Burton Richter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Richter.

Burton Richter () est un physicien américain. Samuel Ting et lui sont colauréats du prix Nobel de physique de 1976 « pour leurs travaux pionniers qui ont mené à la découverte d'une nouvelle particule élémentaire lourde[1] ». Il s'agit du méson psi qui apporta la preuve de l'existence du quark charm.

En 2012 il est récompensé du Prix Enrico Fermi.

Avec plusieurs scientifiques (James Hansen, Ken Caldeira, Tom Wigley et Kerry Emanuel), il a pris position pour un développement massif de l'énergie nucléaire pour contrer le changement climatique[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « for their pioneering work in the discovery of a heavy elementary particle of a new kind » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Physics 1976 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 20 juin 2010
  2. Stéphane FOucart, « Pourra-t-on se passer du nucléaire ? », Le Monde,‎ (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) Autobiographie sur le site de la Fondation Nobel (la page propose plusieurs liens relatifs à la remise du prix, dont un document rédigé par le lauréat — le Nobel Lecture — qui détaille ses apports)