Cessna 150

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Cessna 150 est un avion biplace à train tricycle qui a été conçu pour l'entraînement au vol, les tournées et l'utilisation personnelle[1]. Le Cessna 150 est le cinquième avion civil le plus produit, avec 23 839 avions produits[2].

Développement[modifier | modifier le code]

Le développement du Modèle 150 a commencé au milieu des années 1950 avec la décision prise par Cessna Aircraft de produire un successeur au populaire Cessna 140 dont la production était terminée en 1951. Les principaux changements dans la conception 150 étaient l'utilisation du train tricycle, qui est plus facile à utiliser que le train d'atterrissage avec roulette de queue du Cessna 140, et de remplacement les bouts d'ailes arrondis par des stabilisateurs horizontaux et verticaux avec des profils plus moderne. En outre, les volets étroits des ailes du 140 ont été remplacés par de plus grands volets Fowler, bien plus efficaces.

Le premier prototype du Cessna 150 a volé le , la production acommencé en septembre 1958, dans l'usine Cessna de Wichita, Kansas[3]. 216 avions ont également été produits sous licence par Reims Aviation en France. Ces 150 de fabrication française ont été désignés Reims F-150, le "F" indiquant qu'ils ont été construits en France.

Les 150 de fabrication américaine ont tous été produits avec le moteur Continental O-200-A de 100 ch (75 kW), mais les avions construits par Reims sont motorisés par un Continental O-200-As Construit par Rolls Royce et quelques-uns avec un Continental O-240-A (en).

Production[modifier | modifier le code]

Un total de 23 949 Cessna 150 ont été construits :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Aircraft directory, Santa Monica, Calif, Werner & Werner, (ISBN 0-918-31200-0)
  2. Cessna Wings for the World, p. 16
  3. (en) William D. Thompson, Cessna Wings for the World, Bend, Or., Maverick Publications, , 198 p. (ISBN 978-0-892-88221-2, OCLC 26628777), partie 9