraft » (no 3), , 96 p. (ISBN 978-1-855-32689-7, OCLC 38247777, lire en ligne).
  • (en) Barrett Tillman et Robert L. Lawson, U.S. Navy dive and torpedo bombers of WWII, St. Paul, Minnesota, Motor Books Publishing, (ISBN 0760309590).
  • (en) Jim. Winchester, Aircraft of World War II, Kent, UK, Grange Books plc, coll. « Aviation factfile », , 256 p. (ISBN 978-1-840-13639-5, OCLC 62759171), « Curtiss SB2C Helldiver ».
  • Alain Pelletier, Les bombardiers et torpilleurs navals américains : mieux connaître tous les bombardiers et les torpilleurs de la marine américaine, prototypes et projets compris, Clichy, Larivière, coll. « Minidocavia » (no 10), , 50 p. (ISBN 978-2-907-05120-0, OCLC 470591300).