Martin T4M

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un aéronef image illustrant les forces armées des États-Unis
Cet article est une ébauche concernant un aéronef et les forces armées des États-Unis.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Martin T4M
{{#if:
Un Martin T4M en vol
Un Martin T4M en vol

Constructeur Drapeau : États-Unis Glenn L. Martin Company
Rôle Bombardier-torpilleur
Statut Retiré du service
Mise en service 1929
Équipage
3 personnes
Motorisation
Moteur Pratt & Whitney R-1690-24 Hornet
Nombre 1
Type 9 cylindres en étoile refroidi par air
Puissance unitaire 525 ch
Dimensions
Envergure 16,15 m
Longueur 10,85 m
Hauteur 4,50 m
Masses
Maximale 3 661 kg
Performances
Vitesse maximale 183 km/h
Plafond 3 095 m
Rayon d'action 585 km
Rapport poids/puissance 6,97 kg/ch
Armement
Interne 2 mitrailleuses
Externe 1 torpille de 735 kg

Le Martin T4M est un avion militaire de l'entre-deux-guerres, bombardier torpilleur dans la United States Navy.

Conception[modifier | modifier le code]

Dérivé du Martin T3M, le T4M-1 avait un moteur différent, des ailes plus courtes et une toute autre forme de gouvernail de direction[1]. Son moteur était un Pratt & Whitney Hornet de 525 ch à refroidissement par air, moteur dont une des caractéristiques majeures était de posséder nombre de pièces identiques à celles du Pratt & Whitney Wasp déjà en service. C'était un gros avantage qui permettait de réduire le stock de pièces de rechange à bord des porte-avions, où les questions d'espace et de poids sont prédominantes, sans parler de l'économie d'argent[2].

La marine américaine en acheta 102 exemplaires, plus des modèles perfectionnés fabriqués par la société Great Lakes. En effet la Detroit Aircraft Company aheta l'usine de Cleveland de la Martin Company quand elle alla s'installer à Baltimore. Les avions Great Lakes TG-1 et TG-2 sont donc presque identiques au T4M-1.

Engagements[modifier | modifier le code]

Plus tard, cet avion fut remplacé par des monoplans.

Variantes[modifier | modifier le code]

Autres caractéristiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Nouvelle arme navale: appareils de chasse 1918-1939 », Connaissance de l'histoire mensuel éditions Hachette, no 24,‎ , p. 41.
  2. « Nouvelle arme navale: appareils de chasse 1918-1939 », Connaissance de l'histoire mensuel éditions Hachette, no 24,‎ , p. 43.

Voir aussi[modifier | modifier le code]