Charles Townes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant  un physicien
Cet article est une ébauche concernant un physicien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Charles Townes
2007 nibib pett-tow hi.jpg

Charles H. Townes (à droite) avec Roderic Pettigrew (2007).

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 99 ans)
OaklandVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Nombre d'Erdős
6Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions
Prix Nobel de physique ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Liste détaillée
Bourse Guggenheim
Médaille d'or de la SPIE (en)
National Medal of Science
Médaille Lomonossov
Prix Templeton
Prix David Sarnoff de l'IEEE (en)
Médaille d'or Niels Bohr (en)
Médaille Stuart Ballantine (en)
Prix Nobel de physique ()
IEEE Medal of Honor ()
Médaille Wilhelm Exner ()
Petrie Prize Lecture (en) ()
Médaille Frederic Ives ()
Henry Norris Russell Lectureship ()
Médaille Karl Schwarzschild (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Charles Hard Townes (né le à Greenville en Caroline du Sud et mort le à Berkeley en Californie[1]) est un physicien et enseignant américain. Il est lauréat du prix Nobel de physique de 1964[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il obtint un Bachelor of Arts (baccalauréat) et un Bachelor of Science à l'université Furman, un Master of Arts (maîtrise) à l'université Duke et un Philosophiæ Doctor (doctorat) au CalTech.

Townes a obtenu le brevet fondateur du maser, et a effectué d'autres travaux en électronique quantique en lien avec le maser et le laser.

Il est lauréat du prix Nobel de physique de 1964 (avec Nikolaï Bassov et Alexandre Mikhaïlovitch Prokhorov) « pour des travaux fondamentaux en électronique quantique, ce qui a mené à la construction d'oscillateurs et d'amplificateurs basés sur le principe du maser-laser[2] ». Il est également lauréat du prix Templeton en 2005.

Il participe au comité JASON qui conseille le gouvernement lors de la guerre du Viêt-Nam [3].

L'ordinateur personnel FM Towns porte ce nom en hommage à Charles Townes.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://newscenter.berkeley.edu/2015/01/27/nobel-laureate-and-laser-inventor-charles-townes-dies-at-99/
  2. a et b (en) « for fundamental work in the field of quantum electronics, which has led to the construction of oscillators and amplifiers based on the maser-laser principle » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Physics 1964 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 17 juin 2010
  3. Comité Berkeley SESPA, Jan Brown, Martin Brown, Chandler Davis, Charlie Schwartz, Jeff Stokes, Honey Well, Joe Woodard Science Against the People. The Story of Jason - The Elite Group Of Academic Scientists Who, As Technical Consultants To The Pentagon, Have Developed The Latest Weapon Against Peoples' Liberation Struggles: "Automated Warfare", décembre 1972.

Liens externes[modifier | modifier le code]