Moteur V12

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

On désigne par V12 un moteur à combustion interne comportant douze cylindres disposés en V, formé de deux rangées de six cylindres. Selon l'angle d'ouverture, le V est plus ou moins prononcé.

Le V12 de la Ferrari 250 GTO

Historique[modifier | modifier le code]

Dans la marine[modifier | modifier le code]

Le moteur de 150 chevaux de Dörwald, à destination de la Marine (1904)

Le tout premier moteur V12 a été développé en 1904 par l'ingénieur M Dörwald, d'origine allemande, qui vivait en Angleterre. Son utilisation première était la marine, avant qu'il ne soit destiné à remplacer les chevaux de trait londoniens.

Ce moteur d'un angle de 90° avait une cylindrée de 18,3 litres et développait 150 chevaux DIN (soit 110 kW), pour une masse totale de 430 kg .

En aviation[modifier | modifier le code]

Les moteurs V12 sont ensuite apparus dans le domaine de l'aviation. Ils ont été construits en très grandes quantités pour équiper des avions de chasse de la Seconde Guerre mondiale.

Le BMW VI est le premier moteur d'avion V12 à refroidissement liquide construit par la jeune société BMW,durant les années 1920. C'est l'un des moteurs d'avion allemands les plus importants durant les années qui ont précédé la Seconde Guerre mondiale. Il est dérivé du BMW IV à six-cylindres en ligne, par l'union de deux blocs, partageant le même vilebrequin, positionnés à 60°. La production de série a débuté en 1926 après son homologation. Le BMW VI est construit jusqu'en 1938 dans différentes versions atteignant au moins 9 200 unités produites, et contribuant de manière fondamentale à la reprise du transport aérien allemand entre les deux guerres mondiales.

En 1933, le BMW VI est utilisé pour les premiers essais de BMW sur l'injection directe de carburant. Il est choisi pour de nombreux vols record de longue distance, incluant la première traversée d'est en ouest de l'Atlantique en 1930 et un tour du monde en 1932.

Il est aussi le moteur du Schienenzeppelin, train expérimental à grande vitesse conçu et développé en 1929 par l'ingénieur aéronautique allemand Franz Kruckenberg.

En automobile[modifier | modifier le code]

En 1917, la BMW Brutus est l'assemblage du BMW VI encore expérimental sur un châssis de voiture[1] : le haut du moteur est réalésé pour arriver au chiffre « rond » de 47 000 cm3 ; l'énorme V12 est alimenté par deux carburateurs Zénith 60 DCL et développe 750 chevaux à 1 600/1 700 tr/min[1].

Utilisation du V12[modifier | modifier le code]

Les moteurs V12 ont été utilisés en premier dans l'aviation puis dans l'automobile.

Dans l'aviation[modifier | modifier le code]

Fabricant Type moteur Avion(s)
Daimler-Benz DB 600 Messerschmitt Bf 109[N 1]
Hispano-Suiza 12 Y 45 Dewoitine D.520.
Junkers Jumo 210D Messerschmitt Bf 109
Junkers Jumo 213A Focke-Wulf Fw 190 D-9 Moteur BMW
Klimov VK-105 Yakovlev Yak-9
Renault 12Ec Breguet-Michelin type B2
Allison V-1710 Curtiss P-40 Warhawk
Rolls-Royce plc Merlin Supermarine Spitfire[N 2]
Packard V-1650 (en)[N 3] North American P-51 Mustang[N 4]

Dans l'automobile[modifier | modifier le code]

Quelques V12 automobiles produits (par ordre alphabétique des constructeurs, puis par année de sortie du véhicule) :

Voitures concept
Moteurs de course (dans l'ordre chronologique)
Utilisations du V12 sur des modèles actuels
Modèle Marque Puissance

(en ch)

DB11 Aston Martin 608
Rapide Aston Martin 477
Rapide S Aston Martin 576
Vanquish Aston Martin 576
Vulcan Aston Martin 820
Q7 V12 6L Biturbo Audi 500
760i BMW 544
M760Li xDrive BMW 610
812 Superfast Ferrari 800
Aventador Lamborghini 700 à 740
Centenario LP770-4 Lamborghini 770
S600 Mercedes-Benz 530
S65 AMG Mercedes-Benz 630
S600 Maybach Mercedes-Benz 530
Huayra Pagani 764
Zonda R Pagani 750
Dawn Rolls-Royce 570
Ghost Rolls-Royce 570
Phantom Drophead Coupé Rolls-Royce 460
Wraith Rolls-Royce 632

Angle d'ouverture[modifier | modifier le code]

L'angle d'ouverture standard d'un moteur V12 est de 60° ou un multiple de 60°, permettant d'avoir une régularité cyclique parfaite : une combustion tous les 60 degrés de rotation vilebrequin. Quand il est construit avec un tel angle, c'est la seule architecture moteur, avec celle du six-cylindres en ligne, à être naturellement équilibrée (annulation des forces du premier et du deuxième ordre).

Certains moteurs à plat (comme ceux équipant les Ferrari 512 BB par exemple) sont en fait des moteurs douze cylindres en V dont l'angle est de 180°.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. chasseur construit à plus de trente mille exemplaires
  2. et bien d'autres avions
  3. Merlin construit sous licence aux États-Unis
  4. fabriqué à 160 000 exemplaires

Références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]