Wolfgang Paul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Wolfgang Paul (football)
 Ne doit pas être confondu avec Wolfgang Pauli, physicien connu pour sa définition du principe d'exclusion.
Wolfgang Paul
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Lorenzkirch (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 80 ans)
BonnVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Cimetière de Poppelsdorf (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Directeur de thèse
Distinctions
Prix Nobel de physique ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Liste détaillée
Grand commandeur de l'ordre du Mérite de la République fédérale d'Allemagne (d)
Ordre Pour le Mérite
Ordre du mérite pour les sciences et arts (d)
Prix Robert-Wichard-Pohl (d) ()
Prix Nobel de physique ()
Médaille Dirac (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Wolfgang Paul Hörsaal (Bonn) jm02212.jpg

plaque commémorative

Wolfgang Paul, né le à Lorenzkirch, Allemagne et mort le à Bonn, est un physicien allemand. Il est colauréat avec Hans Georg Dehmelt d'une moitié du prix Nobel de physique de 1989 « pour le développement de la technique de capture d'ions[1] ».

Biographie[modifier | modifier le code]

Paul naît à Lorenzkirch en Allemagne. Il étudie à Berlin et Munich. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il travaille sur la séparation isotopique. De 1952 à 1993, il est professeur à l'université de Bonn.

Paul reçoit conjointement avec Hans Georg Dehmelt une moitié du prix Nobel de physique de 1989 (l'autre moitié a été remise à Norman Foster Ramsey) « pour le développement de la technique de capture d'ions[1] ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « for the development of the ion trap technique » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Physics 1989 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 25 juin 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]