Curtiss No. 1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Curtiss No. 1
Le Curtiss No. 1, photographié en 1909.
Le Curtiss No. 1, photographié en 1909.

Rôle Avion expérimental
Constructeur Drapeau : États-Unis Herring-Curtiss Company
Équipage 1 pilote
Statut Retiré du service
Premier vol
Retrait
Production 1 exemplaire
Dimensions
Longueur 10,2 m
Envergure 8,8 m
Masse et capacité d'emport
Max. au décollage 0,25 t
Motorisation
Moteurs 1 moteur à 4 cylindres Curtiss
Puissance unitaire 19 kW
(25 ch)
Performances
Vitesse de croisière maximale 86,9 km/h

Le Curtiss No. 1, aussi connu sous les noms de Curtiss Gold Bug ou Curtiss Golden Flyer[1], était un avion expérimental des débuts de l'aviation, le premier avion conçu et produit par Glenn Curtiss, dans les années 1900.

Conception et développement[modifier | modifier le code]

Après sa réussite avec la conception d'avions pour l'Aerial Experimental Association, Glenn Curtiss créa sa propre compagnie, la Herring-Curtiss Company, en , en association avec Augustus Herring (en). Plus tôt le même mois, l'Aeronautical Society de New York avait passé une commande à Curtiss pour un nouvel avion. Le Curtiss No. 1 fut le premier avion à avoir été à la fois conçu et fabriqué par Curtiss. Curtiss fit voler l'avion pour gagner le trophée « Scientific American, qu'il avait déjà remporté une première fois avec le June Bug qu'il avait conçu[2],[3],[4].

Encouragé par son succès, Curtiss inscrivit son avion au premier salon aérien international qui fut tenu à Reims, en France, en [1]. Avant la compétition internationale, l'avion s'écrasa et fut lourdement endommagé[5]. Curtiss décida de ne pas reconstruire l'avion et en construisit un nouveau pour cette compétition, le Curtiss No. 2, aussi nommé Curtiss Reims Racer[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) P. Jakab, « Curtiss D-III », Smithsonian National Air and Space Museum, (consulté le 19 décembre 2017).
  2. (en) « Curtiss, Glenn Hammond - 1873–1930 », sur www.aero-web.org, AeroWeb (consulté le 19 décembre 2017).
  3. (en) « Glenn H. Curtiss », U.S. Centennial of Flight Commission (consulté le 19 décembre 2017).
  4. a et b (en) « The Reims Air races and the Gordon Bennett Trophy », Air Racing History (consulté le 19 décembre 2017).
  5. (en) « The Curtiss Aircraft Damaged », Flight International magazine, Flight Global/Archives, vol. I, no 30,‎ , p. 448 (lire en ligne [PDF]).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Bill Yenne, Pictorial History of American Aircraft, Brompton, , 1re éd., 208 p. (ISBN 0861244419 et 978-0861244416).
  • (en) The Illustrated Encyclopedia of Aircraft (Part Work 1982–1985), Orbis Publishing, .