Gustaf Dalén

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gustaf Dalén
Nils Gustaf Dalén.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 68 ans)
LidingöVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Cimetière de Lidingö (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Fratrie
Autres informations
Membre de
Distinction
signature de Gustaf Dalén

signature

Gustaf Dalens grav.JPG

sépulture

Nils Gustaf Dalén ( à Stenstorp, Suède - à Lidingö[1] (Stockholm)) est un inventeur suédois et le fondateur de l'entreprise AGA. Il a reçu le prix Nobel de physique de 1912 « pour son invention de régulateurs automatiques utilisés en parallèle avec des accumulateurs gazeux, appareils servant à illuminer les phares et les bouées[2] ».

Biographie[modifier | modifier le code]

Dalén a fait ses études et soutenu son doctorat à la Chalmers tekniska högskola à Göteborg.

Il a reçu le prix Nobel de physique de 1912 pour son travail sur les bouées à gaz à contrôle automatique.

Ce prix a donné lieu à une controverse. Il est en un sens plus proche des souhaits formulés par Alfred Nobel que la plupart des autres prix de physique.[réf. nécessaire] Dalén a travaillé dans la chimie de l'acétylène pour obtenir une lumière très forte, développé des méthodes de stockage sûres, et a ensuite inventé une valve contrôlée par le Soleil, de sorte que les bouées ne fonctionnent que la nuit, ce qui prolonge leur durée de vie à une année environ. Pour les pays de la Scandinavie, avec leurs longues côtes, ces bouées à longue vie étaient une contribution majeure à la sécurité.

Dalén est devenu aveugle à la suite d'une explosion accidentelle l'année même où il a reçu son prix Nobel. Malgré sa cécité, il a gardé le contrôle de AGA jusqu'en 1937.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Gustaf Dalén - Biographical », sur www.nobelprize.org (consulté le 13 février 2016)
  2. (en) « for his invention of automatic regulators for use in conjunction with gas accumulators for illuminating lighthouses and buoys » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Physics 1912 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 14 juin 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]