Grumman F2F

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Grumman F2F
Un F2F-1 de l'escadron VF-2B
Un F2F-1 de l'escadron VF-2B

Constructeur Grumman
Rôle Avion de chasse embarqué
Statut Drapeau des États-Unis États-Unis
Premier vol
Mise en service 1935
Date de retrait 1940
Nombre construits 55
Équipage
1 pilote
Motorisation
Moteur Pratt & Whitney R-1535-72 Twin Wasp ou Wright Cyclone R-1820-F53
Nombre 1
Type Moteur en étoile
Puissance unitaire 650 ch à 2 290 m ou 745 ch à 3 160 m
Dimensions
Envergure 8,69 m
Longueur 6,65 m
Hauteur 2,59 m
Surface alaire 21,4 m2
Masses
À vide 1 192 kg
Avec armement 1 717 kg
Performances
Vitesse maximale 379 km/h
Plafond 8 390 m
Rayon d'action 1 200 km
Rapport poids/puissance 0,38 kg/ch
Armement
Interne 2 mitrailleuses de 7,62 mm
Externe 2 bombes de 52 kg sous voilure

Le Grumman F2F-1 est un avion militaire de l'entre-deux-guerres biplan monoplace à train d'atterrissage rétractable, qui a servi comme avion de chasse dans la United States Navy de 1935 à 1940.

Conception[modifier | modifier le code]

Le Grumman FF-1 (et sa variante SF-1) afficha de telles performances en vol que la firme Grumman entreprit de réaliser un chasseur monoplace plus petit mais disposant de lignes plus aérodynamiques. Le prototype de cet appareil, désigné XF2F-1, avait le même aspect général que ses prédécesseurs[1]. Il effectua son vol initial en octobre 1932, propulsé par un moteur Pratt & Whitney R-1535-44 Twin Wasp de 625 ch. Il se présentait comme un biplan bien équilibré, avec une voilure à revêtement métallique, un fuselage semi-monocoque, un poste de pilotage fermé et un train d'atterrissage escamotable[2]. Leurs ailes et leurs gouvernes étaient entoilés[1].

Engagements[modifier | modifier le code]

Après des vols d'essais qui se révélèrent concluants, l'US Navy commanda 54 avions de série, baptisés F2F-1. Ils furent pris en compte entre janvier et octobre 1935 par le squadron VF-2B, embarqué à bord du porte-avions USS Lexington, et par le squadron VF-3B, embarqué sur le USS Ranger. Ce squadron fut par la suite réparti en deux squadrons séparés[2].

Les F2F-1 servirent jusqu'en 1941 et terminèrent leur carrière comme avions d'entraînement au tir[1].

Variantes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Notes
  1. a, b et c « Nouvelle arme navale: appareils de chasse 1918-1939 », Connaissance de l'histoire mensuel éditions Hachette, no 24,‎ , p. 20.
  2. a et b Le grand atlas de l'aviation, Atlas, , 431 p. (ISBN 2-7312-1468-6), page 79.
Bibliographie
  • (en) Michael Taylor, Jane's American fighting aircraft of the 20th century, Studio Editions, , 320 p. (ISBN 978-1-851-70767-6, OCLC 24740241)
  • (en) Peter Fernandez et Len Cacutt, Great aircraft of the world : an illustrated history of the most famous civil and military planes, Secaucus, N.J, Marshall Cavendish, , 456 p. (ISBN 978-1-854-35250-7, OCLC 52037796).
  • (en) Gordon Swanborough et Peter M. Bowers, United States Navy aircraft since 1911, Londres, Putnam, , 2e éd., 552 p. (ISBN 978-0-370-10054-8, OCLC 2938891).
  • Le grand atlas de l'aviation, Atlas, , 431 p. (ISBN 2-7312-1468-6), page 79.
  • « Nouvelle arme navale: appareils de chasse 1918-1939 », Connaissance de l'histoire mensuel éditions Hachette, no 24,‎ , p. 20.

Voir aussi[modifier | modifier le code]