Cecil Frank Powell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Powell.

Cecil Frank Powell

Description de cette image, également commentée ci-après

Cecil Frank Powell

Naissance
Tonbridge (Angleterre)
Décès (à 65 ans)
Milan (Italie)
Nationalité Drapeau de l'Angleterre Anglais
Champs Physique
Institutions Université de Bristol
Diplôme Université de Cambridge
Renommé pour Découverte du Pion
Distinctions Prix Nobel de physique (1950)
Médaille Lomonossov (1967)

Cecil Frank Powell ( à Tonbridge, Angleterre - à Milan, Italie) est un physicien britannique. Il est lauréat du prix Nobel de physique de 1950 « pour ses travaux sur les méthodes photographiques servant à l'étude des processus nucléaires, ainsi que pour sa découverte du pion[1] ». Le pion (méson π) correspondait à la particule hypothétique proposée par Hideki Yukawa en 1935 dans sa théorie de physique nucléaire.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1928, Powell devient assistant de recherche au laboratoire Henry Herbert Wills de l'université de Bristol. Il devient professeur de physique à Bristol en 1948 et directeur du Wills Laboratory en 1964.

Entre 1939 et 1945, il développe les techniques nécessaires pour l'utilisation d'émulsions photographiques sensibles servant à enregistrer les traces des rayons cosmiques. Il expose, avec son équipe, des plaques photographiques épaisses sur des sommets de montagnes comme au Pic du Midi en France à 2 800 mètres et dans les Andes en Bolivie à 5 500 mètres ou dans des ballons de très haute altitude. Ces plaques photographiques ont permis d'enregistrer les interactions des rayons cosmiques. Ces données ont révélé en 1947 l'existence du pion+) ainsi que le processus par lequel il se désintègre en deux autres particules : un antimuon et un neutrino.

Powell a également découvert l'antipion (π-) et, en 1949, les modes de désintégration des kaons (mésons K).

Il fut signataire du Manifeste Russell-Einstein. Ses travaux lui valurent la Médaille royale en 1961.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « for his development of the photographic method of studying nuclear processes and his discoveries regarding mesons made with this method » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Physics 1950 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 15 juin 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) Biographie sur le site de la Fondation Nobel (la page propose plusieurs liens relatifs à la remise du prix, dont un document rédigé par le lauréat — le Nobel Lecture — qui détaille ses apports)