Antony Hewish

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Antony Hewish (11 mai 1924 à Fowey, Cornouailles) est un astronome britannique. Lui et Martin Ryle sont colauréats du prix Nobel de physique de 1974 « pour leurs recherches pionnières en radio astrophysique : Ryle pour ses observations et ses inventions, en particulier pour la synthèse d'ouverture, et Hewish pour son rôle décisif dans la découverte des pulsars[1] ». C'est le premier prix Nobel attribué en reconnaissance de recherches astronomiques. Il a également reçu la médaille Eddington de la Royal Astronomical Society en 1969.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses études à l'université de Cambridge furent interrompues par la Seconde Guerre mondiale, durant laquelle il servit au Royal Aircraft Establishment et au Telecommunications Research Establishment, où il travailla avec Martin Ryle. De retour à Cambridge en 1946, Hewish achève sa licence et rejoint immédiatement l'équipe de recherche de Ryle au laboratoire Cavendish, où il obtient son doctorat en 1952. Hewish fera des avancées à la fois pratiques et théoriques très importantes pour l'observation et l'exploitation de la scintillation apparente des sources radio.

Ceci le conduira à proposer la construction du Interplanetary Scintillation Array, un ensemble de radiotélescopes construit sur le site du Mullard Radio Astronomy Observatory (MRAO), à côté de Cambridge, destiné à effectuer une étude approfondie avec une très haute résolution temporelle de la scintillation interstellaire. Au cours de ce projet, l'une de ses étudiantes, Jocelyn Bell, notera pour la première fois la présence d'une source radio particulière qui sera finalement identifiée comme étant le premier pulsar découvert.

L'article annonçant la découverte était signé de cinq auteurs, Hewish étant cité en premier et Bell en second. L'attribution du prix Nobel à Martin Ryle et Antony Hewish[1], sans inclure Jocelyn Bell, donnera lieu à une controverse, et sera notamment vivement condamné par l'astronome Fred Hoyle. Toutefois, le prix a été remis à Ryle et Hewish pour leurs apports à la radioastronomie en général, avec une mention particulière pour la découverte des pulsars.

Hewish a été professeur de radioastronomie au laboratoire Cavendish de 1971 à 1989, et à la tête du MRAO de 1982 et 1988. En 1968, il devint membre de la Royal Society, qui lui décerna la Médaille Hughes en 1977.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « for their pioneering research in radio astrophysics: Ryle for his observations and inventions, in particular of the aperture synthesis technique, and Hewish for his decisive role in the discovery of pulsars » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Physics 1974 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 20 juin 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]