Curtiss XF13C

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Curtiss XF13C
(caract. XF13C-3)
Vue de l'avion.
Un XF13C-3 sur la base de Langley, en 1937.

Constructeur Drapeau : États-Unis Curtiss Aeroplane and Motor Company
Rôle Chasseur[1]
Statut Jamais produit en série
Premier vol
Nombre construits 3 prototypes
Équipage
1 pilote
Motorisation
Moteur Wright SGR-1510-12
Nombre 1
Type Moteur à 14 cylindres en étoile
Puissance unitaire 700 ch, soit 515 kW
Dimensions
Envergure 10,66 m
Longueur 7,62 m
Hauteur 2,66 m
Surface alaire 19,04 m2
Masses
À vide 1 548 kg
Avec armement 2 102 kg
Performances
Vitesse maximale 396 km/h
Plafond 7 696 m
Vitesse ascensionnelle 609,6 m/min
Rayon d'action 584 km
Charge alaire 81,30 kg/m2
Armement
Interne • 1 mitrailleuse de 12,7 mm (calibre .50)
• 1 mitrailleuse de 7,62 mm (calibre .30)
Externe Aucun

Le Curtis XF13C (désigné Model 70 par la compagnie) était un chasseur embarqué américain des années 1930, conçu et produit par la Curtiss Aeroplane and Motor Company.

Conception et développement[modifier | modifier le code]

Le XF13C était un chasseur embarqué sur porte-avions de construction entièrement métallique, avec un fuselage semi-monocoque, un train d'atterrissage rétractable manuellement et un cockpit fermé. L'avion avait été conçu pour faciliter les conversions des pilotes des biplans vers les monoplans et vice-versa. L'US Navy acheta un prototype, désigné XF13C-1 lorsqu'il était configuré en monoplan, et XF13C-2 lorsqu'il était configuré en biplan[1].

Le XF13C vola pour la première fois en et obtint de bons résultats pendant les essais. En 1935, il reçut un moteur plus puissant et des modifications aux plans de queue qui était surdimensionnés. La désignation fut changée en XF13C-3 pour des essais en vol supplémentaires.

Histoire opérationnelle[modifier | modifier le code]

Aucune commande de production en série ne fut obtenue pour le XF13C, mais l'avion continua à voler un temps pour le NACA, effectuant des vols expérimentaux, et au sein de l'escadron VWJ-1 sur la base de l'US Marine Corps de Quantico, en Virginie[1].


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) Angelucci et Bowers 1987, p. 152-153.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Enzo Angelucci et Peter Bowers, The American Fighter: the Definite Guide to American Fighter Aircraft from 1917 to the Present, New-York, États-Unis, Orion Books, (ISBN 0-517-56588-9).
  • (en) Peter M. Bowers, Curtiss aircraft, 1907-1947, Londres, Putnam & Company Ltd., , 1re éd., 640 p. (ISBN 0-370-10029-8, EAN 978-0370100296, présentation en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]