Curtiss JN-4

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Curtiss JN-4
{{#if:
Image illustrative de l'article Curtiss JN-4

Constructeur Drapeau : États-Unis Curtiss Aeroplane and Motor Co
Rôle Avion d'entraînement
Statut Retiré du service
Mise en service 1916
Équipage
2 personnes
Motorisation
Moteur Curtiss OX-5 (en)
Nombre 1
Type 8 cylindres en V à refroidissement liquide
Puissance unitaire 90 ch
Dimensions
Envergure 13 29 m
Longueur 8 33 m
Hauteur 3 01 m
Masses
Maximale 966 kg
Performances
Vitesse maximale 121 km/h
Plafond 3 350 m
Armement
Interne 1 mitrailleuse amovible

Le Curtiss JN-4 est un avion militaire de la Première Guerre mondiale construit aux États-Unis.

Conçu comme un avion d'entraînement avancé , biplace à doubles commande , et non un chasseur de première ligne, le JN4 devint un avion multi rôles (ambulance aérienne, liaisons, voire missions d'attaque des troupes au sol). Les versions produites sous licence au Canada étaient équipées de skis ou de flotteurs pour s'adapter au climat et à la géographie canadienne

Comme beaucoup de fabrications de guerre américaines (les destroyers Clemson, les moteurs d'avion Liberty durant la première guerre mondiale, les tanks Sherman, les cargos Liberty Ships et les bombardiers B17 durant la seconde) le Jenny a été produit en très grande série (6800 exemplaires), et a littéralement inondé le marché des surplus après l'armistice de 1918.

Bon nombres d'aviateurs démobilisés se reconvertirent dans la poste aérienne ou dans les spectacles de cirque aérien. et pour cet usage , le Jenny , à la fois maniable, stable et fiable, avec des pièces de rechange en abondance était un choix évident.

Les ravageurs de granges (barnstormers) et le JN4[modifier | modifier le code]

Ces aviateurs de cirque des années folles furent surnommés les Barn-stormers, (littéralement les ravageurs de granges) accomplissant des cascades extrêmement dangereuses (marcher sur les ailes , sauter d'un avion à l'autre, embarquer depuis une voiture de course ou un canot automobile) qui servaient de prélude et de publicité à une session de baptêmes de l'air payants à l'intention des populations rurales de l'Amérique profonde.

Le plus célèbre des Barnstormers n'était autre que Charles Lindbergh, qui avait acheté un JN4 de surplus à très bas prix (certaines sources parlent de seulement 50 dollars) et accumula les heures de vol sur cet appareil avant de le revendre (récupéré un demi siècle plus tard cet appareil est dans les collections du cradle of aviation museum (en) de Long Island à New York)

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]